Le militant syndicaliste et enseignant Iranien emprisonné Mahmoud Beheshti Langeroudi privé de ses droits de visites

Le militant syndicaliste et enseignant Iranien emprisonné Mahmoud Beheshti Langeroudi privé de ses droits de visites.

mahmoud-beheshti-langroudi2
Mahmoud Beheshti Langeroudi

7 et 6 Mars 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Notre camarade Mahmoud Beheshti Langeroudi, un professeur et militant syndicaliste enseignant Iranien emprisonné, a choisi de renoncer à ses droits de visites de sa famille en ne portant pas l’uniforme de la prison, afin selon-lui « de protéger sa dignité et son intégrité en tant qu’être humain, et de professeur et militant emprisonné du syndicat des enseignants Iraniens ».

Alors que la famille de l’enseignant emprisonné qui avait enfin pu obtenir un permis du bureau du procureur, attendait dans la salle des visites de la prison d’Evin, Mahmoud Beheshti Langeroudi a refusé de porter l’uniforme de la prison et a rappelé que l’insistance des autorités du Quartier numéro 7 a l’obliger à porter l’uniforme de la prison était illégal.

Selon les premiers rapports parvenus aux militant-es et activistes du site de l’Agence Iranienne de défense des droits humains HRANA, les membres de la famille de M. Mahmoud Beheshti qui étaient présents pour une visite privée hors parloir qui n’est seulement autorisée qu’une fois par mois, ont appris des autorités de l’administration pénitentiaire d’Evin, après la procédure et la fouille de routine suivie d’une heure et demie d’attente que la visite était finalement annulée, sans obtenir plus d’informations, ni les raisons officielles qui avaient conduit à l’annulation de cette même visite.

C’est finalement Mahmoud Beheshti langeroudi qui a annoncé à sa famille qu’il a pu joindre par téléphone peu de temps après que la raison de l’annulation de cette visite, était due à son refus de l’obligation de porter l’uniforme de la prison qui est selon lui une atteinte à sa dignité d’être humain et de militant syndicaliste emprisonné.

Tous les Samedi et les Dimanche des visites sont prévues pour les familles des prisonniers d’Evin enfermé dans le Quartier numéro 7, celles ci ont également le droit à une visite privée mensuelle.

Cependant il convient de mentionner que bien que les autorités pénitentiaires de chaque Bâtiments et Quartiers la prison d’Evin, aient le pouvoir de décider qui est obligé ou non, de porter un uniforme surnommé par les prisonnier « Uniforme en fil barbelé ». Il n’y a pourtant aucune directive officielle dans les règlements intérieurs généraux de la prison d’Evin, concernant le port de l’Uniforme disant que celui-ci serait obligatoire. Le refus de notre camarade syndicaliste Mahmoud Beheshti Langeroudi d’être obligé de porter cet uniforme humiliant, devant les membres de sa famille venus lui rendre visite était donc tout à fait légitime.

Mahmoud Beheshti Langeroudi, est ancien porte-parole du syndicat des enseignants qui le 14 Janvier 2016 dernier est retourné en prison, après que la demande de prolongation de son « Congé médical » lui aie été refusée. On lui avait accordé auparavant une courte mise en liberté provisoire pour raisons de santé, après que M. Beheshti Langeroudi, se soit lancé dans une action de grève de la faim qui avait duré 21 jours, pour protester contre sa condamnation injuste à une peine de 9 ans de prison, émise à la suite d’un procès qui s’était déroulé à huis clos sans jury.

Il est important de rappeler que Mahmoud Beheshti Langeroudi a été condamné il y plus de deux ans à cette lourde peine, après avoir été jugé par la Branche numéro 15 du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran présidée par le sinistre « Juge » et procureur général Salavati. Un « Juge » qui est unanimement détesté en Iran pour la brutalité de ses verdicts*1.

Beheshti qui avait reçu la notification officielle de sa peine en 2013, avait écrit à l’époque sur sa page Face Book personnelle:  » Le juge Salavati m’a annoncé que j’étais condamné à une peine de 4 ans d’emprisonnement pour des accusations d’organisation d’une collusion et de rassemblements illégaux en vue de porter atteinte à la sécurité nationale, et d’une autre peine d’un an de prison pour Propagande contre le régime » – il avait rajouté:  » comte tenu de la peine de quatre années de prison avec sursis, à laquelle j’avais déjà été condamnée auparavant, il était tellement facile pour Salavati de me faire condamner à une peine totale de 9 ans de prison ».

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/imprisoned-teacher-prohibited-visiting-family
Sur le sinistre « Juge » Salavati relire sur:
https://soliranparis.wordpress.com/?s=juge+salavati

teachersdemonstration300

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s