Situations et conditions de détention désastreuses pour Sirwan Nejawi, et Ibrahim Issawi deux prisonniers politiques Kurdes condamnés a mort dans la prison de Tabriz en Iran

Situations et conditions de détention désastreuses pour Sirwan Nejawi, et Ibrahim Issawi deux prisonniers politiques Kurdes condamnés a mort dans la prison de Tabriz en Iran.

Tabris-Prisoners-2

17 et 20 Avril 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du réseau du Kurdistan Human Rights Network ou KHRN : Les deux prisonniers politiques Kurdes Iraniens condamnés à mort Sirwan Nejawi, et Ibrahim Issawi qui ont été récemment transférés depuis la prison de la ville d’Urmiyeh vers la prison centrale de la ville de Tabriz, se trouvent actuellement deux dans des situations désastreuses, a rapporté une source locale qui a pu témoigner anonymement depuis l’intérieur de cette prison.
Les condamnés à mort et prisonniers politiques Kurdes Iraniens Sirwan Nejawi, et Ibrahim Issawi ,avaient été brutalement transférés vers la prison de la ville de Tabriz (située dans l’Azerbaïdjan Oriental Iranien – Nord Ouest du pays) le 18 Février 2015 dernier, selon cette même source nous avons appris qu’ils sont depuis enfermés dans une cellule qui ne peut à l’origine ne contenir qu’une seule personne, tout en étant quotidiennement menottés et enchainés aux mains et aux jambes,

Harcèlements et acharnements physiques et psychologiques continuels contre ces deux prisonniers politiques dans la prison centrale de la ville de Tabriz:

Toujours selon ce même témoignage ont sait que les matons les harcèlent quotidiennement et qu’ils ne leur laissent jamais la moindre parcelle d’intimité. Qu’ils sont obligés de rester entravés dans leur cellule de jour comme de nuit. Et qu’ils ne leur détachent les menottes des mains tout en les obligeant à rester enchainés aux pieds, seulement quand Sirwan et Ibrahim doivent aller aux toilettes. Ils sont actuellement enfermés dans le Quartier numéro 12 de cette prison, un Quartier où se trouvent également les salles d’eaux collectives, mais ce sont vu interdire de prendre des douches et de se laver, depuis le jour même où ils sont arrivés dans ce centre pénitentiaire.

La même source a également déclaré aux militant-es et activistes du Kurdistan Human Rights Network- KHRN que Sirwan Nejawi, et Ibrahim Issawi s’étaient lancés dans une action commune de grèves de la faim qui avait duré plus de 10 jours, pour protester contre leurs conditions déplorables de détention, ainsi que contre tous les mauvais traitements qu’ils ont subis depuis qu’ils ont été transférés dans la prison de Tabriz.

Bien que leurs protestations étaient totalement légitimes, le Gouverneur*1 et les administrateurs pénitentiaires de la prison leur ont répondu qu’ils n’avaient actuellement pas le pouvoir de les faire transférer vers des cellules plus correctes: « En raison de La difficulté de la procédure » – Il convient également de noter que le Gouverneur avait aussi promis de les faire transférer dés que possible, vers des cellules dites d’accueil temporaire *2 en échange de la fin de leurs actions de grèves de la faim.

Cette même source a conclu en disant que Sirwan Nejawi, et Ibrahim Issawi avaient finalement mis fin à leurs actions de grèves de la faim, mais qu’ils sont malgré toutes les « Promesses » du Gouverneur, toujours enfermés dans la même cellule que celle où ils avaient été placé au départ. Qu’ils subissent toujours les mêmes harcèlements et les mêmes restrictions de leurs droits les plus élémentaires. Et que les agents des Ettlelaat du Ministère des Renseignements les ont depuis convoqués à plusieurs reprises pour des « Compléments d’interrogatoires ». Ce qui comme dans d’autres affaires similaires en Iran, n’augure rien de bon quand au sort réservé a ces deux condamnés à mort dans les semaines à venir.

Voir aussi sur: http://kurdistanhumanrights.org/two-kurdish-political-prisoners-in-dire-situation-in-irans-tabriz-prison/
-*1 Gouverneurs nom générique donnés aux directeurs de prison en Iran.
-*2 En Iran les détenus considérés comme de nouveaux arrivants, ou transférés récemment depuis d’autres prisons, sont généralement parqués dans les Sections de mise en Quarantaine habituellement réservées aux prisonniers malades.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s