Nouvelle exécution publique dans la ville de Babol

Nouvelle exécution publique dans la ville de Babol.

17  et 23 novembre 2017 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site Iran Human Rights : Un prisonnier condamné à mort dans le cadre d’une affaire de meurtre a été pendu en public à Babol (Nord de l’Iran).

Selon le site du collectif Iranien de l’agence de défense des droits humains Human Rights New Agency ou HRANA, le Lundi 13 Novembre 2017 au cour des premières heures de la matinée, un prisonnier a été pendu en public à Babol-*1 – une ville située dans la province du Mazandaran Ndr. Ce prisonnier qui a été identifié sous le nom d’Abbas B  était âgé de 28 ans, avait été condamné à mort pour avoir assassiné un jeune homme  au cours d’une bagarre de rue.

Le rapport mentionne que des efforts de ses avocats ont été faits jusqu’ à la dernière minute pour obtenir le une demande de pardon de la part plaignants, mais  cette procédure ayant  échouée l’exécution a été quand même appliquée.

Bien que cette exécution ait été pratiquée en public quelques jours avant le rapport d’HRANA, les principaux médias d’État et sites officiels des autorités Judiciaires iraniennes, ne l’ont pas encore officiellement annoncé.

Selon le dernier rapport annuel 2016 sur la peine de mort en Iran publié par Iran Human Rights, pour cette seule année 33 personnes ont été exécutées en public, souvent devant des foules nombreuses comprenant de très jeunes enfants qui avaient été obligés d’y assister. Ces exécutions publiques et le fait que des enfants soient obligés d’y assister malgré les dénégations et les pseudo-démentis des hautes autorités Judiciaires qui affirment toujours le contraire avec leur cynisme habituels,  ont été vivement critiquées par des militants des droits de l’homme et les sociologues Iraniens.

Pour le seul mois de Novembre 2017, les collectifs Iraniens de défense des droits humains Iran Human Rights, Human Rights News Agency-Hrana, et nos amis du Kurdistan Human Rights Network ont recensé plus de 30 exécutions de prisonnières et de prisonniers. Et autant de transferts de condamnés à mort dans des Quartiers de cellules d’isolement en vue des applications de leurs exécutions dans les semaines à venir-*2

Voir aussi sur: https://iranhr.net/en/articles/3124/

-*1  et sur:

https://www.youtube.com/watch?v=USxbikCMieE&feature=youtu.be

-*2 Voir également à ce sujet sur:

https://iranhr.net/en/articles/#/20/all/1

Contact – Collectif Soliranparis

Cet article, publié dans Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Exécutions publiques en Iran, executions sommaires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Oppression et répression en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s