Province du Khuzestan mort suspecte du militant et prisonnier politique Arabe Ahwazi Mohammad Hammadi

Province du Khuzestan mort suspecte du militant et prisonnier politique Arabe Ahwazi Mohammad Hammadi.

MohammadHammadi2

27 et 28 Novembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site d’opposition Iranien BCR Group: Des militants et activistes défenseurs des droits humains Ahwazis ont signalé d’aprés des sources locales de la ville d’Ahwaz (Province du Khuzestan) que Mohammad Hammadi, un prisonnier politique Arabe Ahwazi, était mort dans des circonstances suspectes.

Selon ces militants Mohammad Hammadi qui est maintenant âgé de 35 ans et qui a déjà passé 10 ans en prison, est mort dans des circonstances suspectes ce Vendredi 27 Novembre 2015 dans la clinique Mollasani.

Karim Dahimi un militant Arabe Ahwazi défenseur des droits humains basé à Londres qui a pu entrer en contact avec des journalistes d’Al Arabiya Farsi, a rappelé que Mohammad Hammadi avait été arrêté en 2008 par des Agents du Ministère des Renseignements Iranien et qu’il avait ensuite été condamné à une peine de 10 ans de prison, pour des accusations « d’Organisation d’une collusion dans le but de porter atteinte à la sécurité nationale « par le « Tribunal Révolutionnaire » de la ville d’Ahwaz.

Citant les parents de la famille Hammadi, M. Karim Dahimi a déclaré que le corps de ce prisonnier se trouvait actuellement dans la morgue d’un hôpital de la ville d’Ahwaz et que la famille très éprouvée était sur point de récupérer le corps de leur enfant.

Un membre du personnel médical de la clinique de la prison de Shiban chargé d’informer les familles des prisonniers a déclaré que Mohammed Hammadi serait mort avant son arrivée à l’hôpital. Mais l’un des parents de Mohammad a constaté lors du transfert du corps de leur fils vers la morgue où il a été déposé que celui ci portait des traces d’étouffement par strangulation et des ecchymoses sur toute la surface de son cou.

Des prisonniers comme Mohammad Hammadi sont souvent enfermés dans tristement célèbre prison de Sepidar, il y a quelques mois de cela Mohammad avait été transféré dans une autre prison située entre les localités de Weiss et de Molasani, à 25 km de la ville d’Ahwaz, connue sous le nom de prison Shiban mais aussi pour être un supposé « Centre de formation professionnelle » de la ville d’Ahwaz

Un proche de la famille a déclaré que Mohammad Hammadi ne souffrait d’aucune maladie grave connue avant son hospitalisation. Mais pourtant au cours des débuts de la matinée du Vendredi 27 Novembre, les autorités de la prison de Shiban ont contacté par téléphone la famille Hammadi pour les informer que la l’état de santé de leur fils s’était gravement détérioré et qu’ils devaient lui rendre visite d’urgence à la Clinique Mollasani.

Une fois arrivée sur place à la Clinique Mollasani qui il convient de le mentionner est affiliée à la  » Garde Révolutionnaire Iranienne » ou IRGC, la famille de Mohammad Hammadi a été informée par le personnel administratif de celle-ci que leur fils était mort des suites d’un accident vasculaire cérébral.

Ce décès tragique et plus que suspect du prisonnier Mohammad Hammadi n’est hélas pas une première dans la province du Khuzestân. l’Iran et son régime totalitaire a souvent eu par le passé recours à l’usage de tortures systématiques, de meurtres suspects, de « Disparitions » et d’exécutions extra judiciaires , pour éliminer des prisonniers politiques Arabes Ahwazis. Jugés comme trop remuants par ses services de Renseignements.

Il y a eu d’autres cas de décès suspects avant celui de Mohammad citons celui de cet activiste de la ville d’Ahwaz nommé Mohammed Odeh Hammadi dont la mort suspecte à codécidée avec les journées de commémoration de la mort du grand poète Arabe Ahwazi Sayahi Abu Srour lui aussi mort en détention.

Les autorités Iraniennes ont encore recourues à ce genre de méthodes sordides, comme ce fut le cas aussi pour Ghaban Abideaua et Mohammed Cheldawi décédés eux aussi dans des circonstances mystérieuses et suspectes.

Mohammad

Voir aussi sur: http://bcrgroup.us/the-death-of-an-ahwazi-arab-prisoner-in-the-prison-was-desc.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s