13 nouvelles exécutions dont trois en public en présence d’enfants conviés à y assister

13 nouvelles exécutions dont trois en public en présence d’enfants conviés à y assister.

 shahr-babak-publicexecution1
Exécutions publiques dans la ville de Shahr Babak en présence d’enfants conviés à y assister

10 et 11 Juin 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights: Selon les médias d’État iraniens 13 personnes ont été exécutées dans différentes villes iraniennes. Une femme se trouvait être parmi les personnes exécutées.

Mardi 9 Juin 2015 tôt dans la matinée deux hommes ont été pendus en public dans la ville de Shahr Babak (Province de Kerman – Sud Est de l’Iran) ont rapporté plusieurs médias d’État iraniens. Les prisonniers qui n’ont pas pu être identifiés par leurs noms avaient été reconnus coupables du viol d’une femme, selon les conclusions de ces mêmes rapports publiés par ces « Agences de presse » du Régime.

Les rapports publiés indiquent également que plus de 4000 personnes ont assisté à ces exécutions. De plus les Photos publiées par ces médias Iraniens montrent que plusieurs enfants se trouvaient parmi le public. Ceci démonte une fois de plus les allégations mensongères de Javad Larijani, le Chef du conseil de la magistrature et le « Commissaire » des droits de l’homme en Iran qui avait osé prétendre dans une récente « Réponse écrite » transmise à Ahmed Shaheed le rapporteur spécial sur les questions d’atteintes aux droit de l’homme en Iran à l’ONU, et à Christopher Heyns le rapporteur spécial des Nations Unies contre les exécutions arbitraire et extrajudiciaires: « Que toutes les mesures appropriées avaient été prises par les autorités de la République Islamique d’Iran pour éviter la présence de mineurs et d’enfants en bas âge sur les lieux des exécutions publiques ».

Mardi 9 Juin 2015 un autre homme a été pendu en public à midi dans la ville de Chiraz (Sud de l’Iran). Le site internet Officiel de la Magistrature de la province de Fars a rapporté que l’homme qui a pu être identifié seulement sous les initiales d’Ali H, avait été accusé d’avoir violé un garçon de 12 ans. Cette exécution publique a eu lieu sur la place de Shahid Gholami Square de Chiraz devant des centaines de témoins.

Le Lundi 8 Juin 2015 le site internet officiel de la magistrature de la province du Hormozgan à rapporté officiellement, les exécutions de huit prisonniers qui ont eu lieu dans la matinée à l’intérieur de la prison de la ville de Bandar Abbas (Sud de l’Iran). Les prisonniers qui n’ont pas été identifiés par leurs noms sur ce site officiel, avaient tous été inculpés et condamnés à mort pour des d’infractions liées à des affaires de trafics, possessions et usages de drogue.

D’autres médias d’État Iraniens ont également signalé l’exécution d’une jeune femme qui avait été reconnue coupable du meurtre de son mari. « L’Agence de presse » Jam News a indiqué dans un article qu’elle a publié que cette femme était âgée de 32 ans, sans toutefois ni préciser son identité, ni la date exacte de son exécution. Toutefois les militant-es et activistes du site et du collectif Human Rights and Democracy in Iran HRDI ont rapporté que cette femme avait été exécutée en même temps qu’un autre prisonnier, le Lundi 8 Juin 2015 dans la cour de la sinistre prison de Ghezel Hesar (Ville de Karaj -Ouest de Téhéran).

Un autre homme a été pendu dans la cour de la prison de la ville de Ghaemshahr aux premières heures de la matinée du Lundi 8 Juin 2015 Ce prisonnier qui a pu être identifié seulement sous les initiales de M.K avait été condamné à mort pour des accusations d’assassinat, selon un rapport publié par « l’Agence de presse » d’Etat Fars News.

shahrBabakpublic-executions1

Exécutions publiques dans la ville de Shahr Babak en présence d’enfants conviés à y assister (suite) malgré les mensonges éhontés de Javad Larijani le Chef du conseil de la magistrature et le « Commissaire » des droits de l’homme en Iran qui à osé prétendre le contraire sans aucune gène devant la Communauté Internationale et des mandatés des Nations Unis chargés des atteintes aux droits humains en Iran.
 Voir aussi sur: http://iranhr.net/2015/06/13-people-executed-four-public-executions-in-front-of-children/
Et sur: http://hriran.com/en/arrestsasentencesaexecutions/72-executions/5870-13-people-executed-three-public-executions-in-front-of-children.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s