Les dictateurs Erdogan et Khamenei veulent construire en commun un mur de la Honte à la frontière Turco-Iranienne

Les dictateurs Erdogan et Khamenei veulent construire en commun un mur de la Honte  à la frontière Turco-Iranienne

15 et 21 Mai 2017 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site de l’Agence de presse Kurde Rojelat.info: Il n’y a pas que Trump, Netanayou et certains gouvernements nationalo-fascisants d’Europe de l’Est à vouloir construire des murs de la Honte, cela titille aussi depuis des années les membres des gouvernements du régime fasciste et raciste d’Erdogan en Turquie et ceux de la dictature de Khamenei en Iran:  Le porte-parole du Ministère Iranien des Affaires étrangères, Behram Ghasemi, a approuvé les projets de la Turquie visant à construire un « Mur de sécurité » à la frontière entre les deux pays.

Behram Ghasemi, a déclaré lors d’une conférence de presse que: « Ce mur qui sera construit sur le long du côté Turc de nos frontières  ajoutera plus de sécurité et à la stabilité et dans toute la région ».

« Ces problèmes de sécurité de nos frontière sont aussi importants pour la Turquie comme pour l’Iran, et nos deux pays devront redoubler tout les efforts qu’ils ont déjà fait en commun autour de cette question »  a  continué Behram Ghasemi réitérant ainsi ses propos qu’il avait déjà exprimés sur ce sujet dans des déclarations antérieures.

La Turquie envisage de construire ce mur le long de la frontière Turco-Iranienne dans le cadre de sa guerre contre l’organisation Kurde du Kurdistan Workers Party ou PKK.

Le gouvernement Erdogan à récemment mis en chantier plusieurs pans de murs, Issus de son projet de construction d’un mur de 556 km de long qu’il a commencé  à faire ériger, afin de  bloquer la province Kurde autonome du  Rojava située au Nord de la Syrie.

Le but de ces constructions de murs de la Honte Turco-Iraniens est plus que clair, il s’agit encore d’isoler et de diviser toujours plus les provinces Kurdes d’Iran, de Turquie ,d’Irak et de Syrie, afin d’empêcher toutes formes de solidarité et d’auto organisation politique au sein de leurs populations.

      Le porte-parole du Ministère Iranien des Affaires étrangères Behram Ghasemi.
Voir aussi sur: http://rojhelat.info/en/?p=9659

Contact – Collectif Soliranparis

Cet article, publié dans Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Menées impérialistes du régime Iranien, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s