Province du Khuzestân les exécutions des détenus Arabes Ahwazis Adnan Mazban al-Amouri et Ali Sharif al-Amouri ont suscité de la colère et des protestations de la jeunesse de la ville d’Ahvaz

Province du Khuzestân les exécutions des détenus Arabes Ahwazis Adnan Mazban al-Amouri et Ali Sharif al-Amouri ont suscité de la colère et des protestations de la jeunesse de la ville d’Ahvaz.

ahwaziprisonners

Adnan Mazban al-Amouri et Ali Sharif al-Amouri, exécutés le 28 Septembre 2016.

3 et 5 Octobre 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site d’opposition Iranien Freedom Messenger et celui de l’Ahwaz Monitor : Au cours de la nuit du Jeudi 29 Septembre 2016, un groupe de jeunes Arabes Ahwazis ont organisé une manifestation de protestation spontanée durant laquelle ils ont scandés des slogans anti-gouvernementaux contre le régime Iranien. Cette manifestation a eu lieu dans l’avenue Enghelab située dans le Sud-ouest de la ville d’Ahvaz, ces jeunes protestaient contre les exécutions de deux jeunes Awhazis originaires de cette même localité.

Ces deux jeunes condamnés à mort Ahwazis qui étaient cousins s’appelaient Adnan Mazban al-Amouri et Ali Sharif al-Amouri, ils étaient tous deux des résidents d’un quartier de la localité de Qaleh Canaan située dans la province du Khuzestân (Sud-ouest de l’Iran). Ils ont été exécutés le Mercredi 28 Septembre 2016 dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr (Située à Karaj – Nord-ouest de la province de Téhéran) prétendument pour des accusations de « Vols à main armée » et «d’Organisation d’actions portant atteinte à la sécurité nationale».

Le site de l’Ahwaz Monitor a également rapporté qu’Adnan et Ali avaient été arrêtés en Mars 2014 et qu’ils avaient subi des tortures et des pressions psychologique, durant les deux années qu’ils ont passé en cellules d’isolement après leurs arrestations. Et qu’ils furent interdits de tous contacts avec leurs familles jusqu’au jour où ils ont été exécutés

Selon «l’agence de presse» Tasnim News gérée par le régime, ces deux jeunes Ahwazis avaient été accusés d’être des «Moharebeh» –  c’est-à-dire d’être de «Ennemis de dieu» […] «En guerre contre dieu» selon la loi Iranienne –Ndr. Ils ont ensuite été condamnés à mort par la Direction générale numéro 15 du «Tribunal Révolutionnaire» de Téhéran, et leurs peines furent confirmées peu de temps après par la Direction générale numéro 14 de la Cour suprême Iranienne. Les exécutions d’Ali et Adnan ont été mises en œuvre dans l’enceinte de prison de Gohardasht Rajaee Shahr, lors des premières heures de la matinée du Mercredi 28 Septembre 2016.

L’un des parents de la famille Amouri a fait remarquer que les deux jeunes hommes n’avaient pas été jugés selon des procédures régulières et que leurs dossiers d’accusations étaient basés uniquement sur des préjugés racistes et discriminatoires.

Cette personne a déclaré : «La discrimination est évidente dans toutes les affaires jugées dans ce pays. Si vous mettiez en rang toutes les personnes jugées en Iran en quatre rangées de prisonniers, vous pouvez être sûr que dans les troisièmes et quatrièmes rangs, la plupart des personnes condamnées à mort et exécutées le seraient juste parce qu’elles sont d’origine Arabes Ahwazies».

Elle a poursuivi: «Nous avons protesté contre ces deux condamnations, et déposé des recours dans plupart des bureaux des institutions judiciaires gouvernementales. Mais ici la corruption est partout et elle a pénétré toute les couches de la société. Et comme nous ne sommes pas riches, nous n’étions pas en mesure de payer tous les courtiers et les intermédiaires qui auraient pu peut être faire stopper les exécutions de nos enfants ».

Voir aussi sur :
https://freedomessenger.com/en/executions-in-iran/1934-execution-of-two-inmates-sparks-anger-and-protests-by-people-in-ahvaz
http://www.ahwazmonitor.info/2016/09/30/two-young-impoverished-ahwazi-prisoners-executed-tehrans-notorious-evin-prison/

Colectif Soliranparis contact: nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, executions sommaires en Iran, Gohardasht Rajaee Shahr, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Manifestations et colères populaires contre le régime en Iran, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison de Gohardasht Rajaee Shahr, Prison Iranienne, Racisme du régime des Mollahs, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s