Rojhelat condamnations à des peines de prison contre des activistes qui avaient protesté contre les assassinats de travailleurs Kurdes Kolbars commis par l’armée Iranienne

Rojhelat condamnations à des peines de prison contre des activistes qui avaient protesté contre les assassinats de travailleurs Kurdes Kolbars commis par l’armée Iranienne.

25 et 26 Décembre 2017 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du réseau de défense des droits humains du Kurdistan Human Rights Network -KHRN Trois militants et activistes Kurdes Iraniens originaire de la ville de Mahābād qui avaient précédemment été détenus pour avoir participé à une manifestation de protestation contre les assassinats quasi quotidiens de travailleurs nomades  Kurdes Kolbars, ont été condamnés à plusieurs mois d’emprisonnement par le « Tribunal révolutionnaire » de la ville de Mahābād.

Ces trois activistes Kurdes Iraniens nommés Kobra Khalandi, Mostafa Abu Bakri et Pouya Adelkhani avaient été convoqué par la Branche numéro une du « Tribunal révolutionnaire » de la ville Mahābād présidée par le juge Javad Gholami qui les a accusés ensuite d’avoir lancé une chaîne de télégrammes, appelant à un rassemblement de protestation dénonçant les violences commises par les forces répressives et l’armée Iranienne contre les travailleurs Kurdes Kolbars« Ces trois activistes ont été condamnés à un total de 13 mois et demi d’emprisonnement » a déclaré une source locale bien informée aux militants et activistes du site du Kurdistan Human Rights Network – KHRN.

Ces peines d’emprisonnements ont été prononcées, au même moment ou Abdul Rahman Fazli le ministre de l’intérieur faisait un discours devant des représentants de la chambre du commerce Iranienne stigmatisant à nouveau les travailleurs Kurdes Kolbars dans lequel il disait « De toute façon qu’ils le veuillent ou pas ces gens n’ont pas de permis légaux ils sont donc interdits de travail, et nos zones frontalières leur seront toujours fermées ».

Sur les bases d’une nouvelle loi sur les « Troubles à l’ordre public », Kora Khalandi a été condamnée à une peine de deux mois et demi d’emprisonnement, Mustafa Abu Bakri à une peine de neuf mois d’emprisonnement et Pouya Adelkhani à une peine deux mois d’emprisonnement, a indiqué cette même source aux activistes du Kurdistan Human Rights Network – KHRN.

Ces trois activistes Kurdes avaient été arrêtés par des agents de la police politique du Ministère des renseignements le 10 septembre 2017, sur la place Chawar Chiri à Mahābād. Après avoir passé une nuit dans un centre de détention secret, ils avaient été transférés vers la prison de Mahabad. « Leurs domiciles ont ensuite été perquisitionnés par la police politique, et ces agents ont confisqué et saisi un certain nombre de leurs effets personnels », a poursuivi la même source.

Après 7 jours de gardes à vue et d’interrogatoire, ces trois militants ont été libérés de prison moyennant des cautions de 50 millions de Tomans, leurs procès avaient eu lieu ensuite le 11 Octobre 2017, dans l’enceinte de la Branche numéro une du « Tribunal révolutionnaire » de la ville de Mahābād.

 Kobra Khalandi sources KHRN

Le Lundi 4 Septembre 2017, les assassinats par des agents des forces répressives Iraniennes de deux travailleurs Kurdes Kolbars dans l’une des régions frontalières située près de la ville de Baneh, avait provoqué des manifs et des protestations massives à Baneh, les manifestations s’étaient étendues ensuite les jours suivants aux villes de Sanandaj, Mahābād et Kermanshah. Au cours de ces manifestations, les forces anti émeutes de Téhéran, avaient arrêté des dizaines de citoyens et d’activistes civils qui protestaient contre les meurtres de travailleurs Kurdes Kolbars plusieurs zones du Kurdistan d’Iran.

Note Soliranparis : Les Kolbars ou Koulbarans sont des petits paysans et travailleurs nomades précaires de la région du Kurdistan Iranien qui pour faire survivre leurs familles transportent (Souvent à dos d’homme) ou à l’aide de mules, des marchandises diverses pour les vendre sur les marchés des villages isolés des zones frontalières de l’Est du Kurdistan, situées à cheval entre L’Irak, l’Iran et la Turquie.

Voir nos articles précédents sur ces travailleurs pauvres Kurdes d’Iran régulièrement victimes des violences policières et racistes commises par les agents des forces répressives, à la solde du régime totalitaire et fasciste d‘Ali Khamenei et Hassan Rouhani.

https://soliranparis.wordpress.com/?s=kolbers

Voir aussi sur : http://kurdistanhumanrights.net/en/affirmation-of-imprisonment-sentence-for-three-activists-who-protested-to-killing-of-kolbars-in-mahabad/

Contact – Collectif Soliranparis

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Droit sociaux bafoués en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Haine des femmes Institutionnelle en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Manifestations et colères populaires contre le régime en Iran, Menées impérialistes du régime Iranien, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Misogynie et sexisme d'Etat du régime des Mollahs, Oppression et répression en Iran, Racisme du régime des Mollahs, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s