Ville de Karaj prison de Gohardasht Rajaee Sharh au moins un mort dans un affrontement entre prisonniers

Ville de Karaj prison de Gohardasht Rajaee Sharh au moins un mort dans un affrontement entre prisonniers.

rajaii

29 et 28 Mars 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: De violentes bagarres entre prisonniers ont éclaté dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh (Ville de Karaj – Province de Téhéran) ou de nombreux prisonniers politiques sont enfermés. Au cours de ces incidents trois personnes ont été grièvement blessées, et l’on  déplore la mort d’au moins un prisonnier qui a été poignardé à coups de couteaux. L’atmosphère à l’intérieur de la prison est signalée comme étant toujours très tendue.

Selon plusieurs rapports publié précédemment par les militant-es et activistes du site du collectif HRANA, la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh est classée et décrite par les responsables mêmes de l’Office national de l’administration pénitentiaire Iranienne, comme le centre de détention : «Où il y a le plus de prisonniers accusés de crimes violents dans le pays », ceux-ci omettent cependant de dire que c’est également la prison Iranienne ou se trouve enfermés le plus grand nombre de prisonniers politiques condamnés à des peines dites d’Exil intérieur*1

En raison d’une gestion des plus opaques mais aussi de la corruption généralisée  des membres des autorités administratives et des  gardiens qui officient dans cette prison, celle-ci est devenue l’une des plus dures et les plus dangereuses du pays. Une situation explosive qui ne pouvait que déboucher sur les incidents violents qui ont éclaté ces jours derniers entre les détenus de la Section numéro 18 et ceux du Quartier numéro six.

Au cours de ce conflit, des dizaines de prisonniers ont été blessés et au moins trois autres prisonniers très grièvement blessés. Un autre prisonnier et condamné à mort qui a pu être identifié sous le nom de : Babak Ghiasi est mort des suites de la gravité de ses blessures dans l’enceinte de l’infirmerie de la prison où il avait été transféré d’urgence après avoir été poignardé à plusieurs reprises ?

Des témoins locaux ont rapporté que les gardiens ne sont pas intervenus au cours de ce  violent conflit entre prisonniers. Et que l’atmosphère restait toujours très tendue dans l’enceinte de la prison. En outre il n’est pas exclu que ces violences aient été encouragées voire Co -organisées avec la complicité de certains matons qui ont toujours su exploiter les divisions et les tensions existant entre certains détenus, pour mieux assoir leurs pouvoirs dans cette sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh.

Affaire à suivre donc, car au vu de la violence et de l’arbitraire total qui règne au quotidien dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh où sont enfermés des centaines de condamnés à mort et des dizaine de prisonniers politiques, il y a fort à craindre que les responsables administratifs fassent usage de méthodes de rétorsions les plus brutales contre les détenus dans les jours à venir. Et qu’en représailles des dizaines de condamnés à mort dont certains ont déjà passé plusieurs mois et années dans les couloirs de la mort de cette prison, voient leurs procédures d’exécutions soudainement accélérées.

Voir aussi sur : https://hra-news.org/en/conflict-prisoners-rajaei-shahr-prison-least-1-prisoner-killed

-*1 comme nous l’avons fait déjà fait remarquer à plusieurs reprise, ces peines dites d’Exil intérieur qui consistent à faire transférer des prisonniers dans les prisons situées dans les régions les plus reculées du pays, ne sont pas autre chose que des doubles peines institutionnalisées par le régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et Hassan Rouhani, des peines qui n’ont pour seuls buts que d’humilier et d’éloigner si ce n’est de déporter à dessein des prisonniers et prisonnières politiques Iranien-nes  des lieux de résidence de leurs familles, ami-es , soutiens et proches. Relire nos articles consacrés à cette double peine ci-dessous:

https://soliranparis.wordpress.com/?s=peines+d%27exil+int%C3%A9rieur

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Humiliations quotidiennes des prisonnières et prisonniers politiques en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ville de Karaj prison de Gohardasht Rajaee Sharh au moins un mort dans un affrontement entre prisonniers

  1. Ping : Ville de Karaj prison de Gohardasht Rajaee Sharh au moins un mort dans un affrontement entre prisonniers – Ali Goli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s