Peut-être une lueur d’espoir pour le Blogueur Iranien Soheil Arabi qui avait été condamné à mort pour blasphème en ligne

Peut-être une lueur d’espoir pour le Blogueur Iranien Soheil Arabi qui avait été condamné à mort pour blasphème en ligne.

soheil-arabi

Lundi 29 Juin 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights et le site du collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humain Human Rights News Agency ou HRANA : La Direction numéro 34 de la Cour suprême de la « République Islamique d’Iran » vient d’accorder une réponse favorable à la demande de la révision de son procès en appel, demandée par le Blogueur Soheil Arabi.

M Soheil Arabi avait été condamné à mort lors d’un premier procès, pour avoir prétendument «Insulté le Prophète Muhammad par le biais de publications publiques sur divers réseaux sociaux ». Ce Samedi 27 Juin 2015 le blogueur et Cyber activiste Iranien condamné à mort Soheil Arabi, à découvert par le biais de ses avocats que la Cour suprême Iranienne, avait annulé sa précédente condamnation à mort, dans l’attente d’un nouveau procès. L’un des avocats de M. Soheil Arabi a confirmé ces nouvelles aux journalistes et activistes du site Iran Human Rights.

Toutefois Soheil Arabi peut encore faire face à une exécution, s’il est à nouveau condamné à mort lors de ce deuxième et nouveau procès en appel, ce qui fut par exemple le cas pour le développeur web Saeed Malekpour en 2011 dont la peine de mort avait été confirmée lors d’un deuxième procès en appel.

Iran Human Rights se félicite des nouvelles de cette révision de la condamnation à mort de Soheil Arabi et appelle à l’abolition de la peine de mort et de toutes les lois en de la « République Islamique » qui viole quotidiennement les droits du peuple Iranien à la liberté de parole ou d’expression.

-Lundi 29 Juin 2015 rapport publiée par les militant-es et activistes du site Human Rights News Agency ou HRANA  La condamnation à mort prononcée contre le Blogueur et Cyber activiste Sohail Arabi qui avait été accusé d’avoir prétendument : «  Insulté le prophète sur diverses publications en ligne », a été annulée par la Direction générale numéro 34 de la Cour suprême Iranienne.

Selon le rapport parvenu aux militant-es et activiste de l’Agence Iranienne de défense des droits humains HRANA. M. Meshkani, l’avocat de Sohail Arabi, a confirmé ces nouvelles ce Samedi 27 Juin qui a déclaré à un journaliste d’HRANA avec qui il a pu entrer en contact: « Je suis très heureux de la décision et du tact de la Direction générale 34 de la Cour suprême, la condamnation à mort de mon client a été annulée et son affaire a été renvoyée vers la branche d’une juridiction correctionnelle inférieure ».

Un peu plus tôt M. Meshkani, l’avocat de Sohail Arabi avait déposé une plainte pour diffusion et publication de propos mensongers et diffamatoires contre son client durant son premier procès publiés par trois sites « d’Agences de presse » proches du régime, les agences Fars News, Jahan News et Dana News. Plainte qui a d’ailleurs été reconnue comme étant valable par l’un des principaux procureurs chargé de l’affaire qui a constaté que ces trois sites avaient bien volontairement répandus des mensonges contre ce citoyen détenu.

Dans les articles publiés par les trois agences de presse, celles-ci avaient publiées de soi-disant « Copies du verdict de la Cour » prétendant que Soheil Arabi avait toujours nié les accusations « d’Insultes au prophète par le biais de publications internet», malgré les protestation de la famille et de son avocat qui avaient déclaré que Soheil n’avait jamais nié les faits bien au contraire, et qu’il avait déclaré publiquement devant témoins qu’il était bien accusé de délit de « Blasphème ».

Sohail Arabi a été accusé : « d’Avoir insulté la religion et le Prophète dans le Cyber espace » sur la base d’écrits et de textes qu’il avait publié sur sa page Face Book personnelle et sur plusieurs de ses blogs. Pour cela il était sous le coup d’une condamnation à mort et risquait d’être exécuté à tout moment (Le verdict ayant été confirmé une première fois par la Cour suprême Iranienne. Mais sa famille, son comité de soutien et ses avocats ont réussi à force de batailles juridiques et en acceptant un contrôle judiciaire de l’affaire, à faire renvoyer celle-ci devant le Bureau des révisions de procès, et ainsi à obtenir cette décision récente de la Direction générale numéro 34 de la Cour suprême d’annuler ce premier verdict de peine capitale émises contre Soheil Arabi.

La loi Iranienne stipule qu’il n’y a pas de délit et de « Crime » avéré : « d’Insultes au prophète » en dépit du langage ou du sens des mots utilisés, si l’accusé a publié ou déclaré ces mots sous le coup de la colère, s’il souffre de problèmes psychologiques ou encore s’il était en état d’ivresse aux moments des faits imputés. Ce que l’avocat de Sohail Arabi a réussi à faire admettre aux Juges pour ce qui concerne l’affaire de son client.

Ce prisonnier politique qui est actuellement enfermé dans la section 350 de la prison d’Evin à Téhéran, est désormais dans l’attente d’un nouveau verdict de la Cour, il risque cependant toujours une lourde peine d’emprisonnement, même s’il est gracié de la peine capitale durant son deuxième procès en appel qui devrait intervenir dans les semaines à venir.

Voir aussi sur : http://iranhr.net/2015/06/irans-supreme-court-overturns-death-sentence-for-cyber-activist/
Et sur : https://hra-news.org/en/supreme-court-overturned-sohail-arabis-death-sentence

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s