Risque d’exécution Imminente pour le jeune prisonnier mineur Sunnite Barzan Nasrollahzadeh

Risque d’exécution Imminente pour le jeune prisonnier mineur Sunnite Barzan Nasrollahzadeh.

barzan-nasrollah-zade

14 et 17 Décembre 2015: nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: La condamnation à mort de Barzan Nasrollahzadeh, un jeune mineur « Délinquant » Sunnite qui avait accusé des charges judiciaires de: « Moharebeh »- c’est a dire d’être un « Ennemi de dieu en guerre contre celui-ci » -selon la loi Iranienne-Ndr, a été confirmée lors d’un second procès en appel et renvoyée depuis peu, devant le Bureau local chargé d’appliquer les ordres d’exécutions de la prison où il est actuellement enfermé.

Selon le rapport parvenu aux militant-es et activiste du site du collectif HRANA, le jeune prisonnier Barzan Nasrollahzadeh avait été été arrêté le 29 mai 2010, alors qu’il était âgé de moins de 18 ans au moment des faits qui lui ont été imputés. Il avait ensuite été condamné à mort pour des accusations d’être un « Ennemi de dieu » ou « Moharebeh » par la Branche numéro 28 de la Cour du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran. Bien que la Cour suprême Iranienne aie rejeté et retoqué ce verdict, la condamnation a mort de Barzan a été confirmée une seconde fois en appel par une autre Cour locale de Téhéran. Il a été informé de ce verdict il y a près de trois mois auparavant , verdict en question qui à depuis été renvoyé devant le Bureau chargé de l’application officielle des exécutions de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr (Ville de Karaj).

M.Mohammad Salim Nasrollahzadeh, le père de Barzan, a déclaré lors d’une entrevue accordée à un journaliste du collectif HRANA: « Mon fils est né en Octobre 1992, il a été arrêté alors qu’il n’était âgé que de seulement 17 ans au moment des faits qu’ils lui reprochent. Ils ont seulement trouvé son ordinateur portable chez lui et il n’a jamais fait parti d’une Organisation détenant des armes comme ils nous l’ont affirmé, j’ai dit dans une lettre que j’ais écrit aux autorités Judiciaires que si mon fils avait vraiment tué quelqu’un, j’aurais pu à la limite admettre cette condamnation, et que je ne comprenais pas ce verdict parce que je sais qu’il n’a tué personne, mais à ce jour les autorités que j’ai interpellé ne m’ont donné aucune réponse »

Toujours selon le père de Barzan Nasrollahzadeh, il convient de mentionner que son fils n’a pas eu le droit d’être assisté part un avocat de la défense de son choix durant cette parodie de procès dont il a fait l’objet. Et que Barzan avait été placé dans une cellule d’isolement pendant une très longue période, avant l’ouverture de son jugement en première instance par la Branche numéro 28 de la Cour du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran.
 
Barzan Nasrollahzadeh est pour le moment toujours enfermé dans le Bâtiment numéro 10 du Quartier numéro 4 de la sinistre et effroyable prison de Gohardasht Rajaee Shahr (Ville de Karaj – Province de Téhéran). Il court donc maintenant le risque d’être exécuté à tous moment, depuis que l’ordre de son exécution été renvoyé devant le Bureau officiel chargé de l’application des sentences de mort de ce même centre de détention.

barzan-nasrollah-zade2

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/juvenile-sunni-offender-imminent-risk-execution
Voir aussi les autres articles publiés sur le site du Collectif HRANA sur l’affaire concernant Barzan: Three more Sunni prisoners sentenced to execution
Shahram Ahmadi At The Imminent Risk Of Execution
Corrections – The case of the eight-year-old juvenile…
Sunni prisoner awaiting execution transferred to hospital
Sunni prisoner Barzan Nasrollah Zadeh transferred to…

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans executions sommaires en Iran, Minorités opprimées et discriminées en Iran, Racisme du régime des Mollahs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s