Huit nouvelles condamnations à mort de prisonniers inculpés pour des affaires présumées de trafic de drogue dans la prison de Qazvin

Huit nouvelles condamnations à mort de prisonniers inculpés pour des affaires présumées de trafic de drogue dans la prison de Qazvin.

execution-iranqazvin

24 et 25 décembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights : Huit hommes qui avaient été condamnés à mort après avoir été accusés dans des affaires présumées d’usage et trafic de drogue, auraient été pendus à la prison centrale de Qazvin (Province de Qazvin située à l’Ouest de Téhéran), au cours de la matinée du Mardi 23 Décembre 2015.

Selon le « Service de presse » de la Magistrature de la province de Qazvin, citant le procureur général de ville Qazvin, ces prisonniers qui ont été exécutés au cours de la matinée du Mardi 23 Décembre ont pu être identifiés sous les noms suivants : M.Rahnama, 35 ans; M. Faryab, 38 ans, Haj Rafiee, 40 ans; A. Bagharzadeh, 33 ans, B. Chekanloo, 35 ans, S. Kalhor, 31 ans, A. Habibzadeh, 29 ans et Gh. Moradi, 38 ans.

Un jour plus tôt dans la même prison centrale de Qazvin, les autorités iraniennes ont fait pendre un homme identifié sous le nom de A. Fallah*1 qui avait été condamné à mort après avoir été accusé dans une affaire d’assassinat.

Bien qu’on ait assisté à un augmentation sans précédents des exécutions depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau président de la « République Islamique » le soi-disant «Modéré » Hassan Rouhani. Il convient de mentionner qu’au début de ce mois de Décembre 2015, un groupe de 70 députés du Majlis – le Parlement Iranien –Ndr, avaient proposé un projet de loi, demandant la fin de la peine de mort pour les « délinquants toxicomanes », s’ils n’étaient pas toutefois impliqués en même temps dans des affaires de ports d’armes ou de violences aux personnes*2.

Voir aussi sur : http://iranhr.net/en/articles/2403/
-*1 Voir aussi sur : http://iranhr.net/en/articles/2400/
-*2 Notes Soliranparis : à l’approche des prochaines élections Législatives Iraniennes, au vu de l’actuelle offensive menée par le clan des Ultraconservateurs les plus réactionnaires et des conflits de pouvoir internes au sein du régime qui vont suivre, il y a peu de chance que ce projet présenté comme une mesure de « clémence» soit voté ou passe de quelque manière que ce soit. Un projet de loi qui par contre est resté très évasif sur les lourdes peines de prison qu’auraient quand même à subir les personnes condamnées pour des affaires de simple usage de drogue ou de trafics stupéfiants en Iran.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans executions sommaires en Iran, Oppression et répression en Iran, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s