Kurdistan Iranien région de Sardasht nouvelles agressions des forces répressives de Téhéran contre les travailleurs Kurdes Kolbars

Kurdistan Iranien région de Sardasht nouvelles agressions des forces répressives de Téhéran contre les travailleurs Kurdes Kolbars.

20 et 21 Octobre 2017 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais de l’Agence de presse Kurde ANF News.  Kurdistan Iranien région de Sardasht:  Le nombre de travailleurs nomades Kolbars Kurdes lâchement exécutés et victimes de violences dans les régions frontalières Iran-Irak-Turquie, continue d’augmenter chaque année en raison de l’impunité totale accordée  aux forces répressives et militaires Iraniennes qui commettent ces meurtres délibérés sous couvert de « Lutte contre la contrebande ».

Ces derniers jours, des gardes-frontières Iraniens qui opéraient prés le la  localité de Sardasht ont saisi les cargaisons de dizaines de travailleurs Kurdes Kolbars et les ont laissés sans chaussures après les avoir forcés à se déshabiller. En outre ont a également appris qu’au cours de ce nouvel incident un Kolbar avait été blessé par les tirs de ces mêmes gardes frontières.

« Le 14 octobre 2017 dernier, des agents des gardes frontières Iraniens opérant  prés du check point de Dasht Kapran situé prés du village de Dolebi  ont délibérément ciblé un groupe de six travailleurs Kolbars kurdes et ont blessé l’un d’entre eux en lui tirant dessus sans sommations, il s’appelle  Kamran et est originaire de la ville  Mahabad. Ces Kolbars ont ensuite été obligés se déshabiller et de partir pieds nus dans les montagnes après confiscation de leurs marchandises« , a déclaré un témoins local aux membres de l’association de défenses des droits de l’Homme Kurde du  Kurdistan Human Rights Network-KHRN.

Quelques jours plus tard lors de la soirée du Mardi 17 Octobre 2017, un autre groupe d’une trentaine de travailleurs Kurdes Kolbars, étaient également arrêtés par les gardes frontières Iraniens qui les ont retenus pendant plusieurs heures. Ils ont ensuite saisis leurs marchandises.

Comme ce fut le cas trois jours avant au Check point de Dasht Kapran. Les gardes-frontières Iraniens ont non seulement été violents et irrespectueux, envers ces Kolbars, puisque la encore ils les forcés à se déshabiller pour les humilier, tout en les menaçant de peines de prisons s’ils continuaient à les voir travailler dans cette région frontalière.

Selon les données recueillies par les rapports du Kurdistan Human Rights Network-KHRN. La ville de Sardasht est la région la plus meurtrière du Kurdistan avec 18 cas de morts et de blessure graves dont ont été victime les travailleurs Kurdes Kolbars en 2016.

Note Soliranparis: Les Kolbars ou Koulbarans sont des petits paysans et travailleurs nomades précaires de la région du Kurdistan Iranien. Qui pour faire survivre leurs familles transportent (Souvent à dos d’homme) ou à l’aide de mules, des marchandises diverses pour les vendre sur les marchés des villages isolés des zones frontalières de l’Est du Kurdistan, situées à cheval entre L’Irak, l’Iran et la Turquie.

Voir nos articles précédents sur ces travailleurs pauvres Kurdes d’Iran régulièrement victimes de la violence raciste des forces répressives, à la solde du régime totalitaire et fasciste dAli Khamenei et Hassan Rouhani.

https://soliranparis.wordpress.com/?s=kolbers

Voir aussi sur: https://anfenglish.com/kurdistan/one-kolbar-wounded-dozens-forced-to-strip-naked-in-rojhilat-22801

Contact – Collectif Soliranparis

 

 

Cet article, publié dans Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Menées impérialistes du régime Iranien, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Racisme du régime des Mollahs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s