Kurdistan Iranien plusieurs morts dans des affrontements entre la guérilla Kurde du PJAK et les Gardiens de la révolution Iraniens

Kurdistan Iranien plusieurs morts dans des affrontements entre la guérilla Kurde du PJAK et les « Gardiens de la révolution » Iraniens.

pjak

15 et 17 Juin 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via l’Agence de presse Kurde E.Kurd.net : Province du Kurdistan Iranien ou Rojhelat – zone frontalière Iran-Irak. Selon plusieurs agences médiatiques d’état à la solde des propagandistes du régime totalitaire de Mollahs, environ 12 camarades Kurdes et trois «Gardiens de la révolution» auraient été tués, lors d’affrontements qui ont éclaté entre les résistants Kurdes Iranien et ce corps d’armée Iranien, a rapporté ce Jeudi 16 Juin 2016 une «Agence de nouvelles» du régime.

Les combats ont eu lieu dans la soirée du Mercredi 15 Juin 2016, près de la localité d’Oshnavieh qui se trouve au Nord-Ouest de la région frontalière Iran-Irak, a déclaré un officier des «Gardiens de la révolution» sur l’agence de presse d’État Iranienne Tasmin News, celui-ci a ensuite rajouté : «Deux groupes distincts de rebelles Kurdes ont traversé la frontière pour commettre des actes de sabotage et créer un sentiment d’insécurité au sein de la population». Oshnavieh se trouve à environ 20 kilomètres (12 miles) de la frontière avec la région autonome Kurde du nord de l’Irak.

Un haut responsable de la police iranienne, le général Hossein Ashtari, a déclaré que les combattants tués, étaient membres Parti Pour Une Vie Libre au Kurdistan ou PJAK – ou, un groupe de résistance Kurde iranien, opposé  au régime totalitaire des Mollahs qui entretient des liens étroits avec le Parti des travailleurs du Kurdistan de Turquie ou PKK. «Une grande quantité d’armes et de munitions a été saisi sur les membres de ce groupe terroriste », a  péroré Ashtari Tasnim.

Cette incursion et nouvelle agression militaire Iranienne, intervient quelques jours après que 5 rebelles Kurdes, 5 djihadiste ainsi qu’un agent de police aient été tués dans des affrontements séparés qui ont éclaté dans le Nord-Ouest et

« Une équipe de cinq combattant du groupe dissident « terroriste » du PJAKa été identifié et détruit dans la région de Sardasht, à la frontière irakienne ». Ont déclaré Lundi dernier les services de «Presse» des «Gardiens de la Révolution». Un peu plus tard le même jour, la télévision d’État Iranienne de l’IRIB a rapporté  que six autres décès étaient survenus lors d’affrontements armés qui avaient éclaté dans la province de Sistan-Baloutchistan (située dans le Sud-Est de l’Iran à la frontière Pakistano- Iranienne).

Un officier de la police Iranienne et cinq militants Sunnites Baloutches du groupe Jaish-ul Adl ont été tués lors de cet affrontement a conclu la dépêche de l’IRIB. Le Mercredi 16 Juin d’autres affrontements ont également été signalés, entre les «Gardiens de la Révolution» et les combattants révolutionnaires du Parti Démocratique du Kurdistan Iranien ou PDKI-*1, dans la ville de Shno, située au sud de la ville d’Urmiyeh (Kurdistan iranien ou Rojhelat).

Depuis 2004 date de sa fondation, nos camarades militant-es et combattant-es du PJAK, ont pris les armes pour tenter d’établir, une zone semi autonome fédérale Kurde en Iran, semblable à celle mise en place par gouvernement régional du Kurdistan Irakien ou KRG. Le PJAK compte plus 3.000 combattant-es armé-es, dont plus de la moitié sont des femmes.

Depuis son apparition en Iran en 1979, le régime totalitaire de la «République Islamique» des Mollahs a imposé des règles et des lois discriminatoires contre les Kurdes d’Iran, dans les domaines sociaux, politiques et économiques.

Voir aussi sur : http://ekurd.net/iran-kills-kurdish-pjak-2016-06-16
Et sur: http://ekurd.net/kurdish-kdpi-fighters-clash-iran-2016-06-16

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Menées impérialistes du régime Iranien, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Racisme du régime des Mollahs, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s