Le Gardien chef de la prison de Zābol brise l’unique jambe valide d’un prisonnier et vétéran mutilé durant la guerre Iran Irak

Le  Gardien chef de la prison de Zābol  brise l’unique jambe valide d’un prisonnier et vétéran mutilé durant la guerre Iran Irak.

zendan5

26 et 29 Avril 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Une nouvelle illustration de plus du sadisme et de la violence aveugle des matons dans les prison du régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani:  La seule jambe valide d’un prisonnier nommé Hasan Najafi, a été brisée par les coups portés contre sa personne, par un gardien chef et membre de la sécurité intérieure de la prison de Zābol (Située dans la province du Sistan Baloutchistan – Sud-est de l’Iran)  qui lui a également endommagé l’os de la hanche, simplement parce qu’il n’avait pas participé à une séance de gymnastique obligatoire.

M. Hassan Najafi est un vétéran de la guerre Iran Irak qui avait perdu une jambe durant ce conflit, c’est aussi un survivant des atroces attaques chimiques lancées en 1988 par le cousin de Saddam Hussein le général  Ali Hassan al-Majid dit Ali le chimique, tristement célèbre pour avoir été également le responsable du gazage et du massacre de centaines de milliers de Kurdes Irakiens lors de l’opération Anfal.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du site du collectif de l’agence HRANA, M. Hasan Najafi , un prisonnier âgé de 50 ans détenu pour des raisons financières , un survivant des attaques chimiques de la guerre Iran-Irak qui a également perdu une jambe lors de ce conflit, à été hospitalisé d’urgence après que son unique jambe aie été brisée par des coups violents portés contre lui par un gardien chef de la prison de la ville de Zābol.

Une source locale bien informée à déclaré à un journaliste du collectif HRANA:  » Au cours de la matinée du Lundi 18 Avril M. Hasan Najafi à été convoqué par les gardiens pour participer à une séance de gymnastique obligatoire, alors qu’il est unijambiste et qu’il ne pouvait pas de ce fait participer à cette formation »

Cette personne contactée par HRANA a rajouté: « Hasan se tenait à l’écart du groupe, jusqu’au moment ou Rezaei, le gardien chef de la  prison s’est aperçu qu’il ne participait pas à cette séance de gymnastique,  il lui a demandé pourquoi???  Hasan lui a répondu  qu’il n’avait qu’une jambe et qu’il était un vétéran de la guerre Iran-Irak.  Rezaei s’est alors jeté sur lui et l’a roué de coups avec une telle violence qu’il lui a brisé sa seule jambe encore valide et endommagé l’os de sa hanche. Hasan a ensuite été transféré dans un hôpital en dehors de la prison « .

Cette même source a conclu en disant: « M. Najafi a aussi perdu son père durant la guerre contre l’Irak. Il est originaire des provinces du nord du pays, il est seul et n’a pas de famille ni d’amis proches  vivant dans la ville de Zābol. Comment les autorités pénitentiaire ont pu laisser faire une telle injustice ??? »

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/chief-zabol-prison-broke-leg-war-veteran

Soliraparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit sociaux bafoués en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Oppression et répression en Iran, Racisme du régime des Mollahs, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s