Les écrivains et militants de gauche Rouzbeh Gilasian et Elaheh Sorooshnia ont été libérés sous caution après trois semaines de détention dans un centre d’interrogatoires de l’IRGC

Les écrivains et militants de gauche Rouzbeh Gilasian et Elaheh Sorooshnia ont été libérés sous caution après trois semaines de détention dans un centre d’interrogatoires de l’IRGC.

Elaheh-Sorooshnia-and-Roozbeh-Gillasian2

2 et 4 Janvier 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA et celui de Radio Zamaneh: Les deux écrivains et militant-es de Gauche iraniens Rouzbeh Gilasian et Elaheh Sorooshnia, qui avaient arrêtés il y a trois semaines, ont été libérés sous caution de la prison Amirabad située dans la ville Gorgan (Province du Golestân).

Selon le collectif HRANA, Ils avaient tous deux été arrêtés le Lundi 14 Décembre 2015 à Gorgan et emmenés dans un centre de détention secret des services des renseignements des « Gardiens de la Révolution » ou IRGC, Ils furent ensuite transférés dans la prison Amirabad (Ville de Gorgan) une fois que leurs séances d’interrogatoires se sont achevées.

Les chefs accusations émis contre ces deux écrivains et militant-es de gauche Iranien-nes, n’ont pas été officiellement annoncés par les agents des services de renseignements de l’IRGC. Mais leurs arrestations ont été contestées par beaucoup de leurs pairs ainsi que l’Association des Écrivains Iraniens, qui a publié une déclaration appelant à leur libération.

Elaheh Soroushnia est une étudiante titulaire d’un diplôme de l’Université des arts de la ville Tabriz et d’un master de l’Université Elm-o-Sanat de Téhéran. Rouzbeh Gilasian est un étudiant diplômé en génie civil de l’Université Khaje Nasir de Téhéran, et titulaire d’une maîtrise en philosophie de l’Université des sciences et technologies Sharif de Téhéran.

Rouzbeh Gilasian est également l’auteur des livres Phalsafeh in Khiyaban – La philosophie dans la rue, Ensan e Mah e Bahman– l’Homme du mois de Bahman, Fal Haye Asheghaneh– Présages d’amour, Jozveh haye Enghelab -Notes de la révolution, Philsoof Koochooloo– Le petit philosophe, et Aknun Daneshgah une thèse universitaire.

Il convient de mentionner que la plupart des écrits de Rouzbeh tels que le livre : Ensan e Mah e Bahman traitent des politiques éducatives couvrant la période allant des évènements de la révolution Iranienne de 1978-1979 à nos jours, tandis que ses autres ouvrages ont pour sujets des études sociologiques sur les méthodes de contrôle dans les Universités, et  les politiques carcérales et leurs résultats sur les prisonniers.

Les récentes déclarations du dictateur et « Guide suprême de l’Iran » Ali Khamenei quant à une éventuelle « infiltration culturelle de l’Occident » sont devenues des prétextes pour les groupes politiques les plus extrémistes et les plus réactionnaires de la « République islamique appuyés par les services des polices politiques comme ceux de la sinistre Vevak, ceux du Ministère des Renseignements, ou encore des services de sécurité intérieure des Pasdarans de l’IRGC, pour lancer une nouvelle vague de persécutions et d’arrestations arbitraires, dirigée contre des artistes, des musiciens, des cinéastes, des militants de gauche et progressistes ou encore contre des écrivains et intellectuels, jugés comme trop remuants et dérangeants pour le régime.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/roozbeh-gilasian-elaheh-soroushnia-released-bail
Et sur: http://en.radiozamaneh.com/featured/detained-writers-released-on-bail-after-three-weeks/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Centre de détention secrets de la "République Islamique d'Iran", Détentions arbitraires dans les centres des renseignements de l’IRGC, Droit à la présomption d'innocence bafouée en Iran, Gardes à vues et détentions arbitraires en Iran, Oppression et répression en Iran, Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s