Center For Human Rights In Iran les attaques barbares contre Téhéran ne doivent pas être une excuse pour le régime de s’en prendre aux libertés civiles

Center For Human Rights In Iran les attaques barbares contre Téhéran ne doivent pas être une excuse pour le régime de s’en prendre aux libertés civiles.

Déploiement des forces répressives Iraniennes après les attaques de Téhéran 7 Juin 2017

7 et 11  juin 2017  nouvelles et déclaration qui nous sont parvenues par le biais du site d’opposition et de défense des droits humains Iranien du Center For Human Rights In Iran:  le CHRI condamne fermement les attentats terroristes qui ont eu lieu à Téhéran le Mercredi 7 juin 2017 dernier qui ont coûté la vie à au moins 13 personnes et de graves blessures pour 41 autres personnes. Tout en répondant aux préoccupations de sécurité légitimes de la population , nous demandons aux autorités iraniennes d’éviter de se  servir de ces tristes événements, comme d’un nouveau prétexte pour violer un peu plus les rares droits civils et politiques dont bénéficient encore les citoyens Iraniens.

« Malgré la menace exercée contre l’Iran par des groupes terroristes extrémistes, les autorités iraniennes ne devraient pas utiliser ces attaques comme de nouvelles  excuses pour réprimer davantage la société civile » a déclaré Hadi Ghaemi, le directeur et porte parole du CHRI.

Chaque fois que l’État iranien perçoit des menaces extérieures, ses forces répressives  comprenant des agences et des corps militaires tels que le Ministère des Renseignements, la Vevak , ou la « Garde Révolutionnaire Islamique » de l’IRGC, se saisissent de ces occasions pour violer d’avantage les droits civils et politiques du peuple Iranien.

« Tout comme nos radicaux ultra conservateurs en Iran ne devraient pas utiliser ces événements horribles comme moyen  d’arriver  à leurs objectifs politiques. De nombreux représentants politiques de la communauté internationale devraient s’abstenir de faire des sélectivités dans leurs condamnations des actes terroriste qui ont frappé  l’Iran Mercredi dernier, en s’en servant comme des moyens de régler leurs comptes personnels avec certains dirigeants du régime » à continué Hadi Ghaemi.

Les politiciens de la ligne dure des ultraconservateurs, l’ensemble des médias, chaines de TV et de radio ainsi que toutes  les « Agences de presse » proches des « Gardiens de la Révolution » de l’IRGC en plus de leurs délires complotistes habituels, se sont ensuite empressé de déclarer que c’était le « Laxisme en matière de sécurité intérieure «  des hommes politique du camp « Réformateur »  et du gouvernement  Hassan Rouhani   qui aurait contribué « A certains manque de réponses appropriées » des forces de sécurité de la capitale, observées lors des attaques qui ont eu lieu contre le Mausolée Ruhollah Khomeini et le Parlement Iranien ou Majlis.

« Espérons que ces événements tragiques ne viennent pas compromettre les souhaits de changements démocratiques largement exprimé par le peuple Iranien  qui  a voté massivement pour le candidat réformateur Rouhani  lors des dernières élections présidentielles de 2017″ , à  conclu Hadi Ghaemi  du CHRI dans sa déclaration en rajoutant « Si le combat contre toute forme de violences et de terrorisme se doit être inébranlable, il faut aussi que cela soit de même pour la lutte dans la défense des droits humain et des libertés fondamentales en Iran ».

Voir aussi sur: https://www.iranhumanrights.org/2017/06/terrorist-attacks-tehran/
Notes Soliranparis plusieurs analyses de journalistes et d’opposants Iraniens sont aussi parues en voici quelque unes ci dessous.
https://kurdistanvoice.net/2017/06/08/tehrans-attacks-an-irgcs-scenario-or-an-isis-attack/
https://en.radiozamaneh.com/featured/isis-attacks-iranian-parliament-and-mausoleum-of-khomeini/
https://kurdistanvoice.net/2017/06/09/iranians-skeptical-of-regimes-terror-attack-narrative/
http://www.thedailybeast.com/heres-how-al-qaeda-protected-iranuntil-now

 

Contact – Collectif Soliranparis

Cet article, publié dans Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Menées impérialistes du régime Iranien, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Oppression et répression en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s