Morteza Songolzadeh un jeune Iranien réfugié en Islande peut être à tout moment menacé d’expulsion vers l’Iran où sa vie est gravement menacée.

Morteza Songolzadeh  un jeune Iranien  réfugié en Islande peut être à tout moment menacé d’expulsion vers l’Iran où sa vie est gravement menacée.

morteza-island2

Morteza Songolzadeh un jeune réfugié Iranien à qui l’Islande ne veut pas accorder le droit d’Asile alors que sa vie est  gravement menacée en Iran.

Fin Aout et début septembre 2016 nouvelles qui nous ont été envoyé par des lecteurs-trices (Que nous remercions au passage) . Et qui nous ont informés  au sujet de cette affaire.

Un jeune réfugié Iranien, Morteza Songolzadeh est menacé d’expulsion depuis l’Islande où il s’était installé depuis environ 13 mois, selon les informations que nous avons reçues il  pourrait être expulsé vers la France en vertus des « Lois  et accords de Dublin II » qui  permettent  à des pays d’expulser les demandeurs d’asile  vers  leurs points précédents de départ même s’ils ont précédemment demandé l’asile ailleurs.

La Commission d’appel de l’immigration Islandaise à refusé toutes les demandes d’asile de Morteza Songolzadeh alors que sa vie est gravement menacée s’il était expulsé vers l’Iran.

Bien que Morteza  ne risque pas pour le moment d’être expulsé vers l’Iran, il risque cependant de l’être vers la France où il avait fait une première demande d’asile infructueuse. Une source d’angoisse pour Morteza  car celui craint que la France  ne l’expulse vers l’Iran où il peut être condamné à mort pour apostasie  et pour s’être converti au christianisme.

« Être renvoyé vers la France équivaudrait pour moi à être expulsé vers l’Iran, de plus une fois France je  court le risque d’être expulsé vers l’Iran parce qu’ils ne se sont jamais intéressé à mon dossier. Je ne connais personne dans ce pays ou je n’ai aucune adresse où me poser » a-t’il déclaré à un Journal Islandais.  Morteza craint également d’être très mal accueilli dans certains foyers d’accueils Français en raison de sa conversion au Christianisme.

Morteza vit en Islande depuis plus d’un an, pays où il a fait une demande d’asile. Malgré le fait qu’il vive sur l’Ile depuis ce court laps de temps, il a pu se faire de nombreux amis Islandais, il travaille comme interprète bénévole et est régulièrement appelé par les service sociaux de la ville où il réside pour servir d’interprète auprès des demandeurs d’asile et des immigrants Persanophones.

Morteza Songolzadeh a été contraint de fuir l’Iran parce qu’il y est accusé maintenant d’apostasie et de conversion à une autre religion que le Chiisme (Qui est la religion d’état en Iran), ce qui est considéré comme un crime grave et même passible de la peine de mort-*1.

Malgré ces faits, les services Islandais de la Direction de l’Immigration et du bureau Commission d’appel de l’Immigration, ont rejeté toutes les demandes de droits d’asile de Morteza en se basant sur les « Accords de Dublin II »-*2  qui  permettent à ces services d’immigration Islandais de pouvoir renvoyer Morteza en France, sous le fallacieux prétexte que ce fut le premier pays où il avait atterri après avoir fui l’Iran et le pays où il aurait du faire sa demande d’asile politique.

Des « Accords de Dublin II »  qui restreignent considérablement les droits d’asile et d’accueil des immigrants, et qui sont à juste titre régulièrement dénoncés comme des mesures discriminatoires et racistes par de nombreuses ONG  défenseures du droits des migrants et des étrangers qui décident de vivre et trouver refuge en Europe.

Le long voyage vers l’inconnu de Morteza a commencé quand il était en Inde où il était allé passer un doctorat de littérature Anglaise. A cette époque Morteza ne s’était jamais considéré comme un Musulman pratiquant, et ce n’est que tardivement vers la fin de ses études qu’il s’était fait baptiser après s’être converti au Christianisme. A son retour en Iran il avait commencé à enseigner mais il ne tarda pas à recevoir rapidement des réprimandes de ses supérieurs qui lui reprochaient de ne jamais se rendre dans les Mosquées et d’assister à des cours religieux.

Peu de temps après Morteza  a appris qu’il avait été dénoncé. Et qu’une milice locale de Bassid’ji  avait monté un dossier d’enquête sur sa conversion au Christianisme, sachant que cela impliquerait pour lui  le risque d’une arrestation qui serait probablement suivie d’une condamnation à la peine de mort. Morteza Songolzadeh a choisi de fuir son pays l’Iran.

Affaire à suivre – nous y reviendrons dés que nous pourrons avoir de plus amples nouvelles de Morteza qui  hélas n’est pas le seul réfugié politique Iranien menacé d’expulsion de l’Europe et du soi-disant « Pays des droits de l’Homme » que serait la France…

Voir aussi sur ces article de journaux Islandais dont un en Anglais.
http://grapevine.is/news/2016/08/23/iranian-asylum-seeker-to-be-deported-in-two-weeks/
http://www.visir.is/segist-i-lifshaettu-vegna-brottvisunar-til-frakklands/article/2016160829555
-*1 Voir sur le site de l’Iran Human Rights Documentation Center
http://www.iranhrdc.org/english/publications/reports/1000000512-apostasy-in-the-islamic-republic-of-iran.html
-*2 Voir sur le site A l’Encontre le sujet sur ces « Accords de Dublin II » violant régulièrement les droits humains et les droits d’asile les plus élémentaires:
http://alencontre.org/europe/suisse-ue-accords-de-dublin-en-crise.html

nooneisillegal

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Racisme du régime des Mollahs, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, VRP’s Francophones au service du régime totalitaire des Mollahs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s