Les familles de Saman Naseem et de ces cinq compagnons d’infortune et condamnés à mort de la prison d’Urmiyeh n’ont toujours aucunes nouvelles de leurs enfants disparus depuis le 18 Février dernier

Les familles de Saman Naseem et de ces cinq compagnons d’infortune et condamnés à mort de la prison d’Urmiyeh n’ont toujours aucunes nouvelles de leurs enfants disparus depuis le 18 Février dernier.

6PoliticalPrisoners-UrmiyePrison

3 et 5 Mars 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA, le site de l’agence Kurde indépendante Rojhelat.info et celui du KHRN: Près de 12 jours ont passé depuis que les prisonniers condamnés à mort, Saman Naseem, Ibrahim Isapoor, Sirwan Nejawi, Habib Afshari et Ali Afshari, et Yunes Aghaiyan, ont été transférés depuis le Quartier numéro 12 de la prison d’Urmiyeh vers d’autres lieux de détention inconnus , mais que nous avons fini par connaitre il y a quelques jours , à travers les derniers rapports publiés par le réseau du Kurdistan Human Rights Network- KHRN.

Selon les tous derniers rapports parvenus aux militant-es et activiste du site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme HRANA, on sait que depuis le mercredi 18 Février, date de leurs transferts dans les prisons des ville de Qazvin, Tabriz et Zanjān, les familles des prisonniers politiques et condamnés à mort Saman Naseem, Ibrahim Isapoor, Sirwan Nejawi, Habib Afshari et Ali Afshari, et Yunes Aghaiyan, n’ont toujours reçu aucune informations précises de la part des autorités politiques et judiciaires de la « République Islamique d’Iran » sur les situations actuelles de leur enfants.

Saman Naseem n’avait à peine que 17 ans au moment des faits quand il avait été arrêté puis condamné à mort, pour son appartenance au groupe de résistance Kurde Iranien du Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan-PJAK que lui avaient imputé les juges et tortionnaires du régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani. Alors même que rappelons le encore une fois, l’Iran a ratifiée la Convention internationale de l’Onu relative aux droits des prisonniers civils et politiques, ainsi que celle relative à la Convention internationale sur les droits de l’enfant, qui stipule et interdit strictement l’utilisation de la peine de mort, contre les personnes qui avaient moins de 18 ans, au moment de la commission du « crime » et de « l’infraction » présumée ou supposée.

Cependant, 12 jours après les transferts de ces six prisonniers politiques, le régime des Mollahs persiste dans son déni et mépris manifeste de l’angoisse et des inquiétudes des parents et des familles de ces six détenus politique qui auraient dû être exécutés le 19 Février 2015 dernier. À cet égard, un proche parent de Saman Naseem a déclaré cette semaine à un journaliste du site du collectif HRANA, « Ils nous ont toujours rien dit de plus depuis plus de 12 jours, et contrairement à ce qu’ils nous avaient promis, nous n’avons toujours pas pu récupérer les affaires et les effets personnels de Saman« .

Concernant le sort réservé à Yunes Aghayan et Sirvan Nejawi, Une source bien informée a déclaré récemment à un journaliste du site HRANA : « Leurs familles ont été informées verbalement par des agents du Ministère de Renseignements qui leur ont dit leurs enfants été maintenant placés dans les cellules d’isolement du Quartier de quarantaine de la prison de la ville de Zanjān, mais malgré tous les efforts déployé par leurs famille, celles-ci n’ont toujours pas le eu droit de se rendre à Zanjān pour les rencontrer, ce qui aurait pu pour elles contribuer à vérifier ces allégation des autorités ».

Il convient de rappeler que ces agissements méprisables du système judiciaire Iranien dirigé par son représentant Sadeq Larijani, concernant les disparitions de ces six prisonniers politiques et condamnés à mort ,sont contesté et fermement condamnés par leurs familles ainsi que par tous les défenseurs des droits de l’homme au niveau mondial. Amnesty International ainsi que plusieurs autres groupes Iraniens de défense des droits de l’homme proche de l’opposition, ont publié cette semaine plusieurs déclarations, appelant le gouvernement iranien à assumer ses responsabilités, et sommé celui-ci d’informer clairement et sans conditions les familles de Saman Naseem, Ibrahim Isapoor, Sirwan Nejawi, les deux frères Habib Afshari et Ali Afshari, et Yunes Aghaiyan sur leur situations actuelles.

-NE LAISSONS PAS MOURIR LES SIX CONDAMNES A MORT DE LA PRISON D’URMIYEH !!!

Pour notre part nous vous réitérons l’appel que nous avions déjà lancé le à tous-te les militant-es contre la peine de mort le 18 Février 2015 dernier, a continuer de se mobiliser de toutes urgence, a relayer l’appel du site Iran Human Rights ainsi que ceux lancés par toutes les Organisations de défense des droits de l’homme Internationales mobilisées contre leurs exécutions, relayez un maximum cet article et ces appels sur vos réseaux sociaux, et dans vos réseaux de lutte afin de faire circuler l’information. Envoyons un maximum de courriels et de fax de protestation et d’indignation aux représentations politiques et diplomatiques en France des autorités de la « République Islamique d’Iran » pour dire NON aux exécutions de Saman Naseem et de ces cinq codétenus et compagnons d’infortune , Ibrahim Isapoor, Sirwan Nejawi, Habib Afshari, Ali Afshari, et Yunes Aghaiyan!!!

Adresse de l’Ambassade de la « République Islamique d’Iran » en France.

Adresse : 4, avenue d’Iéna 75116 Paris Tél : 01.40.69.79.00 Fax : 01.47.70.01.57 Internet : http://www.amb-iran.fr Courriel : cabinet@mfa.gov.ir
-Une lettre type peut être également téléchargée sur le site d’Amnesty international
http://www.amnesty.org/en/library/asset/MDE13/004/2015/en/6e938a31-7e0b-42ad-8c72-7ff33c436b6d/mde130042015en.html

Ci-dessous adresses des Autorités politiques et judiciaires Iraniennes ou envoyer vos lettres demandant les grâces de Saman Naseem, Ibrahim Isapoor, Sirwan Nejawi, Habib Afshari, Ali Afshari, et Yunes Aghaiyan le plus rapidement possible.

Leader of the Islamic Republic of Iran Ayatollah Sayed ‘Ali Khamenei : The Office of the Supreme Leader Islamic Republic Street – End of Shahid Keshvar Doust Street Tehran, Islamic Republic of Iran . Email: info_leader@leader.ir – Twitter: @khamenei_ir

Salutation: Your Excellency Head of the Judiciary Ayatollah Sadegh Larijani: c/o Public Relations Office Number 4, 2 Azizi Street intersection Tehran, Islamic Republic of Iran.

Salutation: Your Excellency And copies to: President of the Islamic republic of Iran Hassan Rouhani :The Presidency Pasteur Street, Pasteur Square Tehran, Islamic Republic of Iran. Twitter:@HassanRouhani (English) and @Rouhani_ir (Persian)

Also send copies to diplomatic representatives accredited to your country. Please insert local diplomatic addresses below: Name Address 1 Address 2 Address 3 Fax- Fax number Email Email address & Salutations

Please check with your section office if sending appeals after the above date. This is the second update of UA 234/14. Further information:

http://www.amnesty.org/en/library/info/MDE13/049/2014
Compétents d’informations en français en fichiers Htlm et PDF ci-dessous:
http://www.amnesty.org/fr/library/asset/MDE13/004/2015/fr/d19a27b9-5618-4a2c-8f5e-4c583d17dd99/mde130042015fr.html
http://www.amnesty.org/fr/library/asset/MDE13/004/2015/fr/9917eb82-316e-454a-995a-fd0c21f70bf3/mde130042015fr.pdf

 imperialistes-horsdenovies

Voir sur : https://hra-news.org/en/information-saman-naseem-5-death-row-prisoners-fate
Sur le site du Kurdistan Human Rights Network- KHRN: http://kurdistanhumanrights.org/
Et sur le site de l’agence Kurde Rojhelat.info – Iranian regime does not give a clear answer to the families of Saman Naseem and other political prisoners sentenced to death: http://rojhelat.info/en/?p=8256
Convention relative aux droits de l’enfant adoptée par l’Onu pourtant ratifiée par l’Iran :https://treaties.un.org/pages/viewdetails.aspx?src=treaty&mtdsg_no=iv-11&chapter=4&lang=fr&clang=_fr

Soliranparis contact nomore@riseup.net

 

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s