Les autorités iraniennes ont fait pendre en trois jours au moins sept prisonniers dans le Nord-Ouest de l’Iran

Les autorités iraniennes ont fait pendre en trois jours au moins sept prisonniers dans le Nord-Ouest de l’Iran.

executions5

7 et 11 Janvier 2016 nouvelles qui nous sont parvenue via le site Iran Human Rights : Dans la matinée du Mardi 5 Janvier 2016, les autorités iraniennes auraient fait pendre trois prisonniers pour des accusations d’usages et de trafics de drogue. Le lendemain lors de la journée du Mercredi 6 Janvier 2016 un autre prisonnier aurait été pendu pour les mêmes accusations. Jeudi 7 Janvier 2016 trois autres prisonniers qui avaient été condamnés à mort la encore pour les mêmes accusations ont été exécutés. Ces sept prisonniers ont tous été pendus dans des prisons situées dans le Nord-Ouest de l’Iran.

Selon un rapport publié sur le site du service de presse de la Magistrature de la ville d’Ardebil, trois prisonniers qui avaient été condamnés à mort pour des infractions liées à des affaires de drogues, ont été pendus dans l’enceinte de la prison centrale d’Ardebil, au cours de la matinée du Jeudi 7 Janvier 2016. Les identités de ces trois prisonniers n’ont pas été mentionnées dans ce rapport officiel.

Ces trois prisonniers avaient été selon ce rapport condamnés à mort pour des charges distinctes : Transport et possession de deux Kilogrammes et 902 grammes d’héroïne. Transport et possession de 990 grammes d’héroïne et de 995 grammes de méthamphétamines. Transport et possession d’un Kilo et 80 gramme d’héroïne, de cristaux de méthamphétamines et de plusieurs dizaines de gramme d’opium et de marijuana.

Par ailleurs les militant-es et activistes du site de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA, ont rapporté que lors la journée du Mardi 5 Janvier 2016 trois autres prisonniers qui avaient été condamnés à morts pour des infractions liées à des affaires de drogues, ont été exécutés dans l’enceinte de la prison centrale de la ville d’Urmiyeh. Selon des sources locales les reporters d’HRANA ont pu obtenir les identités de ces prisonniers qui se nommaient : Farhang Horouyan, Haji Divaribadri, et Hamid Ghanbari.

Le collectif HRANA a rendu également compte dans un rapport, de l’exécution d’au moins un autre prisonnier qui a eu lieu lors de la journée du Mercredi 6 Janvier 2016, dans l’enceinte la prison centrale de la ville d’Hamedan. Ce prisonnier qui avait lui aussi été condamné à mort pour une affaire de drogue a pu être identifié sous le nom de: Mohammad Jamali Fashi. Selon d’autre témoignage recueillis par HRANA, il y aurait eu au cours de cette journée d’autres exécutions pratiquées dans cette même prison. Mais le nombre exact de celles-ci n’a pas pu encore être vérifié avec certitude.

Voir aussi sur http://iranhr.net/en/articles/2419/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, executions sommaires en Iran, Irrespect total des vies humaines des prisonnières et des prisonniers par le régime des Mollahs, Mensonges et bobards éhontés des médias mainstreams Iraniens, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, Violence et cynisme sans bornes des autorités judiciaires Iraniennes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s