La militante féministe et caricaturiste Iranienne Atena Faraghdani pourrait être libérée le 11 Mai prochain.

La militante féministe et caricaturiste Iranienne Atena Faraghdani pourrait être libérée le 11 Mai prochain.

atena3

1er et 3 Mai 2016 1er et 3 Mai 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA : La Cour d’appel de la Direction générale numéro 54 du « Tribunal » de Téhéran, a finalement réduit la peine de 12 ans et 9 mois à de prison  à laquelle avait été condamnée la militante féministe et caricaturiste Iranienne Atena Faraghdani par le sinistre « Juge » Salavati, en  une peine 18 mois de prison. Avec pour conséquences qu’elle pourrait être libérée très prochainement.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du collectif HRANA la peine de 12 ans et 9 mois de prison à laquelle avait été condamnée  Atena Faraghdani, pour des accusations: « d’Outrage au parlement » et « d’Insultes au guide suprême » ont été  abandonnées par la Cour d’appel de la Branche numéro 54 du tribunal de Téhéran qui l’a commué en une peine de  18 mois en prison, Atena reste cependant toujours accusée de « Propagande contre le régime » mais compte tenu du temps qu’elle a déjà passée en détention qui dépasse les 18 mois sa peine est considérée comme couverte, et sauf contre-ordre du régime elle devrait être libérée de la prison d’Evin le 11 Mai 2016 prochain.

Mohammad Moghimi, l’avocat de cette artiste et militante féministe Iranienne a diffusée cette nouvelles et a déclaré : « Selon le verdict qui a été émis par la branche numéro 54 de la Cour d’appel de Téhéran, ma cliente a plaidée non coupable des accusations de montage d’une collusion en vue d’agir  contre la sécurité nationale, de celles d’avoir insulté le Guide suprême et le Parlement. Ces accusations qui lui valaient déjà une peine de trois ans de prison ont été commuées en une peine de 4 années de prison avec sursis. Les accusations portée par les interrogateurs et les autorités pénitentiaires spéciales du Quartier 2A de la prison dépendant de l’IRGC,  leur ont valu des sanctions, et elle n’est finalement condamnée qu’à 18 mois de prison pour des accusations de Propagande contre le régime ».

atena-cartoon2Ci-dessus la caricature qui a valu à Atena Faraghdani une condamnation à une peine de 12 ans et 9 mois de prison.

– Atena avait été précédemment condamnée à une peine de 12 ans et 9 mois de prison,  par la Cour du « Tribunal  Révolutionnaire » de Téhéran présidée par le sinistre « Juge » Abu’l-Qasim Salavati qui avait fait requérir à l’origine contre elle une peine de 14 ans de prison.

M. Mohammad Moghimi qui est un avocat spécialiste des atteinte au droits de l’homme en Iran, a également souligné et déclaré: « Compte tenu du temps qu’a déjà passé en prison ma cliente Mme Faraghdani, cette peine de 18 mois de prison est largement couverte, nous nous attendons maintenant à ce qu’elle retrouve bientôt sa liberté »

Atena Faraghdani avait déclarée après avoir subi deux mois de détention dans le Quartier 2-A de la prison d’Evin qui est sous le contrôle direct des services de renseignements spéciaux de « Gardiens de la révolution » que les principales questions que lui avaient posé les interrogateurs de l’IRGC, tournaient essentiellement autour de la caricature critique de membres du Majlis – le Parlement Iranien – Ndr qu’elle avait publié sur sa page Face Book, pour tourner en dérision une de leurs proposition de loi visant à réduire l’accès des femmes Iraniennes à certaines formes de contraception.

Le Secrétaire général de l’ONU a mentionné dans son dernier rapport annuel l’affaire d’Atena Faraghdani, dans lequel il critiquait le fait que les autorités Iranienne l’avait contrainte récemment à faire un test de virginité -*2, tout en ajoutant que ces nouvelles pressions n’avaient pour but que de fabriquer de nouvelles accusations mensongères contre cette prisonnière politique. Atena Faraghdani est actuellement toujours enfermée dans le Quartier des Femmes de la prison d’Evin à Téhéran.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/atena-faraghdani-will-released-may-11th
-*1 Relire sur:  https://soliranparis.wordpress.com/2015/05/29/la-dessinatrice-et-militante-feministe-iranienne-atena-farghadani-vient-detre-condamnee-a-une-peine-de-14-annees-demprisonnement/
-*2  voir sur:  https://soliranparis.wordpress.com/2016/03/18/les-autorites-iraniennes-ont-approuve-deux-tests-de-virginite-et-de-grossesse-imposes-aux-prisonnieres-politiques-atena-faraghdani-et-fatemeh-ekhtesari/

-Notes Soliranparis: Nous nous réjouissons de cette libération prochaine d’Atena Faraghdani qui pour nous est un immense camouflet porté contre la brutalité des verdicts émis par le sinistre « Juge » Abu’l-Qasim Salavati.  Nous tenons a remercier toutes nos camarades féministes qui se sont mobilisées à travers le monde, pour faire pression sur le régime théocratique, fasciste, sexiste et misogyne d’Ali Khamenei et Hassan Rouhani  et qui ont contribuées mine de rien, directement ou indirectement  à sa libération prochaine.

Nous tenons aussi à remercier toutes nos lectrices et tous nos lecteurs qui témoigné de leur colère contre la condamnation arbitraire d’Atena Faraghdani, en partageant sur leurs réseaux sociaux tous les articles que nous avions publiés précédemment à son sujet.

-Solidarité avec  tous-tes les opposant-es Iranien-nes au régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et Hassan Rouhani  MARG BAR DIKTATORS !!!

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Artistes et musiciens persécutés en Iran, Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Racisme du régime des Mollahs, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s