Mehdi Rajabian le distributeur de musique Iranienne indépendante emprisonné bien que malade à cause de sa gréve de la faim a refusé de recevoir un traitement hospitalier

Mehdi Rajabian le distributeur de musique Iranienne indépendante emprisonné bien que malade à cause de sa gréve de la faim a refusé de recevoir un traitement hospitalier

rabajianbrothers

Mehdi Rajabian et Hossein Rajabian

7 et 9  Novembre 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site de l’International Campaign for Human Rights in Iran: Le distributeur de musique indépendante Iranienne emprisonné Mehdi Rajabian, qui est actuellement en grève de la faim avec son frère Hossein Rajabian, a refusé le traitement hospitalier qui lui avait été destiné. Une semaine avant les frères  Rajabian avaient été dupé par les autorités pénitentiaires de la prison d’Evin qui avaient fait semblant de répondre positivement à leurs demandes, afin qu’ils cessent leurs actions de grèves de la faim.

Le Mercredi 2 novembre 2016, cinq jours après le début de leurs grève de la faim: « Mehdi est tombé malade et a été transféré la clinique de la prison d’Evin, où le médecin lui a dit qu’il devait aller à l’hôpital, mais Mehdi a refusé parce qu’il veut poursuivre sa grève de la faim jusqu’à l’obtention des ses droits », A déclaré une source locale bien informée aux militants du site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran.

« L’état de Mehdi est critique. S’il n’est pas transféré à l’hôpital nous craignons qu’il soit gravement en danger. Mehdi et Hossein sont en grève de la faim pour exiger des congés médicaux temporaires, afin de pouvoir  recevoir  des traitements médicaux appropriés en dehors de la prison. Il ont envoyé Mehdi dans un hôpital hors d’Evin pendant quelques heures pour tenter de briser sa grève de la faim, une fois sur place il l’ont obligé a se réhydrater en lui faisant des intraveineuses ce qui n’a rien résolu de ses problèmes », a rajouté cette source.

Les frères Mehdi Rajabian  et  Hossein  Rajabian et leur ami le reporter et vidéaste indépendant Yousef Emadi étaient les directeurs et les fondateurs de la plateforme Barg Music désormais interdite par le régime. Barg Music  était un label indépendant et un service de distribution de musique en ligne qui distribuait des enregistrements de musiciens et d’artistes issus des scènes musicales underground Iraniennes. En Juin 2016 ils ont été convoqués à la prison d’Evin pour commencer à purger leurs peines. Peu de temps avant ils avaient été condamné tous les trois à des peines de 3 ans de prison pour des accusations:  « d’Insultes au Sacré » […] « Propagande contre le système »[…]  » Distribution de musiques illégales sans permis de travail à destination de l’étranger «  et produit les disques de plusieurs chanteuses solistes Iraniennes – Ce qui est formellement interdit par les lois de la « République Islamiques »  qui interdisent au femmes de chanter et de se produire seules sur scène –Ndr.

Dans une lettre ouverte envoyée depuis la prison d’Evin le 26 octobre 2016 dernier, dont une copie a été envoyée aux activistes du site de la Campagne Internationale pour les droits de l’homme en Iran, les frères Rajabian disaient:

«Après la déclaration d’un envoyé spécial du procureur, nous avons mis fin mon frère et moi à nos dernières promesses de mettre un terme à nos actions de grève de la faim. Ils nous avaient promis de nous remettre ensemble dans le même Quartier de la prison d’Evin où nous étions précédemment détenus et de tenir compte de nos besoins médicaux. Mais deux mois ce sont écoulés depuis cette déclaration et nos conditions de détention ont empirées […] Il semble que ce haut fonctionnaire nous ait  volontairement dupé  afin de tenter d’obtenir ce qu’il voulait c’est à dire la fin de nos grèves de la faim. Depuis que nous avons pris cette décision on  nous a refusé le droit que nous avions de rencontrer notre avocat ».

« Nous appelons tous les musiciens du monde à condamner les abus de pouvoirs dont nous souffrons  avec une réponse digne », ont écrit les fréres Rajabian. « Ne nous oubliez pas, en ces temps étouffants […] Il n’y a pas de souffrance plus grande que d’être oublié de tous ».

Hossein Rajabian souffre d’une infection pulmonaire et on a diagnostiqué chez  Mehdi des symptômes de sclérose en plaques. En septembre 2016 dernier,   Mehdi Rajabian avait  été séparé de son frère avec qui ils se trouvait dans le Quartier numéro  7 de la prison  d’Evin pour le transférer vers le Quartier numéro 8 voisin à titre de punition pour avoir simplement osé  protester contre  leurs  conditions de détention à l’intérieur d’Evin.

Voir aussi sur: https://www.iranhumanrights.org/2016/11/mehdi-hossein-rajabian-2/
Et sur Free Muse: Iran: Artists call for support in letter from prison

Contact – Collectif Soliranparis

 

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s