Lettre de 22 prisonniers politiques Kurdes Iraniens envoyée au Rapporteur spécial des Nation Unies désignant les responsables des violations des droits humains commises dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh

Lettre de 22 prisonniers politiques Kurdes Iraniens envoyée au Rapporteur spécial des Nation Unies désignant les responsables des violations des droits humains commises dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh.

Ramazan-Ahmad-KHRN

20 et 22 Janvier 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via les sites Kurdes Rojhelat.info et Kurdistan Human Rights Networtk- KHRN : Un prisonnier politique Kurde originaire de la ville de Kobanê (Kurdistan syrien), M.Ramazan Ahmad Kamal, a écrit une lettre qui a été co-signée par 22 autres prisonniers Kurdes Iraniens, enfermés dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh, détaillant les atteintes aux droits humains ordonnées contre les détenus de cette prison par les autorités de la République islamique d’Iran.

Des militants défenseurs des droits humains locaux, ont rapporté aux militants et activistes du site du réseau du Kurdistan Human Rights Networtk- KHRN, que Ramazan Ahmad Kamal, avait de nouveau été transféré vers la prison de Gohardasht Rajaee Sharh (Ville de Karaj) alors qu’il aurait dû subir une importante opération chirurgicale. Quelques jours avant ce nouveau transfert Kamal avait passé six jours dans le coma, après avoir été brutalement battu et passé à tabac par les matons de ce centre de détention. Une prison parmi les plus dures du pays et où les violences contre les détenus sont quasiment quotidiennes.

Ci-dessous voici la traduction en Français de la lettre écrite par Ramazan Ahmad Kamal co-signée par 22 autres prisonniers politiques de la prison de Gohardasht Rajaee Sharh qui a été envoyée au Rapporteur spécial des Nations Unies, chargé des questions relatives aux atteintes aux droits de l’homme en Iran, lettre ouverte dans laquelle ils désignent comme responsables de ces atteintes aux droit humains , les responsables des forces de sécurité et du Conseil de la Magistrature de la République islamique d’Iran .

-Voici la lettre et le témoignage de ce prisonnier: Mon nom est Ramazan Ahmad Kamal ; Je suis originaire de la ville de Kobanê (Située dans le Kurdistan Syrien ou Rojava), j’ai été arrêté en 1999 sur le territoire Iranien près de la ville de Makó. Lors de mon arrestation les forces de sécurité n’ont tiré dessus et je fus atteint par cinq coups de feu qui m’ont causé de graves blessure au bras et au ventre, on m’a ensuite jugé et accusé d’appartenance au Parti des travailleurs du KurdistanPKK.

J’ai été détenu successivement dans les prisons de Mako, Qazvin, Ûrmiyeh, Gohardash Rajaee Shahr et Evin. A cause des suites de mes blessures, j’ai souffert de douleurs physiques horribles lors de tous ces transferts épuisants. Au cours des huit années que j’ai déjà passé en détention, j’ai dû subir deux graves interventions chirurgicales pour mes blessures au bras, mais comme celles-ci ont été suivies de complications, mon bras est depuis entièrement paralysé.

L’année dernière, j’en ai été réduit à me lancer dans une action de grève, pour protester contre les refus systématique de l’administration pénitentiaire à toutes mes demandes de soins complémentaires. Il y a quelques jours ils m’avaient enfin accordé une mise en liberté provisoire et un congé médical pour que je puisse me faire soigner dans un hôpital privé. Mais peu de temps avant ce transfert, les gardiens de la prison de Gohardasht Rajaee Sharh ont fait irruption dans ma cellule pour me battre, leurs coups ont été si violents que je suis arrivé inconscient à hôpital où j’ai repris conscience après avoir passé six jours dans le coma, je porte d’ailleurs encore des traces visibles de coups au nez et sur la tête dues à ces violences.

Les autorités pénitentiaires Iraniennes continuant toujours de nier les violences que j’ai subies et toutes les tentatives qu’elles ont faites pour m’empoisonner. Je me vois dans l’obligation morale d’exprimer mes préoccupations auprès d’Organisations internationales de défense des droits humains, ainsi qu’auprès du rapporteur spécial des Nations Unies, au sujet des conditions inhumaines que moi et tous mes codétenus de la prison de Gohardasht Rajaee Sharh subissons quotidiennement. Afin de dénoncer les crimes commis contre les prisonniers de cette prison, dont les responsables ne peuvent être que les autorités politiques et judiciaires de la République islamique d’Iran.

-Voici les noms des 22 prisonniers politiques de la prison de Gohardasht Rajaee Sharh qui ont co-signés publiquement cette lettre pour appuyer le témoignage de Ramazan Ahmad Kamal :

1 Saeed Masouri 2. Saeed Shirzad 3. Zanyar Moradi 4. Loqman Moradi 5. Saleh Kohandel 6. Latif Hassani 7. Sahin ZoghiTabar 8. Reza Akbari 9. Khaled Hardani 10. Karim Maerouf Aziz 11. Pirouz Mansouri 12. Batid Shah Mohammadof 13. Omid Ghazian 14. Farid Azmoudeh 15. Hamzeh Sawari 16. Behzad Tarahomi 17. Vahid Asghari 18. Payman Arefi 19. Abolghasem Fouladwand 20. Masoud Arab Choubdar 21. Hoshang Rezayi 22. Irej Hatami.

Voir aussi sur : http://rojhelat.info/en/?p=8731
Relire aussi sur https://soliranparis.wordpress.com/2016/01/18/iran-le-prisonnier-politique-kurde-syrien-ramazan-ahmad-kamal-dans-le-coma-pendant-cinq-jours-apres-avoir-ete-passe-a-tabac-par-les-matons-de-la-sinistre-prison-de-gogardasht-rajaee-shahr/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s