Dernières nouvelles à propos du militant syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ibrahimzadeh

Dernières nouvelles à propos du militant syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ibrahimzadeh

Behnam2 Behnam Ibrahimzadeh

31 Janvier et 4 Février 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Notre camarade le militant syndicaliste et prisonnier politique Iranien Behnam Asad Ibrahimzadeh, actuellement détenu arbitrairement dans sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr (Située dans la ville de Karaj-Province de Téhéran) , vient de passer sa 6ème année en prison. Alors que la première peine de cinq ans de prison à laquelle il avait été condamné précédemment aurait du prendre fin il y a quelques mois. Behnam vient d’apprendre par un courrier officiel qu’il allait devoir purger une autre longue peine de 7 ans et 10 mois et 15 jours de prison.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activiste du site du collectif HRANA, la Cour d’appel tribunal de Téhéran a condamné Behnam Ibrahimzadeh à une nouvelle peine de 7 ans et 10 mois et 15 jours de prison assortie d’une amende de 450 000 tomans . Il a été accusé par cette Cour d’appel de: « Collusion en vue de commettre des actes criminels contre la sécurité nationale et de porter atteinte à la politique étrangère du pays« . La sentence ce Tribunal en première instance était de 9 ans. Il convient de rappeler que Behnam finissait de purger une peine de 5 ans quand il a été jugé à nouveau par cette même Cour d’appel.

En outre dans un passage du jugement, les juges du Tribunal on allégué que Behnam aurait eu recours à un équipement téléphonique satellitaire et des Carte Paly pour transmettre des informations à l’extérieur. Alors même qu’il se trouvait à la date de ces allégations en prison. L’un des conseillers juridiques du collectif HRANA a déclaré  » Vu l’accumulation des accusations, il est quasiment impossible de prouver que Behnam Ibrahimzadeh a supposément organisé une Collusion en vue de préparer des actions contre la sécurité nationale, ce jugement est illégal car selon le nouveau code pénal Islamique en vigueur actuellement, pour ces infractions il n’aurait du être condamné qu’à une peine de moins de cinq ans »

Behnam Ibrahimzadeh qui est né en 1977, est un militant syndicaliste Iranien qui avait été arrêté une première fois en 2008 dans la ville d’Oshnaviyeh – Sine en Kurde ( Province de l’Azerbaïdjan Occidental Iranien), après avoir été accusé d’avoir peint des slogans « Anti révolutionnaires » sur des murs, et de « diffusion de textes et d’écrits de propagande contre le régime« . Il avait ensuite été arrêté une seconde fois le 1er mai 2009, avec quelques autres militants syndicaux et des militants défenseurs des droits civils du Mouvement des Mères du Parc Laleh. Puis libéré sous caution après avoir passé un mois en détention préventive.

Behnam a été arrêté une troisième fois le 12 Juin 2010. Après cette arrestation il a subi d’intenses pressions et des interrogatoires incessants pendant Quatre mois dans le Quartier des cellules d’Isolement de la prison d’Evin, il fut ensuite transféré dans la Section 350 de ce même centre de détention.

Behnam a ensuite été battu et grièvement blessé lors des journées du 17 et 18 Avril 2014 dans la Section 350 de la prison d’Evin à Téhéran, journées que les opposants Iraniens nomment maintenant le Jeudi noir d’Evin. Ce jour la les gardiens de la prison appuyés par des troupes anti émeutes spéciale, avaient lancé un raid d’une violence inouïe, contre les prisonniers de la Section 350 parce que ceux-ci protestaient contre des fouilles continuelles et intempestives de leurs cellules.

En représailles il fut placé à l’Isolement pendant 15 Jours avant d’être transféré dans la Section 209 de la prison d’Evin – Un bâtiment de cette prison qui est contrôlé illégalement par les Agents du Ministère des Renseignements et des services spéciaux « Gardiens de la Révolution » Ndr. Après avoir passé plusieurs mois dans cette Section, en Mai 2015 dernier il a été transféré illégalement dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh située dans la ville de Karaj.

A la suite de ces faits et pour sa participation présumée à ces incidents du Jeudi noir d’Evin et alors qu’il était pratiquement en train de terminer de purger une peine précédente de Cinq ans de prison, notre camarade Behnam Ibrahimzadeh à de nouveau été jugé en Décembre 2015 dernier par la Branche numéro 15 du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran présidée par le sinistre « Juge«  Abu’l-Qasim Salavati  qui avait fait requérir à l’origine contre lui, une peine supplémentaire de 20 ans de prison (Dont 9 années et demi incompressibles), lors d’une parodie de procès durant laquelle Behnam n’a même pas eu le droit d’avoir un avocat de la défense de son choix. Cette peine a ensuite été réduite après un procès en seconde instances tenu auprès d’une Cour d’appel en une peine de 7 ans et 10 mois et 15 jours de prison.

Behnam Ibrahimzadeh souffre de graves problèmes de santé du à de l’Arthrite chronique et des tassements d’os de sa colonne vertébrale qu’il n’a pas pu faire traiter, parce qu’on lui a refusé plusieurs fois de bénéficier de mises en liberté provisoires , selon les procédures dites de « Congés médicaux » qui auraient pu lui permettre de se faire soigner de manière mieux appropriée dans un hôpital à l’extérieur de la prison. Alors que son fils Nima est atteint d’une leucémie en phase terminale on lui a également refusé à plusieurs reprises ses demandes de permissions de sorties provisoires pour qu’il puisse aller lui rendre visite. Du reste du fait des grandes difficultés financières de sa famille et à cause des longues distances entre le lieu de résidence de celle-ci et la prison où Behnam est actuellement enfermé, il se retrouve pratiquement privé des visites hebdomadaires de ses proches.

Les harcèlements et les pressions de toutes sortes contre notre camarade Behnam Ibrahimzadeh n’ont pas cessés non plus, depuis qu’il a été transféré dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr, il a été plusieurs fois changé de cellule et a passé plusieurs semaines en Quartier d’isolement, tout en subissant des menaces et des brimades quasi quotidiennes de la part des gardiens et d’un Directeur d’une des Section dans laquelle il avait été placé. Il se trouve actuellement enfermé dans le Quartier numéro 10 de cette prison qui est considérée comme l’une des plus dures et des plus insalubres du pays.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/report-latest-status-behnam-ibrahimzadeh
Sur toutes les souffrances subies par notre camarade Iranien Behnam Ibrahimzadeh , relire en anglais sur le site du Collectif de l’Agence de défense des droits humains Iranienne HRANA: Behnam Ibrahimzadeh Transferred to Ward 1 of Rajai Shahr…
Behnam Ibrahimzadeh Deprived Of Proper Medical Treatment
Behnam Ibrahimzadeh is on Hunger Strike
No Information about Behnam Ibrahimzadeh after 22 Days
Behnam Ibrahimzadeh Sentenced To 7 Years And 10 Months In…

behnam-ebrahimzade4behnam-ebrahimzade5Ci dessous documents sur le jugement arbitraire dont est victime notre camarade Behnam Ibrahimzadeh sources: site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA.

Behnam

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Droit sociaux bafoués en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Oppression et répression en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s