Notre camarade Behnam Ebrahimzadeh le militant syndicaliste et prisonnier politique Iranien détenu dans la prison de Gohardasht Rajaee Shahr a été de nouveau transféré à l’isolement

Notre camarade Behnam Ebrahimzadeh le militant syndicaliste et prisonnier politique Iranien détenu dans la prison de Gohardasht Rajaee Shahr a été de nouveau transféré à l’isolement.

free-behnam-2
2 et 4 Juin 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’Agence Iranienne de défens des droits Humain Human Rights News Agency ou HRANA: Notre camarade le militant syndicaliste et prisonnier politique Iranien Behnam Ebrahimzadeh, qui est actuellement arbitrairement enfermé dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr – située dans la ville de Karaj (Province de Téhéran) – NDLR, a été transféré à l’isolement.

Selon les premiers rapport parvenus aux militant-es et activistes du site du collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits Humains HRANA, Ce Samedi 31 mai 2015 notre camarade Behnam Ebrahimzadeh a été brutalement transféré dans la Section du quartier des cellules d’isolement de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr, après une dispute verbale avec l’Imâm et aumônier de ce centre de détention.

D’après d’autres témoignages recueillis par les journalistes d’HRANA cette nouvelle mise en cellules d’isolement de ce militant ouvrier, serait due au fait que l’Imam Najmeddin Hossaini, qui est le chef du service du quartier Darul-Quran – une Section de la prison de Gohardast Rajaee Sharh où les prisonniers sont astreints à la lecture quotidienne du Coran, aurait protesté contre des soi-disant propos  » Choquants » qui auraient été tenus sur sa Section par Behnam Ebrahimzadeh auprès de journalistes étrangers et de l’extérieur.

Le nombre de jours de punitions que notre camarade syndicaliste Behnam Ebrahimzadeh doit passer en cellule d’isolement n’est pas encore connu, mais en raison des graves problèmes de santé dont il souffre, ce nouveau transfert est une nouvelle cause de préoccupation croissante pour ses parents, ses amis ainsi que pour ses camarades et collègues de travail qui le soutienne.

Un des parents de Behnam, a déclaré au cours d’une conversation qu’il a eu avec un journaliste du collectif HRANA: « Notre fils Behnam souffre d’arthrite et de graves douleurs musculaires, il a demandé plusieurs fois à être soigné dans l’infirmerie de la prison, même si finalement c’est inutile car celle ci ne dispose pas d’installations et d’équipement adéquats pour son traitement, du reste toutes ses demandes et toutes celles que nous avons faites pour le faire transférer dans un hôpital en dehors de la prison, ont jusqu’à présent été rejetées par l’administration pénitentiaire ».

Behnam Ebrahimzadeh est actuellement détenu dans la Section du quartier numéro 2 de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr qui est aussi connue sous le nom de Section Darul-Quran. Dans cette Section sont généralement détenus des prisonniers religieux ou dits de « Droits communs » qui sont obligés de lire et d’apprendre par cœur des passages entiers du Coran, s’ils veulent pouvoir bénéficier d’amnisties, de remises de peines ou bien encore de mises en libération conditionnelles pour raisons de santé – dites de « Congés médicaux ».

Une source locale bien informée avait déjà déclaré un peu plus tôt à un journaliste d’HRANA, à propos des conditions de détention actuelles de Behnam Ebrahimzadeh dans cette Section de la prison: « La situation de Behnam dans la Section Darul-Qoran où la lecture du Coran est Obligatoire est très mauvaise, en plus les gardiens l’ont placé dans une cellule avec un détenu accusé d’assassinat qui est considéré comme dangereux, et d’après ce que nous savons celui n’hésite jamais a multiplier les pressions et les provocations, dans le but de vouloir faire peur à Behnam « .

Il convient également de rappeler que le fils de ce prisonnier Nima Ebrahimzadeh qui est atteint d’une forme grave de cancer du sang, n’a pas pu recevoir de visites de son père depuis maintenant plus de deux mois. Le reste de sa famille et son épouse qui sont de conditions très modeste ne peuvent également pas le voir toutes les semaines à cause de la distance entre la prison de Gohardasht RajaeeShahr et leur lieu de résidence familial. C’est d’ailleurs en partie pour cela que Behnam avait demandé à sa famille de ne plus venir les voir aussi souvent.

Behnam Ebrahimzadeh est un militant syndicaliste et un défenseur des droits des enfants Iranien qui avait été arrêté le 12 Juin 2010 par les forces répressives du régime. Il fut peu de temps après condamné en première instance par un « Tribunal Révolutionnaire » à une peine de 20 ans d’emprisonnement qui fut commuée en Appel à un peine de 5 années de prison. Alors qu’il était en train de terminer la cinquième année de cette peine. Il fut condamné (la encore dans cette affaire) par le sinistre « Juge » Abu’l-Qasim Salavati le 29 Décembre 2014 dernier, à une peine supplémentaire de 9 ans et demi de prison, pour sa participation présumée aux événements survenus lors d’une mutinerie qui avait éclatée les 17 et 18 Avril 2014 dans la Section 350 de la prison d’Evin à Téhéran que les opposants Iranien nomme maintenant le Jeudi noir d’Evin. Mutinerie durant laquelle de nombreux prisonniers politiques furent violement passés à Tabac et matraqués par les Matons épaulés par des forces anti émeutes spéciales de la Police Naja.

Salavati2

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/behnam-ebrahimzadeh-transferred-solitary-confinement-2
Et sur: https://soliranparis.wordpress.com/tag/jeudi-noir-devin-18-avril-2014/
https://soliranparis.wordpress.com/2015/01/07/le-militant-syndicaliste-iranien-behnam-ebrahimzadeh-condamne-a-une-peine-supplementaire-de-9-ans-et-demi-de-prison-par-le-juge-salavati/

Quand au « Juge » pardon le bourreau Abu’l-Qasim Salavati   nous ne le présentons plus, mais vous pouvez relire certains passage de son CV bien rempli d’exactions et de brutalités diverses ci dessous:

http://keyhani.blog.lemonde.fr/2012/01/23/le-juge-salavati-figure-de-la-terreur-politique/
http://www.iranhumanrights.org/tag/judge-salavati/
http://justice4iran.org/j4iran-activities/human-rights-violator-abolghassem-salavati/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s