Frontière Greco Macédonienne des réfugiés Iraniens se cousent les lèvres pour protester contre les politiques racistes Européennes de fermetures des frontières

Frontière Greco Macédonienne des réfugiés Iraniens se cousent les lèvres pour protester contre les politiques racistes Européennes de fermetures des frontières.

iranians-refugees2
                       « Je ne peux pas revenir en arrière, si je retourne en Iran je serais emprisonné et pendu »

27 Novembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via la page Face Book d’opposition Freedom Messenger: Selon des témoignages recueillis par des journalistes de l’agence Reuters, prés de la frontière Greco Macédonienne au moins six réfugiés Iraniens se sont cousu les lèvres pour protester contre les pressions des autorités locales qui refusaient de les laisser passer par la Macédoine, seul chemin qui leur reste pour se rendre en Europe.

Ce groupe de réfugié avait été bloqué la pendant quatre jours, après que des responsables Européens locaux aient donné l’ordre à leurs polices des frontières de fermer expressément ce point de passage, quelques jours après les attentats terroristes meurtriers qui ont frappés Paris le Vendredi 13 Novembre 2015 dernier.

Ils sont des centaines en provenance d’Iran, du Maroc, du Pakistan ou encore du Bangladesh à s’être vu refuser l’entrée en Europe. Dans le sillage de la Slovénie plusieurs dirigeants de pays Européens ont déclaré qu’ils n’accorderaient plus le droit d’asile qu’aux personnes fuyant les violences dans des pays comme la Syrie, l’Irak ou l’Afghanistan et que les réfugiés venant d’autre pays seraient désormais refusés parce que considérés comme des « Migrants économiques ».
 
Entre dimanche et Lundi dernier, environ 2.900 personnes auraient franchies la frontière Macédonienne – contre 6.000 la veille lors de la journée du Samedi 14 Novembre.

Un réfugié iranien qui a aussi participé à une grève de la faim avant de se coudre les lèvres a déclaré à un journaliste de l’Agence Reuters: « Je ne peux pas revenir en arrière, si je retourne en Iran je serais emprisonné et pendu » et à rajouté qu’il voulait aller vivre en Europe parce celle-ci représentait pour lui: « La chance de vivre dans les pays parmi les plus libres dans le monde »

D’autres réfugiés et demandeurs d’asile se sont lancés dans des actions extrêmes semblables, indiquant qu’ils ne peuvent pas ne peuvent pas retourner dans leur pays d’origine en raison par peur de la mort ou des persécutions qu’ils y subissent.

iranians-refugees

refugees-iran

Voir aussi sur: https://www.facebook.com/Freedom.Messenger
Derniére minutes voir aussi sur:
http://www.20minutes.fr/monde/1736875-20151124-macedoine-bloques-frontiere-cinq-migrants-iraniens-couse

Soliranparis nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s