Le militant syndicaliste emprisonné Jafar Azimzadeh transporté d’urgence à l’hopital au vingt troisième jour de sa grève de la faim

Le militant syndicaliste emprisonné Jafar Azimzadeh transporté d’urgence à l’hopital au vingt troisième jour de sa grève de la faim.

jafar-azimzade1

31 Mai et 5 Juin  2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Notre camarade Jafar Azimzadeh, le secrétaire du conseil d’administration de l’Union Libre des Travailleurs en Iran actuellement emprisonnés dans la prison d’Evin, a été transporté d’urgence à l’hôpital au cours des premières heures de la journée du Mardi 21 mai 2016, suite à la détérioration de son état de santé, survenu au vingt-troisième jour de sa grève de la faim.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du site du collectif HRANA, notre camarade et militant syndicaliste emprisonné Jafar Azimzadeh, actuellement enfermé dans le Quartier numéro 8 de la prison d’Evin, a été transporté d’urgence vers un  hôpital à l’extérieur de la prison le Mardi 21 mai 2016, a cause de la détérioration de son état de santé au vingt-troisième jour de sa grève de la faim.

En outre, ce même 21 mai 2016, une convocation dans le cadre d’une autre affaire a été envoyée  au domicile familial de M. Azimzadeh. Par les services de la Cour du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Saveh (Une ville située dans la province du Mazarki à 130 Km au Sud-Ouest de Téhéran).

Ce militant syndicaliste a déclaré les raisons de sa grève de la faim, à un représentant du Procureur en charge de son dossier: « Je ne me suis pas lancé dans cette grève de la faim en raison de vos refus de m’accorder une permission de sortie provisoire de prison et un congé médical pour mes problèmes de santé,  je vous avais clairement  exprimés dans mes lettres précédentes , les demandes  que j’avais faites avant cette grève de la faim. Pour moi  celle-ci n’est qu’une première étape dans l’objectif que je me suis fixé qui est la révision de mon procès, c’est à dire l’abandon des charges d’accusations d’atteinte à la sécurité nationale dont je fais l’objet. Dans le cas ou mes demandes seraient refusées, je me voit dans l’obligation de vous dire que je continuerait cette action de grève de la faim de manière illimitée ».

Jafar Azimzadeh a été condamné en 2015 par  un « Tribunal révolutionnaire »,  à une peine de six ans de prison, assortie d’une peine de deux ans de privation de: « Toutes activités de publications, de  communications de textes et d’écrits dans le cyberespace, les médias et les organes de presse intérieurs ou de l’étranger».

Jafar Azimzadeh  a été l’un des coordinateurs et l’un des organisateurs d’une pétition signée par quarante mille travailleurs Iraniens qui demandaient une revalorisation du salaire minimum dans le pays. Pour ces simples faits il a été condamné à une peine de 6 ans de prison pour les accusations  suivantes: « Organisation de rassemblements illégaux » […] « Montage d’une collusion dans l’intention d’agir et de porter atteinte à la sécurité nationale » et « Propagande contre le régime ». Enfin il convient de rappeler que le sinistre « Juge » Abdolqassem Salavati  qui préside la Branche numéro 15 du « Tribunal Révolutionnaire de Téhéran » qui l’a fait condamner à cette peine,  a refusé de tenir compte, du temps que Jafar avait déjà passé en détention provisoire avant ce nouveau verdict, alors même que celui-ci aurait pu couvrir une bonne partie de cette peine et lui valoir un verdict moins sévère.

Le« Juge » Abdolqassem Salavati   qui est unanimement détesté en Iran pour la brutalité de ses verdicts, a reproché  à notre camarade, sa participation à la création de l’Union Libre des Travailleurs Iraniens, d’avoir aidé à la formation de l’Union des travailleurs licenciés et au chômage qu’il avait fondé en coopération avec d’autres Comités syndicaux libres du pays, d’avoir le premier Mai 2009 tenté d’organiser dans le parc Laleh de Téhéran, un rassemblement dans le cadre de la journée internationale des Travailleurs. Ainsi que d’avoir organisé en 2014 et 2015  plusieurs protestations et manifestations de travailleurs Iraniens.

Jafar a également été arbitrairement condamné: pour avoir géré la pétition qui a récolté plus de quarante mille signatures de travailleurs Iraniens contre les bas salaires, pour avoir organisé un rassemblement de protestation devant le Majlis – le parlement Iranien Ndr,  où avec ses camarades il dénonçait un projet  de proposition de casse du droit du travail émanant de l’ex « Procureur général » de Téheran » Saeed Mortazavi.

Saeed Mortazavi -*1 est un ex « Juge » et « Procureur général de Téhéran » qui fut largement impliqué dans les décès en détention, de plusieurs manifestants qui avaient été arrêtés lors des manifestations contre les bourrages d’urnes et les fraudes électorales survenues a l’époque des élections présidentielles controversées du 12 Juin 2009. Et qui malgré plusieurs plaintes des familles de ces manifestants assassinés, avait obtenu sur ordre d’Ahmadinejad et de Khamenei  en personne un « Placard » doré (Et non des moindres), puisqu’il fut promu à la gestion des caisses de l’assurance sociale Iranienne.

Les « Juges » qui ont encore envoyé notre camarade Iranien en prison, lui ont également reproché récemment ses contacts réguliers et toutes les rencontres qu’il a eues avec d’autres militants et organisations syndicales ouvrières indépendantes Iraniennes, telles-que: le Syndicat Vahed, regroupant les travailleurs chauffeurs de bus de Téhéran et sa banlieue. Le syndicat libre des travailleurs de la raffinerie sucrière d’Haft Tappeh de Neishekar (Une ville située dans la région du Khuzestân au Sud Ouest de l’Iran). Et aussi d’avoir eu des contacts réguliers avec des représentants de grandes centrales syndicales internationales à qui il a accordé plusieurs interviews.

Jafar Azimzadeh avait été arrêté à Téhéran par des agents du Ministère des Renseignements, à la veille de la Journée des Travailleurs du 1er Mai en 2014. Il fut par la suite libéré après avoir passé 46 jours de détention et en cellule d’isolement dans la prison d’Evin, moyennant le paiement d’une lourde caution d’un montant d’un Milliard de Rials. Quelque mois après le 8 Novembre 2015 il était de nouveau convoqué par le « Tribunal spécial » de la prison d’Evin qui l’a fait immédiatement placer en détention. Il est actuellement enfermé dans cette même prison.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/jafar-azimzadeh-transferred-hospital-23rd-hunger-strike

-*1 Sur le « Juge » Saeed Mortazavi  un des pires bouchers au service du régime théocratique et fasciste des Mollahs relire:

https://soliranparis.wordpress.com/?s=Mortazavi+
https://soliranparis.wordpress.com/2015/09/01/le-juge-et-boucher-du-regime-saeed-mortazavi-blanchi-et-acquitte-des-accusations-a-propos-des-viols-meurtres-et-tortures-dopposants-dans-la-prison-de-kahrizak-en-juin-2009/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Droit sociaux bafoués en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Résistance à la dictature en Iran, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s