Déclaration de la prisonnière politique Iranienne Narges Mohammadi ils n’ont pas tué mon amour des autres et mes rêves

Déclaration de la prisonnière politique Iranienne Narges Mohammadi ils n’ont pas tué mon amour des autres et mes rêves.

nargues1

5 et 7 Octobre 2016 nouvelle qui nous est parvenue depuis la page Face Book de l‘International Campaign For Human Rights In Iran: La militante défenseure des droits de la femme et des droits humains Iranienne, Narges Mohammadi qui a été récemment condamnée à une peine de 16 années de prison, simplement pour s’être élevée contre les atteintes aux droits des femmes et avoir organisé des rassemblements contre la peine de mort en Iran, a écrit une lettre publique en réponse aux juges qui l’ont envoyé en prison; dans celle-ci elle déclare:

-Ils n’ont pas tué mon amour des autres et mon rêve: « Parmi toutes les accusations portées contre moi, on m’a demandé pourquoi j’avais défendu des frères Sunnites et Kurdes détenus dans les couloirs de la mort et déclaré que leurs condamnations étaient injustes et illégales, pourquoi je suis une féministe, pourquoi j’avais rendu hommage aux milliers de victimes des massacre commis contre les prisonniers politiques Iraniens dans les  années 1980, pourquoi j’avais loué  le courage de leurs familles, pourquoi j’avais organisé une conférence sur la pollution de l’air ? Ma seule réponse est : c’est simplement parce que je suis une militante défenseure des droits humains ».

Cette déclaration a été écrite par Narges Mohammadi dans une lettre publique qu’elle a envoyé depuis sa cellule de la prison d’Evin à Téhéran ou elle a été transférée. Narges a fait cette déclaration en réponse à la « Cour d’appel » qui a confirmée la peine de 16 ans de prison qui avait précédemment prononcée contre elle par la Branche numéro 15 du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran, présidée le sinistre « Juge » Abdolqassem Salavati , un personnage qui est unanimement détesté en Iran, pour sa vulgarité et la violence totalement arbitraire de ses « Verdicts ».

 » Pendant des années j’ai refusé toutes les injustices que toutes les femme et tous les êtres humains peuvent endurer dans mon pays. Mais ils n’ont pas été capables d’écraser l’amour que je porte aux autres et d’éteindre mes rêves. Et cela est assez pour  me permettre d’exister » a-t’elle ajouté.

Voir aussi sur:  https://www.facebook.com/International-Campaign-for-Human-Rights-in-Iran-49929580840/
Et sur: https://soliranparis.wordpress.com/2016/10/03/16-ans-de-prison-confirmee-par-une-cour-dappel-contre-la-militante-iranienne-narges-mohammadi/

Collectif Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, executions sommaires en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, juge Salavati, Massacres de masse de prisonniers et prisonnières politiques Iranien-nes dans les années 80, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Morts silencieuses dans les prisons Iraniennes, Oppression et répression en Iran, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s