Ville de Karaj précisions sur la mort par manque de soins médicaux du prisonnier Mohsen Marzban survenue dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr

Ville de Karaj précisions sur la  mort par manque de soins médicaux du prisonnier Mohsen Marzban survenue dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr.

mohsen-marzban

19 et 21 Juillet Juillet 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Le prisonnier Mohsen Marzban est mort des suites d’une tentative de suicide, le Vendredi 8 Juillet 2016 dernier dans la salle censée tenir lieu « d’Infirmerie » de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr. (Ville de Karaj province de Téhéran).

Selon les témoignages d’autres prisonniers, si le détenu Mohsen Marzban s’est suicidé c’est principalement en raison des harcèlements continuels qu’il subissait de la part de certains gestionnaires internes de ce centre de détention, connu comme étant parmi l’un des plus durs d’Iran. Ces prisonniers ont déclaré que la tentative de suicide de Mohsen qui a abouti quelques heures après à son décès, n’était que le résultat prévisible de négligences à répétition emmenant de responsables des autorités pénitentiaires de Karaj.

Selon un rapport transmis aux militant-es et activistes du site du collectif HRANA, le prisonnier Mohsen Marzban qui était enfermé dans la prison de Gohardasht Rajaee Shahr. Est mort dans « l’Infirmerie » de cette prison, le Vendredi 8 Juillet 2016  suites à des négligences médicales flagrantes, des faits qui ne sont hélas pas une première dans cette prison de la ville de Karaj.

Une source proche de ce prisonnier a déclaré à l’un des journalistes du collectif HRANA: « Si Mohsen Marzban s’est suicidé en prenant des pilules, c’est en raison des pressions continuelles exercées contre lui  par Dariush Amirian, l’un des principaux responsables administratif de la prison. Il a certes été emmené à l’infirmerie mais il y est décédé sur place quelques heures après, à cause des négligences des autorités pénitentiaire qui ont refusé de le faire transférer d’urgence vers un hôpital hors de la prison, où il aurait pu être soigné correctement ».

Cette même source s’est également exprimée au sujet des pressions et des humiliations subies quotidiennement par les prisonniers de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr. « Ce Dariush Amirian a ses propres méthodes pour exercer des pressions contre les prisonniers qu’il trouve trop remuants ou qu’il n’aime pas, il les change constamment de cellules et de Sections et les envoie systématiquement dans celles où ceux ci y ont des ennemis. Cela est devenu une forme de torture pour de nombreux prisonniers. Ce fut le cas pour  Mohsen Marzban qui a été battu et blessé à plusieurs reprises à coups de couteaux par un gang de détenus connus pour leurs violences sans qu’Amirian ne réagisse. Cette situation était devenue tellement un cauchemar pour Mohsen qu’il en est arrivé à ce suicider pour tenter d’échapper à ceux qui le persécutait« .

Cette source proche de M. Marzban a conclu son interview accordée à HRANA en disant: « Mohsen n’a pas été la première victime de ce type de tortures et il ne sera hélas pas la dernière. C’est même devenu une méthode routinière de la part de ce Dariush Amirian pour faire des pressions contre certains prisonniers, du reste il est aussi connu pour ne jamais avoir répondu aux nombreuses familles de prisonniers  qui ont pourtant déposé des plaintes, contre les violences exercées contre leurs proches enfermés dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh ».

Notes Soliranparis ce « responsable administratif » de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr du nom de Dariush Amirian est unanimement détesté par tous les détenus, c’est est un corrompu notoire  bien connu pour ses violences contre des prisonniers, mais aussi pour ses trafics combines et  agissements sordides de toutes sortes. Qui selon de nombreux opposants Iraniens ont largement contribué à son enrichissement personnel.

C’est entre autre lui qui avec la complicité du directeur de la Section numéro 2 de Gohardasht Rajaee Shahr, le susnommé Najmeddin Hossaini *-1 (Suspendu et arrêté depuis pour avoir fait rentrer de la drogue dans la prison) qui a harcelé et persécuté des mois durant notre camarade et militant syndicaliste Iranien Behnam Ebrahimzadeh en l’obligeant constamment à changer de cellules et de Sections.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/prisoner-died-rajaei-shahr-prison-additional-information
Et sur: https://hra-news.org/en/prisoner-died-rajai-shahr-prison
*-1 Voir sur: https://hra-news.org/en/rajai-shahr-prisons-warden-arrested-importing-drugs-prison
https://soliranparis.wordpress.com/2015/06/19/najmeddin-hossaini-le-chef-des-matons-de-la-section-numero-2-de-la-sinistre-prison-de-gohardasht-rajaee-sharh-arrete-pour-avoir-fait-entrer-de-la-drogue-dans-ce-penitencier/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Morts silencieuses dans les prisons Iraniennes, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s