Dernières nouvelles de la militante et prisonnière politique Kurde Iranienne Zeinab Jalalian

Dernières nouvelles de la militante et prisonnière politique Kurde Iranienne Zeinab Jalalian.

zeinab_jalalian3

9 et 11 Octobre 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: La militante et prisonnière politique Kurde Iranienne, Zeinab Jalalian qui en est à sa huitième année d’emprisonnement alors qu’elle souffre d’une grave maladie des yeux qui pourrait à court terme la rendre définitivement aveugle si elle ne peut pas bénéficier de traitement médicaux urgents dans les semaines à venir, vient de nouveau d’être confronté à des restrictions de ses droits de visites familiales hebdomadaires dans la prison où elle est actuellement enfermée.

Selon les tous dernier rapports et témoignages parvenus aux militant-es et activistes du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains HRANA, la prisonnière politique Kurde Iranienne Zeinab Jalalian, à encore été privée de ses droits de visites familiales et ne peut toujours pas obtenir de permission de sortie (Même de courte durée) qui lui permettrait de se faire soigner dans un hôpital hors de prison et lui éviter ainsi d’être atteinte d’une cécité définitive.

Une source locale bien informée à dans une conversation qu’elle a pu avoir avec des militant-es et activiste du site HRANA confirmé ces nouvelles et déclaré que les restrictions dont fait l’objet notre Camarade Zeinab, sont encore dues à des ordres récents donnés par des Agents de la police politique du Ministère des Renseignement aux autorités pénitentiaires. Un peu plus tôt avant l’arrivée de ce nouveau témoignage les médecins de la prison où elle est actuellement enfermé avaient pourtant déclaré qu’elle risquait de devenir définitivement aveugle si elle n’était pas opérée d’urgence des yeux dans les semaines à venir.

Il convient de noter que, malgré ce risque de cécité, à la date de ce présent rapport publié par HRANA, il n’y a toujours aucun traitement médical de prévu pour cette prisonnière politique. Zeinab Jalalian qui est né en 1982 dans la ville de Makó, avait été condamnée à mort avant de voir sa peine commuée par une Cour d’appel en une peine d’emprisonnement à vie. Mais depuis les parutions de cette nouvelles sur plusieurs sites et médias d’Opposition Kurdes et Iraniens, nous avons ensuite appris que Zeinab était toujours sans nouvelles de la confirmation officielle de cette nouvelle peine. Elle et sa famille restent donc dans l’incertitude la plus totale quand au sort qui lui est réservé dans les mois à venir.

Il faut également rappeler que cette prisonnière politique qui est gravement malade a été privée de toutes permissions de sortie provisoire de prison pour raisons de santé alors qu’elle vient déjà de passer 8 ans derrière les barreaux*1. Et que loin de se laisser faire elle a eu le courage de se lancer dans plusieurs actions de grèves de la faim pour protester contre sa situation. Malgré toutes les tortures et les pressions physiques et psychologique qu’elle à subie depuis les débuts de son incarcération.

Zeinab Jalalian avait été arrêté dans la ville Kermanshah en 2007par les agents du Ministère des Renseignements, jugée peu de temps après elle fut condamnée à mort pour des accusations et des allégations non vérifiées de participation à des activités de lutte armée en lien avec son appartenance supposée au groupe d’opposition et de résistance Kurde Iranien du Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan -PJAK, avant de voir cette peine initiale commuée ensuite par une Cour d’appel en une peine d’emprisonnement à vie. Mais dont la décision officielle n’a toujours pas été confirmée par les hautes autorités Judiciaires Iraniennes, comme nous le disions dans l’article plus haut.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/report-situation-zeinab-jalalian
Relire également les rapports et articles précédents que nous avions publiés sur la situation désespérée dans laquelle se trouve notre camarade Zeinab Jalalian : https://soliranparis.wordpress.com/?s=Zeinab+Jalalian
http://www.iranhumanrights.org/2011/12/jalalian-overturn/
https://hra-news.org/en/zeinab-jalalian-deprived-medical-treatment-8-years-imprisonment
-*1 Les règlements de l’Administration pénitentiaire Iraniennes, stipulent pourtant bien qu’en Iran, tous et toutes les prisonnier-es politiques comme ceux dits de « Droits communs », peuvent en principe bénéficier de sorties et de mises en libération provisoires par exemples: Pour pouvoir se faire soigner quand ils sont malades, pour pouvoir assister à des cérémonies de funérailles quand ils ont perdus des membres de leurs familles, ou encore pour pouvoir visiter des membres de leurs familles quand ceux et celles-ci sont gravement malades, si ils ou elles ont déjà passé plusieurs mois en détention. Des prétendues « Mesures de Clémences » du Régime qui dans les faits ne sont pas ou quasiment jamais appliquées, comme nous avons déjà pu l’observer au cours de ces dix dernières années, dans d’autres affaires similaires de prisonnier-es qui auraient pu bénéficier de ces mêmes procédures.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s