Le prisonnier politique Iranien Amir Amirgholi dans une situation de Santé critique alors qu’il en est à plus de 12 journées de grève de la faim

Le prisonnier politique Iranien Amir Amirgholi dans une situation de Santé critique alors qu’il en est à plus de 12 journées de grève de la faim

amir-amirgoli

17 et 24 Avril 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: La condition physique d’Amir Amirgholi un prisonnier politique et militant étudiant d’extrême gauche actuellement enfermé dans la prison d’Evin (Ville de Téhéran) qui en est à plus de 12 jours de grève de la faim a été rapportée comme étant sérieusement préoccupante. Amir c’est lancé dans cette action afin de protester contre ses conditions de détention.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activiste du site du collectif de l’agence HRANA, le militant de gauche et prisonnier politique Amir Amirgholi qui a déjà passé huit années de détention dans  la prison d’Evin, a entamé une grève de la faim depuis le Samedi 9 Avril 2016,  pour protester contre ses conditions dans la prison d’Evin.

Un membre de la famille d’ Amir Amirgholi  a déclaré à un journaliste de du collectif HRANA: « Avec cette grève de la faim qui continue, la condition physique dAmir s’est sérieusement dégradée, malgré cela les autorités pénitentiaires n’ont toujours pas donné suite à ses demandes légitimes de transfert ».

Notre camarade le prisonnier politique Amir Amirgholi est un  ancien militant étudiant et un militant d’extrême gauche qui est enfermée arbitrairement  depuis  huit ans dans la tristement célèbre prison d’Evin à Téhéran, il a été condamné à une peine de 21 années d’emprisonnement par la Cour de la Branche numéro 15 du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran présidée par le sinistre « Juge » Salavati -*1, pour des accusations de: « Blasphème », « Insulte publique contre le Guide Suprême » […]  » Organisation d’une collusion en vue d’organiser des rassemblements illégaux en vue de porter atteinte à la sécurité nationale »  […] « Troubles à l’ordre public  commis en participant à des rassemblements illégaux » et « Propagande contre le régime ».

Il convient de noter que conformément à l’article 134 du Code pénal de la « République Islamique » et que malgré l’accumulation des charges d’accusations émises par le « Juge » Salavati ce prisonnier politique n’aurait du être condamné qu’à une peine qui ne pouvait excéder 7 années de prison. Et que depuis les débuts de sa détention Amir attend toujours la date de la révision de son procès auprès d’une Cour d’appel.

Abbas Amirgholi, le père de ce prisonnier politique, a déclaré dans une conversation qu’il a pu avoir avec des journalistes du Collectif HRANA: « Mon fils Amir est maintenu depuis huit ans dans un Quartier de la prison d’Evin, où la plupart des détenus sont des étrangers. Il a demandé à être transféré hors de ce quartier sur la base du principe de la séparation des infractions et à être placé dans le Quartier des prisonniers politiques comme il en a le droit, alors qu’il souffre de graves problèmes de santé ils le maintiennent dans un bâtiment ou de nombreux prisonniers souffrent de maladies contagieuses comme le VIH et l’Hépatite. Malgré sa grève de la faim et ses demandes répétées de transfert faites auprès de l’administration Pénitentiaire d’Evin, celles ci n’ont prises aucune mesure ».

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/amir-amirgholis-critical-health-condition-12th-day-hunger-strike

Mise à Jour – 23 et 24 Avril 2016: M. Abbas Amirgholi le père d’Amir Amirgholi vient d’annoncer que l’état de santé de son fils au 14 éme jour de sa grève de la faim est de plus en plus préoccupant.

https://hra-news.org/en/amir-amirgholis-father-son-critical-condition-prison

-*1 Le « Juge » Abu’l-Qasim Salavati est unanimement détesté par une large part de la population Iranienne pour sa vulgarité et la brutalité sans bornes de ses verdicts- relire nos articles a son sujet sur:

https://soliranparis.wordpress.com/?s=juge+salavati

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Militant-es progressistes en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s