L’activiste et militante des droits civils emprisonnée Atena Daemi a pu enfin aller à l’hôpital pour un scanner et des examens médicaux complets

L’activiste et militante des droits civils emprisonnée Atena Daemi a pu enfin aller à l’hôpital pour un scanner et des examens médicaux complets.

Atena-Daemi1

5 et 6 Octobre 2015 On vient d’obtenir le résultat du test médical qu’a pu enfin passer Atena Daemi nouvelles qui nous sont parvenues via le site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA:

La famille et les amis d’Atena Daemi viennent enfin d’obtenir les résultats des tests médicaux qu’a pu enfin passer cette militante et activiste civile et défenseure des droits des femmes qui est actuellement emprisonnée dans le Quartier des femmes de la prison d’Evin. Atena a déclaré qu’elle ne souffrait finalement pas comme sa famille l’avait craint d’une maladie liée à une sclérose en plaque généralisée, mais que tous ses problèmes de santé sont causés et liés au stress et aux pressions psychologiques qu’elle subi quotidiennement depuis sa mise en détention. Cependant Mme Daemi reste toujours dans l’incertitude quand au sort qui lui est réservé dans les semaines à venir, étant donné que la date de son nouveau procès en appel n’a toujours pas été définie.

Selon les premier rapports parvenus aux militant-es et activistes de l’Agence Iranienne de des droits humains HRANA, les examens médicaux et les résultats de l’IRM qu’a pu enfin passer Atena Daemi, ont révélé qu’elle ne souffrait pas de Sclérose en plaque de type MS disease et que ses problèmes physiques en prison étaient causés du au stress et à des problèmes d’hypertension. Une source locale bien informée a déclaré à un journaliste d’HRANA: « Un autre rendez-vous va pris avec l’hôpital Farabi à Téhéran pour vérifier la raison du problème de vision dédoublée de cette militante civile. »

Les pressions récentes qu’a subi cette militante, sont dues au fait que autorités Iraniennes reprochent à Atena Daemi d’avoir fait: « Une mauvaise publicité au pays et à son régime » à cause d’une photo d’elle prise par des médias locaux, ou on la voyait avec les mains entravées par des menottes lors d’un précédent transfert vers un hôpital. Suite à cette photo les agents du Ministère des Renseignements ont également menacé sa famille en lui disant: « Vous avez franchi une ligne Rouge à ne pas dépasser, nous vous avertissons qu’a l’avenir nous ferons tout pour bloquer vos lettres et vos demandes de permission de sortie provisoire de transferts de votre fille vers un hôpital à l’extérieur de la prison ».

Il convient de mentionner qu’avant ces menaces faites à sa famille, Atena Daemi avait demandé à plusieurs reprises à être renvoyée à l’hôpital pour des examens médicaux, mais qu’à chaque fois les autorités du Ministère des Renseignements avaient bien évidemment refusé ses demandes en lui rétorquant qu’elle aussi avait dépassé « La ligne Rouge » en se laissant photographier menottée lors de son premier transfert vers un hôpital.

Atena Daemi qui est âgée de 27, avait été arrêté le 21 Octobre 2014, elle a ensuite subi plusieurs semaines d’interrogatoires suivis d’une période de 57 jours de placement en Cellule d’isolement. Elle fut ensuite condamnée à une peine de 14 années d’emprisonnement en raison de ses activités de militante défenseure des droits civils et des droits des femmes. Pour des accusations de: « Propagande contre le régime« […]« Collusion et collecte d’informations en vue de porter atteinte à la sécurité nationale » […]  » Insultes faites au Guide Suprême et au fondateur de la République Islamique » et de « Dissimulations des preuves de ses crimes ».

Depuis Atena Daemi et sa famille ont fait appel de cette peine et l’affaire à été renvoyée devant la Direction générale numéro 36 de la Cour d’appel du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran. Mais à ce jour ni sa famille ni les activistes du collectif HRANA n’ont pu obtenir plus d’informations précises quand à la décision prise par cette Cour d’appel.

Atena-Daemi3

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/atena-daemi-sent-hospital-mri-scan
Et sur: http://www.iranhumanrights.org/2015/05/atena-daemi-2/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s