Nouvelles menaces de violences et campagne d’insultes sexistes de l’IRIB contre Masih Alinejad la journaliste Iranienne réfugiée et exilées politique à Londres

Nouvelles menaces de violences et campagne d’insultes sexistes de l’IRIB contre Masih Alinejad la journaliste Iranienne réfugiée et exilées politique à Londres .
masihalinejad2
2 et 11 Juin 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le site de l’International Campaign for Human Rights in Iran: Le site a Campagne internationale pour les droits de l’Homme en Iran appelle le Président Hassan Rouhani à diligenter immédiatement une surveillance et une commission d’enquête d’État, afin de mettre fin à la diffusion de programmes sexistes et misogynes sur sa principale chaine nationale de Télévision du pays L’IRIB qui diffament, menacent et insultent les dissident-es et opposant-es Iranien-nes, et dont certains des animateurs les plus connus, justifient implicitement d’user d’agressions sexuelles et de violences contre les femmes qui ne portent pas le Hijab obligatoire qui couvre la tête et le corps d’une femme en Iran.

La principale agence de presse médiatique et de propagande du régime de la « République Islamique » L’IRIB News, a diffusé en prime time le 31 mai 2014 derniers programme sur sa chaîne de Télévision par satellite l’IRINN, une émission s’en prenant violemment à Masih Alinejad une journaliste Iranienne exilée et réfugiée politique à Londres qui avait lancé au mois de Mai 2014, une campagne Facebook intitulée Stealthy Freedom for Iranian Women -ou Liberté Furtive pour les Femmes IraniennesNDLR. Encourageant les femmes iraniennes à se prendre en photo sans leurs Hijab. La campagne Facebook a connu un énorme succès planétaire et regroupé près d’un demi-million de participant-tes et des centaines de milliers de Likes tant en Iran qu’au niveau international.

Sur ce programme et cette émission diffusée par l’IRIB et l’IRINN le31 mai 2014 dernier,les prétendus « journalistes » et « animateurs » de cette chaine totalement aux ordres et à la botte du régime,ont déclaré que Masih Alinejad: « Essayait de tromper et d’abuser les jeunes filles et les femmes iraniennes » et ont ensuite essayé de la discréditer en disant et en prétendant que récemment:  » Elle avait été trouvée errant nue sous l’influence de drogues dures dans une rue de Londres » […]  » Après avoir été violée par trois hommes devant son enfant » des propos bien évidemment totalement sexistes, misogynes, mensongers et orduriers, avec comme sous entendus grossiers que ce prétendu viol de Masih était de sa faute et du au fait de:  » Son refus de porter le Hijab et de ses pratique sexuelles explicites  » 

« Manifestement ces attaques contre les droits des femmes et les encouragements du régimes a les agresser pour mauvais port du voile ou pour toutes autres raisons, sont des comportements criminels », a déclaré Hadi Ghaemi le militant défenseur des droits humain et directeur exécutif du site Campaign for Human Rights in Iran. « Ceci confirme l’agressivité flagrante et croissante que nous pouvons observer venant de la part, des jusqu’au-boutistes les plus réactionnaires du régime qui craignent désespérément toute contestation de leur emprise répressive sur la société civile et la jeunesse Iranienne ».

« Ceci est aussi un autre exemple des pratiques courantes de l’IRIB News d’utiliser son monopole de diffusion en Iran, pour diffamer, insulter, et tenter de discréditer et d’intimider toutes les voix critiques dans le pays « :a poursuivi Hadi Ghaemi.

tasminconservativeshardlinesCi dessus Hadi Sharifi le réactionnaire chauviniste « Mâle » au service du régime de Khamenei qui déclare sur le site Tasnin News qu’agresser sexuellement une femme non voilée n’est pas un acte de viol.

Des sites extrémistes et ultra réactionnaire tels que Tasnin News, qui sont sous le contrôle direct des « Gardiens de la Révolution islamique » de l’ IRGC, ont également publié une série d’articles ignobles et d’une grossièreté inimaginable, Insultant les femmes Iraniennes qui refusaient de porter le Hijab, tout en invitant les hommes à les agresser sexuellement si elles ne le portaient pas.

La diffusion sur les programmes en prime time sur les sites et les chaines l’IRIB News de propos aussi orduriers, démontre une fois encore sa compatibilité totale avec l’appareil répressif du régime totalitaire de Khamenei. Une  » Agence de nouvelles » qui agit de longue date comme un des principaux bras armé des services de sécurité du Ministère des renseignements et de la police politique de la Vevak , en usant des méthodes les plus ignobles pour réprimer et diffamer les réputations des dissident-es et des opposant-es , en diffusant de la désinformation manifeste contre tous ceux et toutes celles qui contestent ou remettent en question, le caractère répressif et totalitaire de la « République Islamique ».

La campagne Stealthy Freedom for Iranian Women lancée par la journaliste Iranienne Masih Alinejad a clairement touché une corde sensible des ultras conservateurs du régime, la violence de leurs réactions récentes sur les « Tenues vestimentaire féminines non appropriées et indécentes  » en est l’illustration la plus flagrante. Elle a aussi prouvé qu’ils ne pouvaient pas ou quasiment plus contrôler l’utilisation des médias sociaux pour diffuser des opinions non censurées, et que leur tentatives de « reprises en main  » du contrôle continu de l’environnement social , politique et culturel en Iran était à court terme voué à l’échec.

Le Président Hassan Rouhani avait pourtant été élu à une large majorité l’année dernière, en se prononçant en faveur du droit des citoyens à Iraniens à un accès libre et sans censure à l’Internet, ainsi qu’en promettant et plus de libertés sociales, politiques et culturelles pour les femmes. Pourtant, les extrémistes ultra conservateurs qui contrôlent toujours le Ministère des renseignements, la police politique de la Vevak, les services judiciaires, ainsi que L’IRIB et d’autres grands médias d’État comme Press.Tv ou Fars News avec l’aide et l’appui des « Gardiens de la révolution » de L’IRGC, continuent de se battre férocement pour conserver leur pouvoir sur l’environnement politique et culturel en Iran. Les violentes réactions suscitées par campagne Facebook Stealthy Freedom for Iranian Women est un autre exemple de ce que l’on peut observer dans guerres internes au sein du régime entre les « modérés » et les extrémistes conservateurs de la « Ligne dure » en Iran.

Le site de la Campagne internationale pour les droits de l’Homme en Iran, exhorte la communauté internationale et toutes les organisations féministes et de défense des droits de l’homme mondiales, à tenir l’Agence de nouvelles l’IRIB comme responsable de ses violations constantes des droits des femmes, à dénoncer fermement ses pratiques systématiques de diffamations, de mensonges et de désinformations, ainsi que les incitations implicites faites dans ses émissions d’user du recours à la violence contre les femmes en Iran.

Ci dessous vidéo ou Masih Alinejad répond aux mensonges et calomnies de L’IRIB et de Tasnin News

Voir sur: http://www.iranhumanrights.org/2014/06/violence-against-women-encouraged/
Sur: http://sanscompromisfeministeprogressiste.wordpress.com/2014/06/08/la-femme-qui-a-devoile-les-iraniennes-menacee-de-mort/
Et sur http://en.iranwire.com/features/5799/
Page Face Book de la campagne lancée par Masih Alinejad : https://www.facebook.com/StealthyFreedom
Les méthodes de désinformation de l’IRIB les même que ceux de Press-Tv.ir, mensonges, désinformation et manipulation de l’information, insultes sexistes et homophobes, diffusion « d’aveux » et de « confessions » de prisonnier-ères politiques généralement extorquées par la torture:
http://www.iranhumanrights.org/2010/08/iranian-state-tv-acts-as-an-arm-of-the-intelligence-apparatus/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Nouvelles menaces de violences et campagne d’insultes sexistes de l’IRIB contre Masih Alinejad la journaliste Iranienne réfugiée et exilées politique à Londres

  1. Ping : Nouvelles menaces de violences et campagne d’insultes sexistes contre Masih Alinejad la journaliste qui a "dévoilé" les iraniennes | Sans Compromis

  2. Ping : En solidarité avec les iraniennes opprimée des iraniens posent en hijab – ★ infoLibertaire.net

  3. Ping : En solidarité avec les iraniennes opprimée des iraniens posent en hijab | ★ infoLibertaire.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s