Nouvelle vagues d’exécutions dés le retour de Rouhani à Téhéran

Nouvelle vagues d’exécutions dés le retour de Rouhani à Téhéran.

baluchi

Khaled Kordi et Moslem Abarian.

4 et 7 février 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights et celui du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Selon des sources proches, deux jeunes prisonniers Baloutches ont été exécutés par pendaisons dans l’enceinte de la prison centrale de la ville de Yazd (Centre de l’Iran), ils avaient été condamnés à mort pour des accusations liées à des affaire de trafic et d’usage de drogue.

Les exécutions de ces deux jeunes prisonniers auraient eu lieu le Lundi 1er Février 2016, selon le site Baloch Activists Campaign, qui ont pu identifier les noms de ces prisonniers comme s’appelant: Khaled Kordi et Moslem Abarian.Un parent de Khaled Kordi a confirmé aux journaliste d’Iran Human Rights que les deux prisonniers étaient âgés de moins de 18 ans au moment de leurs arrestations. En outre il convient de noter que les autorités « Judiciaires » et pénitentiaires Iraniennes ont effectué ces deux exécutions, sans  informer officiellement les membres des familles des deux prisonniers.

Les deux prisonniers avaient été arrêtés par les autorités Iraniennes pour des infractions relatives à une affaire de drogue, alors qu’il étaient en train de monter dans un bus pour aller travailler. Cependant il faut rappeler qu’un autre rapport parvenu aux militants d’Iran Human Rights et du RSI, a indiqué que Khaled Kordi et Moslem Abarian Moslem étaient innocents des faits imputés, et qu’il y avait par contre de forts soupçons pour qu’une autre personne présente dans le bus le jour de leurs arrestation ait caché de la drogue dans leurs bagages personnels.

La Convention des Nations Unies sur les Droits de l’enfant, dont l’Iran est signataire, stipule pourtant bien que celui-ci interdit la peine de mort pour des délits commis par des mineurs qui ont moins de 18 ans au moment de leurs arrestations , et cela quelque soit les infractions reprochées au moment des faits.

– Deux autres exécutions ont signalées dans les ville de Khorramabad et Shiraz.

-3 et 7 Février 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: La condamnation à mort d’un prisonnier a été appliquée dans l’enceinte de la prison de Khorramabad (Une ville située dans la province du Lorestan – Ouest de l’Iran).

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes HRANA, le Mercredi 10 Janvier 2016, un prisonnier qui a été identifié sous le nom de: Qodrat Gravand a été pendu dans la prison de Khorramabad. Il avait été condamné à mort après avoir été accusé d’assassinat.

Les autorités pénitentiaires et les organismes officiels de la « Magistrature » de la ville de Khorramabad et de la province du Lorestan, n’ont jusqu’à présent publié aucune information sur cette exécution.

Une autre condamnation à mort confirmée dans la ville de Chiraz.

– 3 et 7 Février 2016 nouvelles qui nous sont parvenue via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: La peine de mort d’un prisonnier a été appliquée dans la prison Adel Abad (Située dans la ville de Chiraz -Province de Fars).

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du collectif HRANA, au cours des premières heures de la matinée du Mardi 16 Janvier 2016, un prisonnier qui a pu être identifié sous le nom de Houshang Zareh,a été pendu dans la prison Adel Abad de la ville de Chiraz. Ce prisonnier avait été condamné à mort pour l’assassinat d’un jeune homme qu’il aurait commis dans un parc public de la ville de Chiraz en Août 2003.

Un parent de Houshang Zareh à déclaré que celui-ci avait moins de dix huit ans au moment de son arrestation et des faits qui lui ont été imputés. Et que le lendemain soit le Mercredi 17 Janvier 2016, deux autre prisonniers avaient également été pendus dans la même prison d’Adel Abad.

Les autorités pénitentiaires et les instances « Judiciaires » de la ville de Chiraz et de la Province de Fars, n’ont pour le moment pas publié d’informations officielles concernant ces trois exécutions.

Voir sur: http://iranhr.net/en/articles/2441/
Et sur: https://hra-news.org/en/1-prisoners-hanged-khorramabad-prison
https://hra-news.org/en/least-1-prisoners-executed-shiraz

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, executions sommaires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Racisme du régime des Mollahs, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s