Mort suspecte d’Ehsan Karimi un étudiant en médecine Kurde à l’Université Beheshti de Téhéran

Mort suspecte d’ Ehsan Karimi un étudiant en médecine Kurde à l’Université Beheshti de Téhéran.

BeheshtiUniversity

21 et 23 Novembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais de l’agence de presse Kurde indépendante Kurdpa News : Selon un rapport publié par l’agence de presse Kurdpa News, un étudiant Kurde en dernière année de médecine de l’Université des sciences médicales Beheshti à Téhéran nommé Ehsan Karimi originaire de la ville de Zarineh, est décédé dans des circonstances suspectes . Il convient aussi de mentionner que le cas d’Eshan n’est pas le premier et qu’au cours de ces trois dernières années, d’autres étudiante Kurdes sont également décédés dans des circonstances troubles.

Un camarade étudiant Kurde d’Eshan a confirmé ce rapport et a déclaré aux journalistes de l’Agence Kurdpa News, qu’Ehsan Karimi était étrangement tombé du 6ème étage d’un immeuble située à proximité l’hôpital Luqman à Téhéran. Tout en ajoutant que son ami n’avait jamais présenté aucun signe de troubles mentaux et que toute les rumeurs suggérant qu’il était décédé suite à une « Tentative de suicide », semblaient bien loin de la réalité de l’affaire.

Les journalistes de l’agence Kurdpa News ont également pu recueillir des déclarations de témoins oculaires locaux, par le biais de lesquelles ils ont appris que des personnes inconnues auraient poussé cet étudiant Kurde du 6 éme étage de l’immeuble mentionné ci-dessus. Ainsi que d’autres témoignages rapportant qu’Ehsan Karimi avait déjà été menacé en raison de critiques de l’islam qu’il avait publié sur divers réseaux sociaux.

EhsanKarimiEhsan Karimi

En Mars 2014, une jeune femme Kurde âgée de 24 ans nommée Shayda Hatami qui étudiait la biologie et les biotechnologies, avait aussi perdu la vie de manière suspecte dans les dortoirs de l’Université de la ville d’Urmiyeh. Le député de la ville et les officiels à la tête de l’Université d’Urmiyeh avaient essayé de cacher l’incident. Ce qui avait causé une vague de protestations sans précédents des étudiants de cette Université.

Par ailleurs en Octobre 2013, Sahar Choobini une autre jeune étudiante Kurde âgée de 19 ans originaire de la ville de Mariwan, avait elle aussi été retrouvée morte dans des circonstances suspectes, dans un des dortoirs nouvellement construits de l’Université Bouhali, elle était également étudiante en première année de l’Université de médecine et des sciences d’Hamadan ou elle devait passer son diplôme d’Infirmière. Son décès avait également conduit à une vague de protestation des étudiants de son Université en raison de l’attitude méprisante du Recteur et des autorités Universitaires qui avaient la encore ouvertement tentées de minimiser et d’étouffer cet incident tragique.

Toutes les enquêtes de police sur cette série de mort suspectes d’étudiant-es Kurdes en Iran, n’ont jusqu’à présent jamais abouties.

Voir aussi sur : http://www.kurdpa.net/english/more/66720

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s