Libérations sous cautions de 28 travailleurs grévistes de la mine de cuivre Iranienne de Khatoon Abad

Libérations sous cautions de 28 travailleurs grévistes de la mine de cuivre Iranienne de Khatoon Abad.

iaswi

15 et 19 février 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site de nos camarades syndicalistes Iraniens de l’International Alliance in Support of Workers in Iran- ASWI : Selon des nouvelles confirmées parvenues d’Iran, l’Avocate chargée de défendre les 28 travailleurs grévistes détenus de la mine de cuivre de la Khatoon Abad Copper Mines Co (Située dans la Province de Kerman – Centre de l’Iran) à annoncé et déclaré ce Lundi 15 Février que les 28 travailleurs grévistes de l’entreprise de la mine de Khatoon Abad qui avaient été précédemment arrêtés et placés en détentions, avaient été tous libéré sous caution. Cependant il convient de noter que tous ces travailleurs ont dû payer des cautions de 50 millions de Tomans pour obtenir leurs mises en « liberté provisoire ».
L’Agence de presse semi officielle liée au monde du travail de l’ILNA News (Proche de l’opposition réformatrice) a rapporté : « l’Avocate des travailleurs de la mine de cuivre de la Khatoon Abad Copper Mines a annoncé le 15 Février 2016 les libérations de 28 travailleurs de cette entreprise qui étaient détenus pour avoir participé à des mouvement de protestations sociales ».

Mme S. Mahmoudi, l’avocate des travailleurs de la mine de cuivre Khatoon Abad qui a pu entrer en contact avec des reporters de l’Agence de lILNA News leur a annoncé la libération de cinq autres travailleurs du complexe eux aussi détenus: « Ces cinq travailleurs qui étaient les derniers à être resté en prison après les libérations de 23 autres de leurs camarade, ont eux aussi été libérés provisoirement de la prison de la ville de Shahr-e Babak, après avoir payé des cautions de 50 Millions de Tomans ».

Quelque jours avant 23 des 28 travailleurs grévistes de ce complexe minier qui étaient encore détenus pour des faits de syndicalisme avaient eux aussi été libérés sous cautions (Avec les même montants), leur Avocate Mme S. Mahmoudi, a rajouté concernant leurs revendications: « Nous allons continuer le suivi juridique des problèmes d’emplois de ces travailleurs, et demander leurs réintégrations au sein de cette entreprise qui veut toujours les licencier ».

Comme indiqué précédemment dans d’autres articles publiés sur le site de nos camarades de l’IASWI, les arrestations injustes et arbitraires de ces travailleurs Iraniens, avaient déclenché plusieurs campagnes de Solidarité syndicales Internationales qui ont permis de continuer à mettre la pression sur le gouvernement Iranien et contribuer ainsi à faire libérer ces travailleurs incarcérés. L’IASWI tient d’ailleurs particulièrement à remercier les militants de la commission internationale du syndicat de l’Industrial Global Union*1 pour leur soutien apporté à leurs 28 camarades Iraniens.

Les travailleurs de la mine de cuivre de la Khatoon Abad Copper Mines, qui est la propriété de la National Iranian Copper Industries Company (Un des plus grand Trust minier du pays) avaient organisé une série de manifestations en solidarité avec 170 de leurs camarades travailleurs contractuels précaires à qui on avait promis des postes permanents. Le 26 Janvier 2016 dernier, 28 travailleurs grévistes de la mine avaient été arrêtés et placés en détention à la suite d’une manifestation de protestation qui avait eu lieu sur le carreau de la mine. Ces arrestations arbitraires avaient été condamnées tant en Iran qu’a l’étranger et avaient déclenché de nombreuses campagnes de Solidarité, lancées par plusieurs grandes centrales syndicales un peu partout dans le monde.

Des militants de plusieurs Organisations syndicales indépendantes de travailleurs Iraniens, ont publié plusieurs déclarations demandant les réintégrations sans conditions de tous les travailleurs licenciés du complexe minier de Khatoon Abad Copper Mines et l’annulation totale de toutes les sanctions lourdes imposées à leurs 28 camarades de cette même entreprise.

Comme indiqué précédemment, l’IASWI publiera d’autres d’informations ultérieures sur les cas de nos 28 camarades de la Khatoon Abad Copper Mines dont les combats ne sont pas terminés.

Alliance Internationale Pour le Soutien aux travailleurs en Iran -IASWI – 15 février 2016

Voir aussi sur: http://www.workers-iran.org/index.php?option=com_content&view=article&id=295:all-28-detained-khatoon-abad-copper-mine-workers-are-now-released-on-bail&catid=11:articles&Itemid=129&lang=en
-*1 Voir sur: http://www.industriall-union.org/industriall-demands-release-of-iranian-workers
-Unite for immediate action to release the jailed workers of the Khatoon Abad copper mine in Iran: http://www.cpa.org.au/guardian/2016/1719/07-an-appeal.html

Par ailleurs l’International Alliance in Support of Workers in Iran- ASWI : vient de sortir un nouveau Rapport accablant contre le régime anti travailleurs Iranien montrant comment le gouvernement du dictateur et soi-disant nouveau président « Réformateur » Hassan Rouhani, va créer des Forces spéciales au sein des milices Bassidj’is spécialement formées et entrainées militairement pour réprimer les mouvements et les protestations sociales.

http://www.workers-iran.org/index.php?option=com_content&view=article&id=292:basij-paramilitary-forces-getting-prepared-to-suppress-workers-protests&catid=11:articles&Itemid=129&lang=en

On comprend mieux pourquoi Mr Gattaz le PDG de l’officine patronale réactionnaire Française du Medef et son complice le soi-disant « Socialiste » Manuel Valls ont déroulé dans leurs salons dorés le tapis rouge au dictateur Hassan Rouhani lors de sa visite à Paris les 27 et 28 Janvier 2016 dernier. Signer des contrats de plusieurs centaines de millions d’Euros avec un pays totalitaire comme l’Iran, vers lequel nos boites pourront bientôt « délocaliser » pour y exploiter sans vergogne les travailleurs Iraniens qui ne bénéficient quasiment d’aucuns droits sociaux et où qui plus est il est de plus interdit de faire gréve et de se syndiquer sans passer par la case prison, un rêve à peine caché pour de sinistres individus comme messieurs Gattaz et Valls qui « Aiment l’entreprise » comme ils nous le rabâchent à longueur d’années. Mais surement pas la défense des droits humains ni celles des droits sociaux.

gattaz-iran-medef

Contacts de l’IASWI: info@workers-iran.org
www.workers-iran.org
https://twitter.com/IASWIinfo
www.facebook.com/IASWI

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Attaques anti ouvriéres du régime Iranien, Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Droit sociaux bafoués en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Militant-es progressistes en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, VRP’s Francophones au service du régime totalitaire des Mollahs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s