Les corps de cinq Afghans et d’un commandant de l’IRGC partis soutenir la dictature fasciste de Bachar Al Assad en Syrie ont été inhumés en Iran

Les corps de cinq Afghans et d’un commandant de l’IRGC partis soutenir la dictature fasciste de Bachar Al Assad en Syrie ont été inhumés en Iran.

irc-commander

29 et 28 Novembre 2015 nouvelle qui nous sont parvenues via la page Face Book d’opposition Freedom Messenger, ces derniers mois le régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani n’a cessé de multiplier les coup tordus – Arrestations de journalistes même modérés, de cinéastes, d’intellectuels, de militant-es défenseurs des droits humains et des droits civils, de militants ouvriers et syndicaux , reprises des exécutions extra judiciaires et des morts suspectes en détention etc. etc. Parmi ces combines sordides de ce régime totalitaire aux abois, le voici à recruter des « Volontaires » parmi les 3 à 4 millions de réfugiés Afghans (Une des populations parmi les plus discriminées du pays) séjournant dans des conditions les plus précaires en Iran, pour les envoyer au casse-pipe en Syrie.

Les corps d’au moins six hommes, cinq Afghans et un commandant des « Gardiens de la Révolution » du Corps d’armée de l’IRGC – ou Pasdarans Iraniens qui avaient combattus en soutien au dictateur fasciste Syrien Bachar al-Assad ont été enterrés la semaine dernière en Iran.

Ces cinq jeunes Afghans morts en Syrie ont été enterrés dans la région du Damavand (Située près de Téhéran) étaient tous âgés de 19 à21 ans. Le commandant de l’IRGC a quant à lui été identifié sous le nom de Abdolreza Mojiri a été enterré dans la ville d’Ispahan. Un nombre croissant de membres des Pasdarans appartenant au Corps d’Armée des « Gardiens de la Révolution » ont été tués lors de combats en Syrie au cours de ces quatre derniers mois.

Le régime Iranien a de plus en plus recours à des immigrants « Clandestins » Afghans pour les envoyer combattre en première ligne en Syrie, aux côtés de combattants Iraniens de l’IRGC et de miliciens Libanais du Hezbollah qui soutiennent depuis les débuts de la révolution , la répression sanguinaire des troupes du dictateur Syrien.

Les réfugiés Afghans qui survivent dans des conditions des plus précaires en tant qu’immigrants « illégaux » en Iran sont souvent raflés par les « Gardiens de la Révolution » du régime. Et quand c’est le cas après sélection des plus valides choisis parmi ces rafles, les sbires de l’IRGC ne leur laissent pas d’autres « Choix » que celui d’aller combattre en Syrie plutôt que d’être expulsés ou pire de finir en prison en Iran.

En Mai 2015 dernier Le magazine allemand Der Spiegel a estimé qu’au moins 700 de ces « Volontaires » Afghans avaient été tués dans des combats ayant eu lieu autour des seules villes de Damas et d’Alep. Ce recours à des combattants Afghans présenté par la propagande du régime des Mollahs et celles de certains réseaux Bacharistes occidentaux comme des « Volontaires » semble faire partie d’une nouvelle sratégie du régime Iranien dans son soutien apporté à son seul allié régional clé soit le régime de Bachar Al Assad qui est soumis à des pressions croissantes des combattants de l’opposition démocratique en Syrie.

Récemment le Président Iranien Hassan Rouhani a déclaré lors du retour d’une délégation d’officiels du régime en visite à Damas que « Téhéran irait jusqu’au bout de la route dans son soutien au gouvernement de Bachar Al Assad ». Depuis cette déclaration un certain nombre de hauts commandants des « Gardes révolutionnaires » iraniens ont été tués dans le conflit au cours de ces derniers mois. En Juin dernier les médias d’Etat Iraniens ont déclaré et fini par admettre que les corps de 400 Iraniens morts après avoir combattu pour la défense d’Assad en Syrie avaient été rapatriés pour être enterrés en Iran.

Des spécialistes de la région ont récemment déclaré aux journalistes du Washington Post: « On ne connait pas précisément les chiffres de ces soldats Iraniens se battent en Syrie. Alors que les responsables américains estiment leur nombre à quelques centaines, Phillip Smyth, un chercheur spécialiste des groupes politique Chiites de l’Université du Maryland, a déclaré qu’environ 2.000 « conseillers militaires » Iraniens pourraient y être déployés « .

Ces militaires Iraniens semblent être de plus en plus impliqués dans les offensives Russes et leurs opérations militaires directes, ce qui pourrait expliquer le nombre croissant de ces victimes membres de l’IRGC Iranienne, tombées lors de ces combats à Phillip Smyth.

Phillip Smyth a conclu ce post en disant« De nombreux analystes proche et moyen orientaux estiment que le soutien officiel de l’Iran à un leader autocratique comme Bachar Al Assad, dont les force régulières sont les responsables directes des 250.000 morts de ce conflit, n’est pas perçu comme une cause populaire pour une grande partie de la population Iranienne».

Voir aussi sur : https://www.facebook.com/Freedom.Messenger/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s