Ville de Karaj nouveau raid des forces répressives anti émeutes et violences contre les prisonniers du Quartier numéro 4 de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh

Ville de Karaj nouveau raid des forces répressives anti émeutes et violences contre les prisonniers du Quartier numéro 4 de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh.

rajai-shahr4

11 et 12 Juin 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Des matons de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh (Ville de Karaj-située dans la province de Téhéran), appuyés par des agents de forces spéciales anti émeutes, ont violemment attaqué le Quartier numéro 4 de la section numéro 10, de ce centre de détention connu comme étant l’un des pires et des plus dur du pays,  avec comme «Justifications » de prétendues «Vérifications et inspections de routines» qui se sont soldées par des destructions systématique des affaires personnelles des détenus et de plusieurs réfrigérateurs d’une de leur salle de réunion commune..

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du site du collectif HRANA, au cours de ce raid présenté par les responsables de l’administration pénitentiaire de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh, comme une : «Simple inspection de routine du Quartier numéro 4 ou sont retenus les prisonniers de droits communs», toutes les affaires personnelles des détenus de ce bâtiment ont systématiquement été détruites et endommagées avec une rare violence par les gardiens.

A ce propos une source locale bien informée a déclaré à un journaliste du site du collectif HRANA : «Les gardiens de la prison ont endommagés toutes les affaires et tous les effets personnels de ces prisonniers, ils ont tenté de se justifier en présentant ces destructions comme étant le résultat d’un ordre d’inspection approfondie des cellules».

Cette même source a souligné que les gardiens, n’avaient rien trouvé de suspect, ni aucun objets dangereux au cours de ces fouilles et conclu sa déclaration en disant: «En plus d’avoir détruit toutes les affaires de ces prisonnier au cours de cette inspection, ils ont aussi détruit les réfrigérateurs d’une des salles communes réservée aux  prisonniers».

Au cours de ces trois dernières semaines, les pressions,  les abus de pouvoir et les violences commise par les matons à l’encontre de certains détenus jugés comme trop «Remuants » ou trop politiques, sont montées crescendo dans cette prison de la ville de Karaj. Visiblement l’administration pénitentiaire locale, semble craindre que les prochaines vagues d’exécutions de condamnés à mort planifiées dans cette prison depuis plusieurs mois, ne se soldent par des révoltes dans les Quartiers où se trouvent les couloirs de la mort.

Des centaines de prisonniers de Gohardasht Rajaee Sharh, sont des prisonniers qui ont été condamnés à mort, majoritairement  pour  leurs implications dans des affaires d’usage et de trafics de drogues, ainsi que pour des accusations à caractères politiques.

Voir aussi sur :  https://hra-news.org/en/prison-guards-raided-ward-4-rajai-shahr-prison

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Exécutions non communiquées par le régime des Mollahs, executions sommaires en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Racisme du régime des Mollahs, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s