Les autorités iraniennes refusent toujours de donner des nouvelles aux membres de la famille du journaliste Kurde Farhad Jahanbegi emprisonné depuis le Jeudi 12 Novembre

Les autorités iraniennes refusent toujours de donner des nouvelles aux membres de la famille du journaliste Kurde Farhad Jahanbegi emprisonné depuis le Jeudi 12 Novembre.

Farhad-Jahanbaigi2

29 et 26 Novembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Kurdistan Human Rights Network-KHRN : Les autorités iraniennes ont gardé le silence sur le sort réservé actuellement au journaliste Kurde Farhad Jahanbegi qui est l’éditeur et le rédacteur en chef de longue date de l’hebdomadaire bilingue Perso-Kurde Neda-e-Jamehe.

Les membres des forces de sécurité et des Agents du Ministère des Renseignements ont arrêté Farhad Jahanbegi dans la ville de Kermanshah le Jeudi 12 Novembre 2015 denier. Sa maison et son lieu de travail ont ensuite été fouillés et perquisitionnés de fond jouren comble, et ses deux ordinateurs de bureau, un autre ordinateur portable, son téléphone mobile, ses livres et des brouillons de ses écrits personnels ont été confisqués et saisis. Il a ensuite été emmené vers un lieu de détention qui reste pour le moment toujours inconnu.

Une source locale bien informée a déclaré aux militants et activiste du site du KHRN qu’il y a quelques jours des membres de la famille de Farhad Jahanbegi s’étaient rendus au Quartier général des forces du Ministère des Renseignements, ainsi qu’au siège de la Cour du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Kermanshah pour obtenir de ses nouvelles et l’adresse de son lieu de détention. Et que depuis lors toutes les visites et les demande faites par famille Jahanbegi pour obtenir de plus amples information à propos du sort réservé à leur fils, étaient à ce jour restées vaines et sans réponses.

Cette source locale a également fourni aux militants et activistes du site du KHRN des détails sur les activités politiques et sociales du journaliste Kurde Farhad Jahanbegi : Celui-ci avait été l’un des rédacteurs en chef principal de l’hebdomadaire et magazine bilingue Perso-Kurde Neda-e-Jamehe pendant environ 4 ans. Il est aussi membre du conseil d’administration de l’Association Kermanshahi des anciens nommée JADAK, un acronyme Persan pour désigner la Société des étudiants et diplômés de Kermanshah, et en charge d’une branche locale branche de l’organisation réformiste Eslam Shahr e Gharbi.

Il est également l’un des leaders du Front pour la réforme, une fédération de groupes et de partis «Réformistes» et l’un des responsables de la Maison de la presse du district de la ville de Kermanshah.

Le magazine et hebdomadaire Neda-e-jamehe est le seul journal imprimé en langue Kurde de la ville des Kermanshah, il publie aussi régulièrement des nouvelles et des informations locales ayant pour sujets les villes de Kermanshah, Ilam, Sanandaj et Urmiyeh.

Voir aussi sur : http://kurdistanhumanrights.org/iranian-authorities-silent-on-fate-detained-kurdish-journalist/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s