Hossain Ali Mohammadi et Taha Kermani deux activistes des Droit civils de la ville Tabriz ont été condamnés chacun à des peines 13 ans de prison

Hossain Ali Mohammadi et Taha Kermani deux activistes des Droit civils de la ville Tabriz ont été condamnés chacun à des peines 13 ans de prison.

 hosein-ali-mohamadi-taha-kermani2Hossain Ali Mohammadi et Taha Kermani

7 et 6 Juin 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits Humain Human Rights News Agency ou HRANA :Deux militant et activistes des Droit civils de la ville de Tabriz  Hossain Ali Mohammadi et Taha Kermani,ont été condamnés chacun respectivement à des peines de 13 ans de prison.

Selon les premiers rapports parvenus aux militant-es et activiste du collectif HRANA, le 12 mai 2015 dernier, la branche Numéro 3 du « Tribunal Révolutionnaire » de Tabriz, a condamné les militants et activistes des Droit civils Hossain Ali Mohammadi et Taha Kermani à des peine supplémentaires de dix ans de prison sur la base de « Nouveaux élements d’enquêtes » pour des accusations de Blasphème et de « Tentatives de mettre le feu à des propriétés publiques avec l’intention de s’opposer régime islamique ».

Au cours du rendu de ce nouveau jugement émis par le tribunal, le « Tribunal Révolutionnaire » de Tabriz, celui-ci a invoqué comme raison à ces nouvelles condamnations, le fait que les deux activistes auraient prétendument brulé en public des drapeaux officiels ou était inscrit dessus le nom sacré d’Allah. Des allégations qui ont été immédiatement refusées de démenties par les deux accusés.

Ces deux militants et activistes des Droits civiques avaient été précédemment condamnés en première instance à des peines de trois ans de prison par la branche Numéro trois du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Tabriz qui on été ensuite confirmées par une Cour d’appel, pour avoir publié des articles considérés comme « Séditieux » sur les sites internet Soosma et SooSoozgol blog.

Taha Kermani, avait été arrêté le 4 Novembre 2013 dernier, peu de temps aprés il fut transféré pendant cinq mois en « Détention provisoire » dans la prison de Tabriz pour y subir des Interrogatoires. Il fut ensuite libéré le 15 Avril 2014 au prix d’une Caution de 300 millions de Tomans, assortie d’une convocation ultérieure pouvant l’amener à sa mise en détention immédiate, émise par le même « Tribunal Révolutionnaire » qui l’avait précédemment jugé.

 Hossain Ali Mohammadi, qui avec Taha Kermani ont été accusés pour des charges judiciaires similaires, avait quant à lui été arrêté le 1er Mars 2013 , fut ensuite transféré vers la prison de Tabriz. Où il est toujours maintenu en détention dans le quartier de la Section numéro 12 de cette même prison.

Ci dessous le « Jugement » émis contre Hossain Ali Mohammadi et Taha Kermani par « Tribunal Révolutionnaire » de Tabriz:

hosein-ali-mohamadi-taha-kermani-3

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/2-civil-rights-activists-sentenced-13-years-prison

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s