Condamnation à mort et exécution du prisonnier politique Kurde Iranien Mansour Arvand

Condamnation à mort et exécution du prisonnier politique Kurde Iranien Mansour Arvand.

mahabadmiadoabmansour1

Ci dessus Mansour Arvand lors d’un de ses procès filmé et « couvert » par l’infecte chaine de Propagande du Régime PRESS-Tv.ir dont l’une des plus sinistre spécialité et de filmer et diffuser à des heures de grande écoute des « Aveux et confessions » de prisonniers politiques et de condamné-es à mort généralement extorqué-es par des violences et des tortures.

15 Juin et 17 Juin 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights, celui du Kurdistan Human Rights Network et la page Face Book d’opposition Freedom Messenger: Selon des rapports officieux, M. Mansour Arvand, un prisonnier politique Kurde condamné à mort dont ont était sans nouvelles depuis plusieurs semaines*1 a été exécuté à huis clos par pendaison, le Dimanche 14 Juin 2015 dernier dans la cour de la prison de la ville de Miandoab. Le frère de Mansour Arvand. M Esmaeil Arvand, a confirmé les nouvelles publiées dans ces rapports officieux aux activistes du site Iran Human Rights et que la nouvelle de son exécution avait été annoncée à la famille le Lundi 15 Juin 2015 tout en ajoutant : « Mon frère n’était pas coupable de tous les actes d’accusations de violence contenu dans son dossier« .

Des agents des forces répressives Iranien avaient arrêté Mansour Arvand le 14 Juin 2010 , il avait peu de temps après été jugé au cours d’une parodie de procès par un « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Mahabad présidé par le « Juge » Javadikia qui l’avait condamné à mort pour des accusations de: « Collaboration et travail militant avec le groupe Illégal du Parti Démocratique du Kurdistan Iranien ou PDKI« , « Propagande contre le Régime » ainsi que celle d’être un « Moharebeh » – c’est à dire d’être un « Ennemi de dieu en guerre contre Dieu » selon la loi Iranienne –NDLR. On avait ensuite officiellement annoncé à Mansour sa condamnation a mort le 13 Septembre 2012 et le verdict avait été peu de temps après été confirmé par la Cour d’Appel du Tribunal de l’Azerbaïdjan Gharbi.

Les autorités pénitentiaires n’ont pas permis à la famille et aux parents Arvand de pouvoir voir leur enfant la veille de son exécution. D’autre sources locales ont ensuite confirmées et rapporté que ces mêmes autorités avaient cyniquement et ouvertement menti à la famille, en lui annonçant « Officiellement » que la peine de mort dont faisait l’objet Mansour avait été commuée en une peine d’emprisonnement à vie.

Le collectif Iran Human Rights condamne fermement l’exécution du prisonnier politique Kurde Mansour Arvand et exige des autorités Iraniennes que toutes les personne qui sont arrêtées, emprisonnés et condamnées pour des délits à motivation politique puissent bénéficier de jurys impartiaux et de procès équitables, de véritables accès à leurs droits à une défense, et de la présence de journalistes et de témoins étrangers indépendants pouvant témoigner de la régularité des procédures judiciaires en Iran.

mansour1

Voir aussi sur: http://iranhr.net/2015/06/kurdish-political-prisoner-executed-amid-allegations-of-unfair-trial/
http://kurdistanhumanrights.org/kurdish-political-prisoner-executed-in-iran/
*1 Voir le rapport sur Mansour Arvand publié le 12 Juin dernier par le collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains HRANA: https://hra-news.org/en/information-political-prisoner-mansour-arvand

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Condamnation à mort et exécution du prisonnier politique Kurde Iranien Mansour Arvand

  1. graillot dit :

    L’IRAN? Quel beau pays. Ses droits de l’homme et de la femme. Ses mosqués. Ses tribuneaux, ses prisons, ses ruelles étroites, avec la police qui passe 4 par 4, son pouvoir politico-religieux qui date du moyen âge, ses ruines, et enfin son ouverture sur le monde. Voilà, un pays attirant.

    • soliranparis dit :

      Malgré la brutalité de ses dirigeants réactionnaires et Fascistes l’Iran reste un pays merveilleux à visiter avec une population qui est magnifique par son courage et sa résistance quotidienne contre la dictature.

      De toute manière à court ou a long terme cette dictature est condamnée, les Iraniens n’ont plus peur et n’ont pas oublié les leçons des mouvements de protestations et les soulèvements populaires de Juin 2009 quand Ahmadinejad et sa bande firent bourrer les urnes pour le faire « réélire ». Et cela le régime en est tout à fait conscient, saviez vous par exemple qu’en Décembre 2009 au plus fort des émeutes de l’Achoura des avions étaient prés à décoller de Téhéran direction Moscou avec les Mollahs et leurs fidèles courtisans à bord au cas ou cela aurait mal tourné pour eux.

      Depuis Juin 2009 la colère contre le régime est toujours la bien présente malgré la répression, et cela dans toutes les couches populaires du pays qui n’ont pas oubliées qu’elles n’ont plus rien a attendre de ce régime qui a appliqué le même ultra capitalisme et le même ultralibéralisme sauvage et brutal qu’en Occident. Et ce malgré la prochaine levée des sanctions économiques occidentales injustes contre l’Iran. Des Sanctions économiques Occidentale auxquelles nous avons toujours été opposé , parce qu’elle n’ont jamais touché aux fortunes scandaleuses amassées sur le dos du peuple Iranien par les Mollahs et leurs Pasdarans, et que celles – ci n’ont fait que paupériser et précariser d’avantage des millions de Travailleurs-es de ce pays.

      l’Immense majorité des couches populaires Iraniennes ne sont pas dupes, elles savent très bien que les  » Programmes économiques d’ouverture » de Rouhani et ses soi disant promesse de « Réformes pour plus d’égalité «  elles n’en verront jamais la couleur , ni n’en récolteront les fruits.

      Le Shah en son temps dont la dictature s’appuyait sur ses polices politiques comme la Savak qui étaient toutes autant brutales que celles actuelles de la Vevak ou du Ministère des Renseignements se croyait indéboulonnable.Et il a finit par dégager comme les Ben Ali, Khadafi, Moubarak ont fini par dégager eux aussi quelques années plus tard pendant le Printemps Arabe qui est loin pour nous d’être terminé, et cela malgré les menées et manœuvres contre révolutionnaires de l’impérialisme Occidental aidé par ses alliés les dictateurs et autres Pétro monarques des pays du golfe.

      « et enfin son ouverture sur le monde »

      La jeunesse Iranienne quoiqu’en disent certains esprits chagrins de nos médias mainstreams et l’une des jeunesses les plus ouverte du Proche et Moyen Orient, il suffit de voir la créativité, l’imagination, les manières de contourner et de se foutre ouvertement de la censure d’État, développées par les mouvements culturels undergrounds artistiques et musicaux en Iran pour s’en apercevoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s