La Cour suprême d’Iran confirme les condamnations à mort de 100 détenus de la sinistre prison de Ghezel Hesar

La Cour suprême d’Iran confirme les condamnations à mort de 100 détenus de la sinistre prison de Ghezel Hesar.

ghezel-hesar3

2 et 3 Mars 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights : Au cours du mois dernier les « Juges » de la Cour suprême Iranienne auraient confirmé les condamnations à mort de 100 prisonniers, pour des délits et infractions liées a des affaires d’usage et de trafic de drogue.

Au moins 100 prisonniers actuellement enfermés dans la sinistre prison de Ghezel Hesar (Ville de Karaj-Province de Téhéran), sont en danger imminent d’exécutions, après que leurs condamnation à mort aient été confirmées par la Cour suprême de l’Iran.

Iran Human Rights a pu être au courant par des sources locale de certains noms de ces prisonniers visés par cette nouvelle campagne d’exécution de masse, ceux-ci sont les suivants: Amir Ali Kakavand, Hamed Nazarirad, Seyed Ali Jalali, Afshin Kehrari, Mohsen Eydi, Hamid Moradi, Iman Esmaeili, Hossein Azari, Kavous Farhadi, Mohammad Zareh, Majid Vadipour, Reza Karimzadeh, Mahmoud Davarpanah et Alireza Keshavarz.

Un prisonnier de Ghezel Hesar a déclaré aux militants et reporters du site Iran Human Rights-IHR: « Un procureur d’une Cour révolutionnaire qui a récemment visité la prison de Ghezel Hesar, a dit à ces prisonniers qu’ils avaient atteint « la fin de la ligne » et qu’ils devraient se préparer à leurs exécutions, parce que leurs condamnations à mort ont été confirmées par la Cour suprême Iranienne ».

Selon des sources proches, tous ces prisonniers se sont opposés à leurs condamnations à mort, mais n’ont pas eu la possibilité de faire appel devant la Cour suprême Iranienne qui du coup à confirmé et validé les verdicts les concernant. Déjà par le passé, de nombreux autres prisonniers en Iran qui avaient été condamnés à la peine de mort pour des accusations liées à des affaires de drogue, se sont vu refuser leurs droits de faire réviser leur procès devant une Cour d’appel, alors que ce droit est pourtant inscrit dans la constitution de la « République Islamique d’Iran ».

Après une pause de deux mois, il semble que les autorités Iraniennes se préparent à nouveau à ce lancer dans une nouvelle vague d’exécutions de masse. Iran Human Rights est profondément préoccupé et demande à la communauté internationale de se concentrer sur la question de la peine de mort en Iran: « Nous mettons en garde la communauté internationale contre une nouvelle vague d’exécutions qui se prépare en Iran. Les autorités Iranienne ont seulement réduit le nombre des exécutions pendant quelques semaines en raison des élections législatives, il est maintenant évident qu’après le passage de celles-ci, elles se préparent à nouveau à de nouvelles vagues d’exécutions », a déclaré M. Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte-parole d’Iran Human Rights et du RSI.

En Décembre 2015 pourtant, un groupe de 70 membres du Parlement Iranien – ou Majlis -Ndr, auraient signé une proposition de loi, envisageant une modification de la législation ayant cours en Iran, demandant de mettre fin à la peine de mort pour les détenus inculpés et condamnés dans des affaires d’usages ou de trafics de drogues. Mais ce projet de loi doit passer avant devant une commission du puissant et ultraconservateur Conseil des gardiens de la Constitution Islamique pour être adopté*1.

Iran Human Rights et plusieurs autres ONG Iraniennes et Internationales défenseures des droits humains ont appelé à plusieurs reprises l’Office des Nations Unies chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé ou ONUDC, ainsi que leurs pays donateurs. De cesser de fournir des financements, des technologies répressives et des équipements de contrôle et de surveillance à l’Iran, tant que l’application de la peine de mort visant systématiquement des prisonniers condamnés pour des infractions relatives à des affaires drogues ne sera pas abolie par les autorités politiques et judiciaires Iraniennes.

Voir ci-dessous et ici les photos des prisonniers condamnés à mort prises dans la cour de la prison de Ghezel Hesar. Ceci est la première fois que les photos de ces prisonniers sont publiées. Rappelons que ceux-ci sont tous en danger d’exécutions imminentes dans les semaines à venir.

GhezelHesar1

GhezelHesar2

GhezelHesar3

Photos de la cours du Quartier des prisonniers condamnés à mort de la prison de Ghezel Hesar sources Iran Human Rights.

Voir aussi sur Iran Supreme Court confirm 100 death sentence for Ghezel Hesar prisoners:
http://iranhr.net/en/articles/2458/

*1 Note Soliranparis le Conseil des gardiens de la Constitution étant toujours dirigé par l’ayatollah Ahmad Jannati, un ultra conservateur faisant parti de la « ligne dure » la plus réactionnaire du régime, ce projet de loi aura peu de chance de passer.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

 

Cet article, publié dans Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, executions sommaires en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Cour suprême d’Iran confirme les condamnations à mort de 100 détenus de la sinistre prison de Ghezel Hesar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s