Iran une Femme de 43 ans exécutée par les sbires du régime à Karaj

Iran une Femme de 43 ans exécutée par les sbires du régime à Karaj.

mullahregimegodfatherofisis

30 Juillet et 1er Aout 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via la Page Face Book d’opposition Freedom Messenger: Le régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani a fait pendre ce Mercredi 29 Juillet 2015 une Femme et mère de 43 ans dans l’une des trois sinistres prisons de la ville de Karaj, située dans la province d’Alborz, au nord-ouest de Téhéran.

Cette femme qui a pu être identifiée sous le nom de:Mme Pari-Dokht Molai-Far, a été pendue dans la sinistre prison de Ghezel Hesar, elle avait été emprisonnée auparavant durant trois années, dans la prison pour femmes de Qarchak située dans la ville de Varamin, avant d’être transférée dans la prison de Ghezel Hesar où son exécution devait avoir lieu.
La prison Qarchak, est également surnommée par nombres d’Iranien-nes «le camp de la mort Qarchak», elle a entre autre été utilisée par les sbires du régime iranien comme un lieu de tortures et de viols contre des personnes arrêtées lors des manifestations populaires anti-régime de Juin 2009. Au moins quatre jeunes manifestants y seraient morts sous la torture, ceci avait déclenché à l’époque un énorme scandale contre le régime iranien.

Mercredi 29 Juillet 2015 également, le régime des Mollahs à fait pendre en public trois hommes sur une place de la ville Karaj. Les trois hommes, dont les noms n’ont pas encore pu être identifiés, ont été pendus à l’aube.Le même jour cinq autres condamnés à mort, dont une femme, étaient brutalement transférés dans le Quartier des cellules d’isolement de la prison de ville de Kerman située dans le Sud-Est de l’Iran, en vue des préparations imminentes de leurs exécutions. Trois de ces hommes ont pu être identifiés sous les noms de: Ezzat Sabeki, Meysam Shahraki et Ali Zehi.

Au moins 31 prisonniers ont été exécutés en Iran au cours de ces 9 derniers jours. Face à l’escalade des mécontentements populaires et sociaux, et incapable de répondre aux demandes légitimes de la majorité des classes populaires du pays qui survivent sous le seuil de pauvreté, le Fascisme religieux au pouvoir en Iran – surnommé ironiquement le Parrain d’ISIS par le peuple iranien – n’a comme seule « Réponse » à apporter pour continuer a conserver ses privilèges absolutistes qu’une montée toujours plus féroce et aveugle de la répression .

Voir aussi sur: https://www.facebook.com/Freedom.Messenger

Soliranparis contact nomore@risup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s