Un citoyen Pakistanais exécuté dans la province du Baloutchistan et cinq autres prisonniers exécutés dans le Nord-Ouest de l’Iran

Un citoyen Pakistanais exécuté dans la province du Baloutchistan et cinq autres prisonniers exécutés dans le Nord-Ouest de l’Iran.

edalm-zahedan

17 Novembre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights : Ce Jeudi 12 Novembre 2015, les autorités Iraniennes ont fait exécuter au moins six prisonniers dans deux prisons différentes. La plupart de ces pendaisons ont été appliqué pour des délits liés à des affaires de trafic et d’usage de drogues présumées.

Le samedi 14 Novembre 2015, un citoyen d’origine Pakistanaise qui a pu être identifié par IHR sous le nom de Younes Jamaloldini, aurait été pendu à la prison centrale de la ville de Zāhedān (Province du Baloutchistan Iranien) pour une affaire de trafic de drogue présumée. Selon une source proche de ce condamné à mort, Younes Jamaloldini qui était âgé d’environ 35 ans avait été transféré dans le Quartier des cellules d’isolement la vieille de son exécution.

«Actuellement, il y a au moins neuf autres citoyens Pakistanais enfermés dans la prison centrale de Zāhedān , cinq d’entre eux sont des condamnés à mort pour des affaires de trafics et d’usages de drogues, les quatre autres ont été condamnés à des peines de prison à vie. Mis à part cela le plus jeune d’entre eux est détenu dans le Quartier des mineurs. Et les autres dans le Quartier numéro 7 de cette prison. Dans la même prison il y a également plus de 15 citoyens Afghans dont la plupart sont des condamnés à mort » a déclaré cette même source bien informée qui a demandé à garder l’anonymat pour des raisons évidentes de sécurité.

Le jeudi 12 Novembre et le Lundi 16 Novembre2015, un total de cinq prisonniers dont une femme, auraient été pendus à la prison centrale de la ville de Tabriz. Selon le site du réseau du Kurdistan Human Rights Network. Les prisonniers qui ont été exécutés le Jeudi avait été condamnés à mort pour des accusations liées à des affaires de drogues présumées ont pu être identifiés sous les noms de: Mohammad Ali Zamani, Jafar Azizi, Mohammad Panahvand, et Agar Safari. Le prisonnier qui aurait été exécuté le Lundi avait été condamné à mort des accusations de meurtre et a pu être identifié sous le nom de Saeed Rahimi.
 
Il convient la encore de mentionner que les sources officielles et les autorités Judiciaires iraniennes ont gardé le silence complet sur ces récentes vagues d’exécutions survenues dans les prisons des villes Tabriz et de Zāhedān.

Voir aussi sur : http://iranhr.net/en/articles/2370/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s