La famille du prisonnier politique Kurde Shaker Baghi harcelée et insultée par les matons de la prison de Kashmar lors d’une visite rendue à leur fils

La famille du prisonnier politique Kurde Shaker Baghi harcelée et insultée par les matons de la prison de Kashmar lors d’une visite rendue à leur fils.

kurdishprisonner2

17 et 23 Décembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenue via le site du réseau du Kurdistan Human Rights Network – KHRN: Le Lundi es membres de la 14 Décembre 2015 la famille du prisonnier politique kurde Shaker Baghi qui avaient fait le voyage depuis la ville de Van ( Situé dans Kurdistan du Nord en Turquie) vers la prison Kashmar située en Iran pour rendre visite à leur fils emprisonné, a été harcelée et insulté par les gardiens qui les ont ensuite empêchés de pénétrer dans l’enceinte pénitentiaire . Malgré le fait qu’ils avaient bien reçus une autorisation de le faire accordée par le « Tribunal Révolutionnaire » de Sanandaj (Kurdistan Iranien où Rojhelat), a déclaré une source locale fiable aux militants et activistes du réseau du KHRN.

Bien que la famille aie eu cette permission officielle signée par un juge Iranien de la ville de Sanandaj, un fonctionnaire représentant les autorités de la prison s’est opposé à la visite de la famille, a dit cette source aux activiste du KHRN: « Permettre cette visite à la famille de ce prisonnier particulier n’est pas envisageable, c’est une trahison pour nos soldats Iraniens martyrs, tués par le parti dont ce prisonnier était membre » a déclaré cette même source aux citant le responsable de la prison qui avait empêché la famille de rentrer.

La famille du prisonnier Shaker Baghi a dû attendre pendant plusieurs heures à l’extérieur devant la porte prison. Elle a du ensuite donner plusieurs appels répétés aux fonctionnaires du « Tribunal Révolutionnaire » de Sanandaj qui ont finalement daignés répondre en accordant à la famille qu’une seule heure de visite pour voir leur fils;

Selon les règlements intérieurs de l’Administration pénitentiaire et conformément à la loi Iranienne, cette famille qui avait fait un long voyage depuis la Turquie, aurait du pouvoir le voir pendant au moins trois heures complètes

Le père du prisonnier politique Shaker Baghi est une personne âgée de 90 ans, c’était la première fois qu’il pouvait revoir son fils en famille, alors qu’il n’avait pas pu voir pendant 20 ans en raison de ses activités politiques. Shaker Baghi est originaire de la ville de Van dans le nord du Kurdistan (Est de la Turquie).
 
Des hommes armés appartenant aux services Iraniens du Ministère des Renseignements l’avaient arrêté le10 Mars 2008, sur une route entre les villes de Sanandaj et Mariwan. Durant l’arrestation qui avait été violente, Shaker avait perdu connaissance après avoir reçu plusieurs coups de crosses au visage et à la tête. Il fut ensuite transféré pour interrogatoires dans les bureaux des centres d’interrogatoires du Ministère des Renseignements des villes de Sanandaj et Kermanshah.

Le « Tribunal Révolutionnaire Islamique » de Sanandaj, l’avait ensuite condamné à une peine de 30 ans de prison assortie d’une peine dite « d’exil intérieur » à purger dans la prison de Kashmar située dans la province du Razavi Khorasan (Est de l’Iran), après qu’il ai subi des mois de torture dans les centres de détentions préventives du Ministère des Renseignements des ville de Sanandaj et Kermanshah.

L’avocat de Shaker Baghi avait ensuite tenté de faire appel aupré de la Cour d’appel de la province du Razavi Khorasan , mais ce « Tribunal Révolutionnaire » a reconfirmé la peine sans tenir compte du droit de l’accusé à pouvoir faire appel. Shaker a été transféré et est enfermé dans la prison de Kashmar depuis l’année 2010.

Voir aussi sur: http://kurdistanhumanrights.org/visiting-family-of-kurdish-political-prisoner-harassed-in-kashmar-prison/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Oppression et répression en Iran, Racisme du régime des Mollahs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s