Nouvelle vague d’exécutions non communiquées par le régime dans le Nord et le Sud Est de l’Iran

Nouvelle vague d’exécutions non communiquées par le régime dans le Nord et le Sud Est de l’Iran.

executions-iran

26 Novembre 2015 nouvelles et rapports qui nous sont parvenus via le site Iran Human Rights:Selon des rapports parvenus par le biais du site du Baluchestan Activists Campaign, cinq personnes ont été pendues dans la prison de la ville de Minab (Province du Hormozgan située au Sud-est de l’Iran) dans la matinée du Mardi 24 Novembre 2015. Ces prisonniers auraient été exécutés pour des infractions liées des affaires de trafics et d’usages de drogues présumées, un de ces prisonniers était Kurde et l’autre était un citoyen Pakistanais. Trois de ces prisonniers ont pu être identifiés sous les noms suivants: Mousi Kadkhodaie, Shokrollah Baluchi, et Ali Faramarzi. Les noms des deux autres prisonniers ne sont pas encore connus pour le moment.

Le Réseau du Kurdistan Human Rights Network a rapporté que deux exécutions avaient eu lieues dans la prison centrale de Tabriz (Située dans la province de l’Azerbaïdjan oriental Iranien) ce Mercredi Novembre 25. Les prisonniers qui ont pu être identifiés sous les noms de Reza Purna et Nouralodin Purna, ont été pendus pour des infractions liées à des affaires de trafics et d’usages de drogues.

-Plus de six cent prisonniers dans le couloir de la mort, pour la seule prison centrale de Tabriz

Les activistes du Réseau du Kurdistan Human Rights Network, ont estimés qu’il y avait actuellement 600 personnes enfermées dans le couloir de la mort de la prison centrale de la ville de Tabriz. En réponse au nombre élevé de ces prisonniers en attente de leurs exécutions, le pouvoir Judiciaire iranien a commencé ces dernières semaines à faire accélérer la vitesse des procédures d’applications des peines de mort dans cette prison.

Au moins huit personnes ont été pendues dans cette même prison centrale de Tabriz au cours de ces deux dernières semaines. Selon d’autres sources les chiffres des condamnés à mort enfermés dans les couloirs de la mort d’autres prisons du Kurdistan et du Nord de l’Iran, comme par exemple celles de villes comme Urmiyeh ou Zanjan sont tout autant alarmants que ceux de la prison de Tabriz

Les autorités et les sources officielles du Pouvoir Judiciaire Iranien ont gardé le silence le plus complet, sur toutes les exécutions mentionnées dans ce rapport.

Voir aussi sur: http://iranhr.net/en/articles/2377/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s