Neuvième année dans les couloirs de la mort pour le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Latifi

Neuvième année dans les couloirs de la mort pour le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Latifi.

habibollah-latifi1

7 et 9 Avril 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA:: La condamnation à  un peine d’exécution émise contre prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Latifi reste encore incertaine malgré les promesses de « Grace » des autorités judiciaires et pénitentiaires Iraniennes. Il est toujours détenu dans les couloirs de la mort de la prison centrale de Sanandaj, où il vient déjà de passer neuf années  en détention sans avoir eu la possibilité de bénéficier de mises en liberté provisoire, selon les procédures dites de « congés médicaux », ni de visites régulières de sa famille.

Selon un  rapport parvenu aux  militant-es et activistes du site de l’Agence Iranienne de défense des droits humains HRANA, le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Latifi, un ancien étudiant en génie industriel dont la peine d’exécution avait été suspendue en Septembre 2015 dernier. Est toujours dans les couloirs de la mort de  la prison centrale de Sanandaj, ou il vient déjà de passer neuf années derrière les barreaux sous régime de surveillance sévère.

Aucune notification judiciaire officielle ne lui a été délivrée pour lui suggérer un changement de sa peine. HRANA avait déjà fait remarquer l’an dernier dans un autre rapport, citant une déclaration de l’avocat d’ Habibollah, M. Mohammad Saleh Nikbakht qui stipulait qu’après qu’ Habibollah et lui aient faits: « Des demandes de grâce officielles du peuple Iranien et d’amnistie auprès du Guide suprême » , la peine de mort émise contre ce prisonnier politique allait probablement être suspendue.

Une personne proche de M. Habibollah Latifi a déclaré à cet égard à un journaliste d’HRANA: « Après toutes ces années, il n’y a eu aucun changement dans le statut dHabib. On a dit à sa famille  que la procédure d’exécution avait été arrêtée mais celle-ci n’a pas été informée officiellement de la peine que leur fils allait encourir par la suite. Ils ne lui ont d’ailleurs jamais accordé de congé médicaux même quand il était malade , de plus Habid n’a jamais pu recevoir de visites de sa famille, les seuls contacts qu’il a pu avoir avec elle, il les a eu par les cabines téléphoniques de la prison »

Habibollah Latifi était dans sa dernière année d’études d’ingénieur à l’Université d’Ilam quand il a été arrêté le 22 Octobre 2007, il a passé ensuite plus de trois mois dans un Quartier d’isolement où il a été torturé. Quelques temps après il fut jugé et condamné à mort par une Cour du « Tribunal révolutionnaire Islamique » de la ville de Sanandaj présidée par le « Juge » Hasan Babaei qui l’a accusé d’être un « Moharebeh » – autrement dit d’être un « Ennemi de dieu, en guerre contre lui » selon la loi Iranienne – Ndr. Et de « Propagation de la corruption sur terre ».

Les avocats d’Habibollah Latifi avaient fait appel de la peine, mais au début de l’hiver 2016  une Cour d’appel avait confirmée la peine de mort contre ce prisonnier politique. Le verdict a été renvoyé ensuite devant la Cour suprême Iranienne qui a lui aussi confirmé une seconde fois la peine de mort.

En 2015, alors qu’Habibollah entrait dans la huitième année de sa détention, on lui a annoncé qu’il allait être gracié dans le cadre d’amnisties annuelles décidées par le « Guide suprême » et que sa condamnation à mort avait été suspendue. Affaire donc à suivre car  pour son cas nous restons pour le moment dans le flou et l’incertitude la plus totale.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/9th-year-death-row-habibollah-latifi

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Exécutions publiques en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Racisme du régime des Mollahs, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Neuvième année dans les couloirs de la mort pour le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Latifi

  1. Ping : Neuvième année dans les couloirs de la mort pour le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Latifi – Ali Goli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s