Nouvelle vague d’assassinats d’état en Iran plus de 1200 exécutions depuis l’arrivée au pouvoir d’Hassan Rouhani

Nouvelle vague d’assassinats d’état en Iran – plus de 1200 exécutions depuis l’arrivée au pouvoir d’Hassan Rouhani.

iran-executions-rouhani

15 et 14 Février 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via la page Face Book Fredon Messenger et le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA: Un prisonnier a été pendu de la ville iranienne de Rasht (Nord de l’Iran) a rapporté le site du pouvoir judiciaire de la province de Gilan.

Ce prisonnier qui était âgé de 43 ans, avait été arrêté et condamné à mort pour des accusations liées à une affaire de trafic de drogue.

Le site de la magistrature et du pouvoir judiciaire de la province de Gilan, a déclaré que l’homme avait été pendu à huis clos dans la prison principale de la ville de Rasht, tôt dans la matinée le Dimanche 9 Février 2015. Les activistes qui animent la page Freedom Messenger tiennent à rappeler que depuis qu‘Hassan Rouhani est devenu le nouveau président de la « République Islamique d’Iran », plus de 1200 prisonniers ont été exécutés dans le pays.

Deux prisonniers condamnés à mort pour des affaire de drogue, ont été exécutés dans la cour de la prison centrale de la ville d’Urmiyeh (Nord Ouest de l’Iran).

Selon le rapport parvenu aux militant-es et activistes de l’agence Iranienne de défense des droits humains HRANA, au cours de la matinée du Mercredi 3 Février 2015, deux prisonniers qui avaient été accusés pour des affaires de trafic de drogue, ont été exécutés par pendaison dans la cour de la prison centrale de la ville d’Urmiyeh.

Ces deux prisonniers qui étaient âgés respectivement de 30 et 37 ans, étaient originaires de la ville d’Urmiyeh . Au moment de la publication de ce rapport par les activistes du site HRANA, ces exécutions n’avaient toujours pas été rapportées par les médias officiels Iraniens.

Un prisonnier, qui avait été accusé dans une affaire de trafic de drogue, a été exécuté par pendaison dans la prison Adel Abad de la ville de Chiraz (Sud de l’Iran).

Selon les premiers rapports parvenus aux militant-es et activistes de l’agence Iranienne de défense des droits humains HRANA, ce prisonnier qui a pu être identifié sous le nom d’Esmaeil Masoumi, et qui avait été accusé dans une affaire de trafic de drogue, a été exécuté par pendaison dans la cour de la prison Adel Abad de la ville de Chiraz, à l’aube du Mercredi 4 Février 2015 ,.

Ce prisonnier qui était âgé de 32 ans, était dans les couloirs de la mort de la prison de Chiraz depuis quatre ans. Cette exécution aussi, n’a pas encore été rapportée par les médias officiels iraniens.

Voir aussi sur: https://fa-ir.facebook.com/Freedom.Messenger
https://hra-news.org/en/2-prisoners-hanged-urmia-prison
https://hra-news.org/en/prisoner-executed-adel-abad-prison-shiraz

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s