Kurdistan Iraniens deux travailleurs nomades Kurdes Kolbers abattus sans sommations par les forces militaires de Téhéran

Kurdistan Iraniens deux travailleurs nomades Kurdes Kolbers abattus sans sommations par les forces militaires de Téhéran.

2kolbers

10 et 13 Juillet 2011 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Kurde du réseau du Kurdistan Human Rights Network – KHRN nouvelle illustration de la brutalité et des violences commises par forces militaires de Téhéran dans les zones frontalières du Kurdistan d’Iran, : Les forces militaires Iraniennes ont abattu deux travailleurs nomades Kurdes Kolbers identifiés comme deux frères, dans la zone frontalière de la région de Sardasht, l’état d’urgence et un couvre feu ont depuis été décrétés dans cette zone où a eu lieu la fusillade, selon des sources proches des victimes et des témoins  locaux fiables.

Les victimes – deux frères âgés respectivement de  22 et 26 ans ont été abattues le 27 Juin 2016 à 21h (heure locale), ont pu être identifiées sous les noms de Rauf Alixani et Latif Alixani.

Une source locale fiable a déclaré aux militants du site de l’Human Rights Network Kurdistan -KHRN: « l’Etat de couvre-feu a été déclaré dans le village de Gwezly près de la ville de Sardasht suite à l’assassinat de ces deux travailleurs Kolbers. Le village a été entouré par les forces militaires Iraniennes et des dizaines de villageois ont du fuir leurs maisons dans la crainte d’être arrêtés ».

Cette source a également déclaré: « Après les assassinats de ces deux frères Kolbers dans la soirée du Lundi 27 Juin 2016, des membres des forces armées Iraniennes ont encerclé leur village. Au cours des journées qui ont suivi, un certain nombre de villageois ont été arrêtés et violemment battus[…] Les forces militaires présentes dans la région ont également coupé l’électricité et les lignes téléphoniques tout en mettant le feu à des fermes proches du village dont étaient originaires Rauf Alixani et Latif Alixani« .

Cette source a rajouté: « Quelques jours après,  le Jeudi 30 Juin 2016, les forces militaires Iraniennes ont à nouveau encerclé le village de Gwezly et arrêté sans raisons trois villageois nommés, Aboubakr Alixani, Naseh Alixani et Omar Abdullahpoor. D’autres villageois ont depuis abandonné leurs maisons pour fuir vers le village de Bewgi ».

Ces deux jeunes frères et travailleurs nomades Kolbers Kurdes, ont étés tués lors d’un raid des forces militaires iraniennes qui cherchaient à arrêter un autre groupe de Kolbers soupçonné de faire de la « Contrebande » et de transporter et transférer « illégalement » des marchandises vers la frontière Irakienne.

Les deux victimes étaient allées dans cette zone frontalière pour récupérer des marchandises sur un marché local, elles ne les transportaient donc en aucun cas, comme l’ont affirmé ensuite des sources officielles Iraniennes. De plus de nombreux témoins oculaires de la région ont rapporté aux activistes du KHRN que ces deux frères avaient été littéralement abattus sans que ne soient faites les sommations d’usage.

Quatre balles ont touché la poitrine de Rauf Alixani, tandis que deux balles on touché le cœur et la tête de Latif Alixani. L’un des agents responsables de la fusillade a été identifié comme un  sergent des Garde frontières Iraniens du nom de:  Rafiee.

Quelques instants après que les deux frères Alixani aient été sauvagement abattus, les gardes frontières Iraniens ont aussi abattus 12 Chevaux, appartenant à d’autres travailleurs Kolbers Kurdes de la région.

Un rapport annuel publié précédemment en 2015 par les activistes du site de l’Human Rights Network Kurdistan-KHRN, nous apprenait qu’au cours de cette seule année 2015, les forces armées Iraniennes ont tué 44 travailleurs Kolber Kurdes, et en ont grièvement blessés 21 autres. Tandis que sept autres ont péri d’hypothermie ou noyés dans des rivières en essayant d’échapper aux gardes frontières.

Note Soliranparis: Les Kolbers ou Kulbaran sont des petits paysans et travailleurs nomades précaires de la région du Kurdistan Iranien. Qui pour faire survivre leurs familles transportent (Souvent à dos d’homme) ou à l’aide de mules, des marchandises diverses pour les vendre sur les marchés des villages isolés des zones frontalières de l’Est du Kurdistan, situées à cheval entre L’Irak, l’Iran et la Turquie.

killedbyiranianforces1

killedbyiranianforces2Sources photos site du  réseau du  réseau du Kurdistan Human Rights Network – KHRN
Voir nos articles précédents sur ces travailleurs pauvres Kurdes Iraniens régulièrement victimes de la violence raciste du régime totalitaire des Mollahs:
https://soliranparis.wordpress.com/?s=kolbers
Voir aussi sur: http://kurdistanhumanrights.net/en/?p=948
Ces nouvelles ont également été rapporté par site le du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA:
https://hra-news.org/en/two-kolbars-killed-police

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Droit sociaux bafoués en Iran, Exécutions non communiquées par le régime des Mollahs, executions sommaires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Racisme du régime des Mollahs, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s