La demande de pardon du prisonnier politique Kurde Vaali Doroudi a été rejetée par la Commission de réhabilitation des prisonniers de la ville de Téhéran

La demande de pardon du prisonnier politique Kurde Vaali Doroudi a été rejetée par la Commission de réhabilitation des prisonniers de la ville de Téhéran.

vali-dorudi2

19 et 23 Décembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA : La demande de pardon faite par le prisonnier politique Kurde Vaali Doroudi, actuellement enfermé dans prison de Yazd a été rejetée. Alors qu’il se trouve dans un très mauvais état de santé, et qu’il a déjà passé presque plus de 20 ans derrière les barreaux.

Selon le rapport parvenu aux militant-es et activiste du site du collectif HRANA, le prisonnier politique Kurde Vaali Doroudi qui avait été arrêté le 26 Novembre 1996,pour des accusations « d’Appartenance à un parti d’opposition Kurde interdit » , n’a pu bénéficier que de deux mise en liberté provisoire selon la procédure dite de « Congé médical » en plus de 20 années d’emprisonnement.

Vaali Doroudi qui était soldat dans la marine Iranienne, avait été battu et blessé lors de sa seconde arrestation, il fut ensuite condamné en 1996 par le « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Kermanshah à une peine d’emprisonnement à perpétuité, pour des accusations: « d’Appartenance à un parti d’opposition Kurde interdit » et « Organisation d’actions illégales dans le but de porter atteintes à la sécurité nationale« , puis envoyé purger les débuts de sa peine dans la prison de Diesel Abad, située dans la ville de Kermanshah.

Vaali fut ensuite transféré vers la prison centrale de la ville de Yazd (Centre de l’Iran) où il est enfermé depuis 10 ans. Il avait déjà subi une condamnation à une peine de trois ans dans la prison de Sanandaj au cours des années 1980, pour les mêmes accusations.

Il est besoin d’être mentionné que dans un premier temps, les juges de la Commission de réhabilitation et le Juge d’application des peines de la province de Yazd, avaient pourtant approuvés la demande de pardon de Vaali Doroudi, mais qu’après le renvoi de celle-ci devant la Commission de réhabilitation des prisonniers de la ville de Téhéran, cette demande légitime a été rejetée sans que Vaali Doroudi n’ai pu avoir d’explications officielles sur ce refus.

Les agents du bureau du Ministère des Renseignements de la ville de Kermanshah avaient déjà menacé en 1996 Vaali Doroudi de le faire condamner à la peine la plus lourde possible et de l’enfoncer encore plus, s’il tentait de faire appel lors de son second procès , des menaces qui se sont ensuite vérifiées puisque que son affaire n’a jamais été officiellement renvoyée devant la Cour suprême Iranienne.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/vaali-doroudis-pardon-request-rejected

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Doubles peines pour les prisonnier-es politiques Iranien-es, Militant-es progressistes en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Oppression et répression en Iran, Racisme du régime des Mollahs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s